alexametrics
Dernières news

Tunisie - Grève générale à Ouedhref contre les déchets toxiques

Tunisie - Grève générale à Ouedhref contre les déchets toxiques

La délégation de Ouedhref (gouvernorat de Gabès) entrera, mardi 16 octobre en grève générale, selon une déclaration d'un des représentants de la société civile, Slim Jamel à Mosaïque Fm.

Un sit-in de protestation aura lieu, en même temps, devant le siège du ministère de l’Industrie à partir de 10h du matin en soutien avec le mouvement entamé à Ouedhref.
Les habitants ainsi que les représentants de la société civile de la région protestent contre ce «crime environnemental» qui sera perpétré à El Mkhacherma (qui se trouve à moins de 3km de Ouedhref) en plaçant les déchets du complexe phosphogypse dans sa décharge, a expliqué M. Jamel. Ils invitent les autorités à trouver d’autres solutions pour se débarrasser de ce produit toxique.

I.N.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

adel
| 16-10-2012 14:36
La meilleure des grèves sera l'abstention du tunisien à jeter ces ordures partout et n'importe où et de cesser d'incendier les amas d'odure pour s'en débarasser afin de limiter les émanations de gaz toxiques et cesser de prendre son propre pays comme paillasson et dépotoire si on veut se faire respecter;.



Blu
| 16-10-2012 10:04
la pollution ambiante va tous nous faire crever mais bien sûr ça ne dérange pas ceux qui peuvent partir, en cas de pépin grave, du pays grâce au visa dans leur passeport alors que la plupart des tunisiens seront coinsés comme des rats ici. Il faut lutter de toutes nos forces contre toutes pollutions, il faut penser aux générations. Nous avons reçu de nos parrents une terre propre à notre tour de faire de même sinon à quoi bon donner la vie.

Engineer Juridique
| 16-10-2012 09:53
C'est ce qu'a promis le DURABLE TARTOUR SUPRÊME!

Suis-je proche du secteur, je connais qu'u n pays Européen importe les déchets d'une usine de la région de Ghannouche pour en faire des ENGRAIS!!!

Par contre ce qu'il faut vraiment faire c'est d'ouvrir la gestion du GCT-CPG ... Le commercial et les RÉTROS COMMISSIONS, le représentant et intermédiaires !!!

On a repêcher le plastic alors pourquoi pas le phosphogypse???

Amicalement

vipère à corne
| 16-10-2012 08:58
Et qu'est ce que le gouvenement nahdhaoui a à voir là dedans .C'est BOURGUIBA et BEN SALAH qui sont responsables.

juliejolie
| 16-10-2012 07:44
Bravo,tu peux monter une usine de traitement de
ces dechets toxiques.
Non ,non et non,la valeur humaine est plus importante que la production de dechets toxiques
La sante de nos generations futures n a pas de prix,la nature dans le sud Tunisien est a preserver,on en a suffusemment de poisons avec les complexes chimiques de Gabes,on ne peut y ajouter davantage.

ourwa
| 16-10-2012 02:37
Il est bien établi que les populations du Sud sont traités moins que des chiens et ce depuis l'Indépendance. Dans ce sens, on remarque que l'Etat renchérit de plus belle et toujours à ce propos, qu'en est-il de la probable pollution radioactive dans l'Oasis de Gabès démentie par des "experts" officiels? A quand une expertise internationale et partiale? Y aurait-il dans le sud des déchets nucléaires européens ou même israéliens enfouis dans loasis? ce ne serait pas étonnant. Ce sit-in doit certainement faire plaisir à Ben Jâafar qui pense que le peuple tunisien est un peuple mûr, conscient et resposable. IL L'EST!

Tounsi
| 16-10-2012 00:12
ce choix politique à été fait par les gouvernements anciens ; industrie phosphates acide phosphorique contre un développement régional et tourisme "unique" oasis et mer

Tounsi
| 16-10-2012 00:06
Pour la seule Tunisie grande productrice de phosphates, 10 millions de tonnes de phosphogypse seraient produites annuellement (source : CNRS)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Phosphogypse#cite_note-0

samth
| 15-10-2012 21:31
Non à l' impérialisme économique , la Tunisie n' est pas un paillasson . Les sociétés qui cherchent à nuire à notre santé ne sont pas les bienvenus . Mme Benna de l' écologie devrait revoir ses cours avant de permettre ne serait ce l' étude de projet qui est inacceptable Des ministres ignorants!!

Engineer Juridique
| 15-10-2012 19:40
De nombreuses études ont visé à substituer le phosphogypse au gypse naturel, notamment pour produire des carreaux de plâtre ou en ajouter dans le ciment.

Après filtration du phosphogypse, il est déshydraté par chauffage et évaporation de l'eau pour produire un plâtre synthétique :

CaSO4(H2O)2 ' CaSO4H2O + H2O.

Le séchage de ce plâtre de synthèse s'est avéré peu rentable, mais la fabrication de la variété « alpha » du sulfate de calcium hémihydraté (ou « bassanite »), par autoclavage en présence d'additifs minéraux donne des cristaux de taille plus importante, permettant un séchage moins coûteux :

2 CaSO4(H2O)2 ' (CaSO4)2(H2O) + 3H2O.

Ces plâtres synthétiques (comme les plâtres « naturels » et les variétés anhydres de gypse) peuvent aussi servir à la fabrication de la chaux pour la construction ou les traitements agricoles, selon divers procédés de chimie lourde.

A lire aussi

Le chef de l’Etat, Béji Caid Essebsi a promu, ce lundi 25 juin 2018, le colonel-major, Mustapha

25/06/2018 16:29
0

L’homme politique, Ahmed Néjib Chebbi a lâché une véritable bombe, ce lundi 25 juin 2018 sur sa page

25/06/2018 14:34
3

Le parti Ennahdha a remporté, ce lundi 25 juin 2018, la présidence de la municipalité de Sfax ville

25/06/2018 14:19
4

A l’image de leur équipe nationale, les supporters tunisiens commencent déjà à ranger leurs valises

25/06/2018 11:46
5

Newsletter