alexametrics
Dernières news

Tunisie - Baisse des réserves en devises, hausse de l'inflation et du TMM

Tunisie - Baisse des réserves en devises, hausse de l'inflation et du TMM

Le Conseil d’administration de la Banque Centrale de Tunisie, réuni le 18 avril 2012, a examiné l’évolution de la situation économique et financière nationale durant le premier trimestre de l’année en cours ; Situation qui a enregistré récemment un ralentissement de certains indicateurs relatifs, notamment, à la production et à l’exportation des industries manufacturières et des services en particulier le transport, alors que d’autres indicateurs, à l’instar de l’activité touristique et les importations de biens d’équipement, continuent à progresser.
Le Conseil a également relevé la poursuite de l’accroissement des importations à un rythme accéléré tandis que les exportations des industries manufacturières, en particulier les industries mécaniques et électriques et du textile et habillement, ont accusé une baisse sensible depuis le mois de mars ; ce qui a contribué à l’aggravation du déficit des paiements courants. Ce dernier a, en effet, atteint 2,3% du PIB au cours du premier trimestre de l’année en cours, engendrant une baisse des avoirs nets en devises qui sont revenus à 9.947 MDT ou l’équivalent de 101 jours d’importations contre 113 jours à la fin de 2011. On rappelle, de notre coté, que ces réserves étaient de 147 jours à la fin de l’année 2010.
A cet égard, le Conseil a souligné que ces évolutions sont de nature à accentuer les pressions sur le secteur extérieur et nécessiteraient, si elles se poursuivent, la mobilisation d’importantes ressources extérieures pour le reste de l’année.

Sur plan monétaire et bancaire, il a été enregistré une baisse des dépôts et une augmentation des crédits non performants ; ce qui a engendré des pressions sur la liquidité des banques et partant sur leur capacité à financer l’économie.
Sous l’effet de ces pressions, le taux d’intérêt moyen du marché monétaire a enregistré une hausse pour atteindre 3,73% depuis le début du mois d’avril contre 3,48% le mois précédent et ce, en dépit de la poursuite de l’intervention de la Banque Centrale sur le marché monétaire pour 3,4 milliards de dinars en moyenne par jour depuis le début du mois de mars.

En ce qui concerne l’évolution des prix, le taux d’inflation s’est maintenu, à fin mars 2012, à un niveau élevé de 5,4% et hors produits alimentaires frais, il s’est situé à 4,0%.
A la lumière de ces évolutions, le Conseil d’Administration a décidé de maintenir le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale de Tunisie inchangé, soulignant la nécessité de veiller à la maîtrise des facteurs contribuant à la hausse des prix et de poursuivre une politique monétaire prudente. Il recommande, également, d’œuvrer à l’amélioration du climat de l’investissement et d’accélérer le lancement des projets programmés dans le cadre de la Loi des Finances Complémentaire en vue de dynamiser l’activité économique et soutenir la création de l’emploi.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

ourwa
| 21-04-2012 02:54
" Baisse des réserves en devises"
Bien fait! et que l'on sache que chaque euro, dollar, franc suisse etc... entrés en Tunisie profitent à la sauvegarde d'un régime totalitaire et liberticide, bref islamo-fasciste.Ce serait nettement un moindre mal et les Tunisiens ne risquent pas de mourir de faim. Il faut abattre le monstre, tant qu'il est encore temps !

Tunisian
| 20-04-2012 11:05
Confiance total en Mustafa Nabli

Ani
| 20-04-2012 09:57
Est ce que ces chiffres tiennent compte des emprunts encaissés en avril.

Autre chose, du moment que la BCT est indépendante et garante de la stabilité des prix, pourquoi on demande au gouvernement d'agir c'est Mustafa Kamel Nabli qu'il faut demander des comptes.

Kiki
| 20-04-2012 09:28
Ce faisant, vous nous avez épargné le langage de bois de la BCT qui a pris l'habitude de nous gruger de délice avant de nous tirer dessus à bout portant. Donc "moukh el hadra" et en synthése: "baisse des réserves en devise, hausse de l'inflation et hausse du taux au jour le jour (TMM) C'est retenu 5 sur 5!

issam
| 20-04-2012 01:23
sur ce site l UBCI ce porte bien +8,5% c est une banque solide et ces chiffre sont fiable et ni détourner par anahdha ni par les anti nahdha donc sa prouve que le secteure bancaire en tunisie recommance à avoir des couleuvres et prouvés aussi que les chose vont de mieux en mieux mais il ya des ancien rcdiste cupides et haineux contre cet révolution il voie le mal de par tous car leur zbir n est plus la et pendant 23 ans leur a explique que la tunisie est à lui et san lui c'est la fin il y croie encore! Et bien je vous dis que non tous va bien hamdoulillah le peuple tunisien respire à nouveau ce sant utile ce sant libre et le peuple tunisien ne vous laissera jamais jamais jamais fair ce que vous prévoyez !!

Doigt bleu
| 19-04-2012 21:15
Petit x a fait le scoop sur la situation économique depuis le 17 avril et voilà ce qu'il a écrit en commentaire sous la rubrique "Ennahdha se félicite de l'amélioration des indicateurs économiques, sécuritaires et sociaux" :
Petit x |17-04-2012 22:47
Sur le plan économique, il faut comprendre que la machine se bloque de jour en jour et en voilà la preuve; chiffres de l'INS, pour les trois mois du gouvernement d'ENNAHDHA, à l'appui:
- Dégradation du pouvoir d'achat en raison de l'envol des prix; inflation = 5,4%.
- Exportation en panne (0,0000 pour employer le chiffre cher à ENNAHDHA) pour l'ensemble textile, industrie électrique et industrie chimique (50% du total export); sachant qu'ils emploient beaucoup de main d'oeuvre.
- Envol du déficit commercial de + 43%.
- Recul des avoirs en devises de l'équivalent 113 jours d'importation à 102 jours c'est à dire perte de l'ordre de 800MD.
- Création d'emploi; je vous laisse juger par vous même.
- Situation du secteur touristique:les chiffres ne veulent rien dire à ce stade de la basse saison; la barbe encore!!!!
- L'agriculture, dieu merci, sera par contre très bonne mais son poids, de l'ordre de 10%, ne pèsera pas lourd dans la balance.
Pourquoi donc ENNAHDHA avance-t-elle une contre vérité?


Au fait il suffisait de lire et de faire parler les statistiques publiques officielles de l'INS. n'est ce pas BN?
En ce qui me concerne j'ajouterai que le Secrétaire d'Etat des finances vient d'annoncer que la croissance économique a atteint au 1er trimestre 2012 plus de 2% alors que l'expert en économie Ezzeddine SaÏdane invité par le journal TV 1 de 20H s'est étonné du bien fondé de ce magique chiffre.
Des deux choses l'une ou bien ce Secrétaire d'Etat est un génie ou alors Ennahdha a mis bel et bien sa main sur l'INS pour mettre sa machine de propagande à la ZABA en marche.
Vu les chiffres avancés par la BCT, il est fort à parier que la déclaration de ce Secrétaire d'Etat n'est qu'une grosse bourde d'un type incompétent en la matière. Mon petit doigt me dit que les cadres de l'INS n'ont pas encore arrêté les comptes pour procéder au calcul de la croissance attendue.

Citoyen_H
| 19-04-2012 17:20
C'est le cas de cette bande d'apprentis sorciers qui nous gouvernent. À force de d'entêtements, de mensonges, de récidives, notre système économique va finir, tôt ou tard par se crasher. Le gouvernement est aux abois. Mauvaise gestion, Gréves, sit-in, diverses actions à l'encontre du tourisme, divers dons aux sympathisants des barbus,.etc.... Il a tout dépensé. Le retour à l'age de pierre est pour bientôt. Tout a un prix.

issam
| 19-04-2012 16:18
il sufit de ramener les milliards volé par le clan benali trabelsi et leur compagnie et l economie remontera de 10 ponts
tunisien ne vous laissez pas vous lavez le cerveau avec ces monsonges qui consiste a dire que c est ce couvernemant qui est le responsable de cet situation car ce couvernemant en quel que jour a reussi a remonter la pante sur plusure sujet grave!
les responsable sont les ancien du rcd qui on piller le pays noublie pas les enormes kilos d or qui on quite notre pays le 14 janvier et noublier pas les augmantation faramineuse au fonctionaire fait par sebssi tous ca pour afaiblire le nouveau couvernement!

salah tataouine
| 19-04-2012 15:57
qui a fait quoi c est secondaire !! des qu on revient sur une pratique ou on coupe un budget c est le tresor qui "l exige" une caisse aux abois !! Pretendre qu on va reinvestir ce qu on pas volu allongé est un mensonge !! L etat s eloigne de plus en plus du service du citoyen sebsi ou autre c est la politique de ceux qui nous gouvernent !!! Ils rassurent les bailleurs : le citoyen peut attendre

observator
| 19-04-2012 14:48
C'est un mensonge, la fermeture des consulats samedi et dimanche a été décidée par le gouvernement SEBSI.
En effet ce sont les employés qui ont exigé d'etre payés plus pour samedi et dimanche.
Devant le refus du gouvernement sebsi, ils ne veulent plus travailer que du liundi au vendredi. Les tunisiens à l'etranger le savent. C'est vrai que cela handicape administrativement nos concitoyens à l'etranger.
Mettre cela sur l'actuel gouvernement est une mauvaise foi qui caracterisent les mauvais perdants.
Nos concitoyens à l'etranger sont reçus cordialement aux aeroports et aux ports. Rarement controlés par les douanes.
Oui bienvenue à nos concitoyens en tunisie et les tunisiens leurs sont reconnaissant qu'ils participent au developpement du pays. Avant les devises générées etaient transferées à l'etranger par les corrompus, aujourd'hui les controles sont de plus en plus strictes et cet argent va servir l'interet du pays pour la 1ere fois d'une maniere significative..

A lire aussi

Le bureau politique d’Ennahdha, réuni ce lundi 16 juillet 2018, a salué l’invitation du président de

16/07/2018 23:22
4

« Le gouvernement de Youssef Chahed a perdu tout soutien politique lorsqu’il a perdu celui de l’UGTT

16/07/2018 22:22
1

Le président du Conseil de la choura d’Ennahdha, Abdelkarim Harouni a annoncé, ce lundi 16 juillet

16/07/2018 21:59
1

« La date de l’élection des trois membres manquants de la cour constitutionnelle a été fixée au 24

16/07/2018 19:41
3

Newsletter