alexametrics
Dernières news

Tunisie ? Imed Daimi réagit à la création du nouveau front politique tripartite. En quelle qualité ?!

Tunisie ? Imed Daimi réagit à la création du nouveau front politique tripartite. En quelle qualité ?!

Imed Daimi, directeur du cabinet présidentiel, vient de publier sur sa page Facebook officielle, un commentaire dans lequel il donne son avis sur la signature officielle de l’accord portant création d'un front politique et électoral tripartite groupant, Al Joumhouri, Nidaa Tounès et Al Massar. En voici la traduction intégrale :

 «L’accord signé aujourd’hui entre Nidaa Tounès, Al Joumhouri et Al Massar constitue une remise à jour du front du 13 janvier 2011 qui avait donné lieu au premier gouvernement de Ghannouchi et qu’on peut résumer dans l’équation suivante : le parti du RCD sans Ben Ali, associé à certains hommes d’affaires ayant peur de la révolution pour leurs intérêts, à des intellectuels pleins de haine idéologique et à des partis démocratiques qui ont privilégié les intérêts partisans et les calculs électoraux pragmatiques.

Ce front peut paraître, médiatiquement parlant, tentant et attractif, mais il demeure fragile car ses composantes ne sont pas homogènes et sont liées uniquement par les intérêts qui vont, inéluctablement, se contredire.
 
Ce qui est certain, c’est que ce front ne résistera à aucune bataille électorale, objective et transparente face au front du 14 janvier 2011 qui a cru en la capacité de notre peuple à se débarrasser du dictateur et a refusé de tendre la main à son régime pour le sauver en cette nuit de sa chute, et qui refuse, aujourd’hui, de tendre la main aux résidus de l’ancien régime, car il regarde l’avenir avec espoir malgré les difficultés du présent ».
 
Ce commentaire, même s’il est exprimé théoriquement à titre personnel, il n’en demeure pas moins que M Daimi est tenu par l’obligation de réserve car vu son statut de directeur du cabinet présidentiel, il engage son patron M. Marzouki, théoriquement, président de tous les Tunisiens.

Sous d’autres cieux dans des pays démocratiques qui se respectent, la présidence de la République ne prend jamais position dans la vie des partis, que ce soit à titre officiel ou individuel. En tous les cas, par sa réaction, Imed Daimi prouve que, au moins lui et son parti le CPR ont été, d’une manière ou d’une autre, « piqués par l’émergence de ce nouveau front politique.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

alea jacta est
| 01-02-2013 17:31
Je confirme que Mahmoud Ben Abbes est bien celui de la liste des"100".S'il comme dit son frère, il a fait de la prison, les raisons seraient à chercher auprès de la Douane Tunisienne peut-être! Il a beaucoup de procès en cours. Facile d'être riche quand on ne paie pas ce qu'on doit!! Mais il se croyait "intouchable". Hedi ben Abbes avait une maison n° 38 à la résidence El Hana, route du stade à la Marsa. Il l'a revendue a son frère Lotfi, pour financer une partie de sa belle maison avec piscine à La Seyne-sur-mer.Comment a-t-il transféré son argent de Tunisie vers la France? Voilà quelques réflexions à creuser

tunivigil
| 31-01-2013 09:48
20 ans de séjour en france n'ont pas changé ta mentalité ;mais de là à faire des courbettes à ces pseudo cheikhs pédophiles et vicieux !!! kaskaslou yarja laslou ; pauvre france qui acceuille ces énergumènes sur son sol. jamais ils n'évolueront ;ils resteront sous développés à vie.

MOHAMED
| 31-01-2013 01:56
tellement terre à terre comme raisonnement ,

je me demande comment marzouki veut-il gagner les élections avec ce type de collaborateurs !!!! ?

ya daymi les derniers sondages donne nida touness en 1ere place devant ta nahdha !!!

pour le cpr 0,2 !!!! alors ya bouha profite encore pour quelques mois

Ridha_E
| 30-01-2013 19:17
Tu aurais pu éviter de l'accord entre Nidaa Tounès, Al Joumhouri et Al Massar. Cet accord était longtemps discuté ne donnent aucun siège au pouvoir. Il est par ailleurs plus homogène que l'association de progressistes avec des rétrogrades.
Vous, par contre, votre accord avec Ennahdha me rappelle la fameuse pièce de théâtre, diner de cons ou le bal des cocus, et je vous laisse le soin de trouver le con ou le cocu de service.
Ce qui est certain, contrairement à ce que vous disiez, c'est que ce front résistera lors de la prochaine bataille électorale. Ne vous a-t-on pas déjà menacé de virer le président qui est de votre bord et celui de l'ANC ?
Où est la coalition fragile ? Même ça, vous n'êtes pas capable de le voir.
Quant à vos rengaines de "tendre la main aux résidus de l'ancien régime, foulouls, azlams, etc'" et autre conneries, vous pouvez vous les mettre où vous voulez.

union
| 30-01-2013 18:01
alors tu es frere et ami personnel d aouadi. tu es alors allama dans quoi ? meurs dans ton coeur j elirai bajbouj et non tartour; tu es encore farkh

kenza
| 30-01-2013 17:16
Une autre société en Belgique non déclarée : Que nous cache Hédi Ben ABBES ?!

Les révélations du Business news, sur les « biens cachés » en France
De M. H.Ben Abbes (Société MB&CIE Marseille) et les « minces » arguments avancés par ce dernier pour justifier cet oubli, à savoir que la dite société appartient à son frère et qu'il ne dispose que de 20% de son capital et qu'il n'assure plus sa direction générale (démission) depuis son entrée au Gouvernement, conjugués avec les zones d'hombre qui entourent cette personnalité politique nous ont amené à s'intéresser davantage à lui.
Notre enquête est partie du site web de la Société mère des frères Ben ABBES Hédi et Mahmoud : COMATRAL Radés - Rubrique : Filiales à l'étranger: qui fait état de l'existence d'une autre société, localisée en Belgique à savoir : VanMighem Comatral Belgium (VMCBelgium) (voir ce lien http://www.comatral.com.tn/reseau-fr.htm).
Nous avons pu obtenir du site web du Ministère de la Justice belge, les statuts de cette société ainsi que le PV de la réunion de Son Assemblée Générale.
(Cliquez sur ce lien et voir les sociétés 2 et 3 : vmcb SA et Logistic Services SPRL) http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_tsv/tsv_rech.pl?language=fr&btw=0870001512&liste=Liste)
A la lecture de ces documents on découvre Que M. Hédi Ben ABBES est :
' Propriétaire avec son frère MAHMOUD Ben ABBES et d'autres partenaires belge d'une société de transit et de transport international, Dénommée VMC Belgium SA, N° d'entreprise : 0870.001.512, siége : Avenue ERNEST Solvay, 88 1480 Tubize (Saintes) Belgique.
' Le capital de la dite société s'élève à 526.600,600 euros, (soit plus de un milliard de nos millimes) .
' Les frères Ben ABBES Hédi et Mahmoud détiennent 50% du capital de la Société, mais cette fois ci HBA détient 49,99% (soit 325 parts sociales numérotées de 327 à 651), alors que son frère Mahmoud Ben ABBES ne détient que 0,01% du capital soit une part sociale numérotée 652.
' M Hédi Ben ABBES, est, depuis le 25/01/2012, membre de son Conseil d'Administration en qualité d'administrateur, soit plus d'un mois après sa nomination, en tant que Secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères.

Cette découverte soulève plusieurs points d'interrogation :

' Pourquoi M HBA n'a jamais parlé ou même évoquer, dans ses multiples sorties médiatiques de justification de « son oubli, sur ETTOUNISIA TV, de mentionner sa possession de la société en France », l'existence de cette Société VMCB, d'autant plus qu'il est actionnaire majoritaire, pour ne pas dire exclusif, de VMCB par apport à son frère ?
' Comment M HBA accepte t il sa nomination en tant qu'Administrateur de VMCB , alors qu'il est membre du gouvernement depuis plus d'un mois ?
Autant de question, qui mettent en doute, l'image de sincérité, de transparence et d'intégrité que cherche à promouvoir de lui-même HBA ; Sans parler des soupçons sérieux sur la nature des relations qui entretenaient Les frères Ben ABBES Hédi et Mahmoud avec le clan mafieux Trabelsi-Maatri. Ce qui est sur, c'est que c'est bel est bien le Frère de Hédi Ben ABBES, le dénommée Mahmoud Ben ABBES qui figure sur la liste des « 100 » premiers « mounachidines » de Ben Ali, révélée par business news. Nous avons également, vérifié et constater le non fondé des affirmations de M HBA sur « Shems FM » concernant l'emprisonnement de son frère pour des raisons politiques. M. M BA n'a jamais été emprisonné.
A suivre

SBK
| 30-01-2013 17:05
une expression a attiré sensiblement mon attention '...des intellectuels pleins de haine idéologique'. En qualifiant une personne d'intellectuelle on met en exergue son intelligence.Or, une personne dite intelligente ne se laisse jamais submerger par la haine. Ces temps ci, Monsieur Imed Daimi est entrain de sortir du politiquement incorrect (acceuil d'un cheikh dans certains propos laissent à désirer, donner un avis subjectif sur un front politique respectable). Il doit être conscient que de part son rôle de directeur du cabinet présidentiel, il doit être tenu à engager une analyse constructive et d'éviter les critiques infertiles. Le récent Front ainsi constitué risque fort de renvoyer aux oubliettes le minuscule parti du CPR dont il prétend appartenir.

Momo
| 30-01-2013 15:34
Le Front que tu dénonces vaut mieux que ton *** de prédicateur Kowetien ****** que tu as accueilli à son arrivée en Tunisie.
*****

Bondak
| 30-01-2013 15:25
Maintenant leur loi de machin peuvent se la mettre la ou je penses

Yawmon laka wa yawmon alayka
| 30-01-2013 14:25
le chien aboie, la caravane passe.

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter