alexametrics
Dernières news

Procès Nessma : Caïd Essebsi à la défense et les Salafistes à la défonce

Procès Nessma : Caïd Essebsi à la défense et les Salafistes à la défonce

Le procès de la liberté d’expression en Tunisie, officiellement nommé procès Nessma TV, sera repris aujourd’hui. Devant le tribunal, on enregistre un bon nombre d’avocats et de défenseurs des Droits de l’Homme et de la liberté d’expression en Tunisie.

Bien en vue, Béji Caïed Essebsi, l’ancien Premier ministre, qui figure parmi les avocats de la chaîne de télévision. On enregistre également la présence de Iyadh Ben Achour, ancien président de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, ou encore Kamel Jendoubi.

À son arrivée devant le Tribunal, Nabil Karoui a déclaré : « Le monde entier nous regarde, et toute la presse étrangère est présente, voyez la piètre image que l’on donne ! »

En parallèle, se sont rassemblés devant le palais de justice des dizaines de salafistes brandissant des slogans haineux et des drapeaux noirs, criant « Dégage », accusant les défenseurs de Nessma d’être des ennemis de Dieu et promettant l’extinction de la chaîne dès aujourd’hui.
Autres slogans significatifs de ces salafistes, sur fond de takbir, "Al Jazeera est nationaliste" et Sebsi est sioniste" ou encore "Sebsi tu fais honte !"

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

dadou
| 24-01-2012 11:06
Merci pour ce grand homme de soutenir les libertés. si seulement il était resté à la tête du pays!!! dommage pour nous les tunisiens

DIDON
| 24-01-2012 10:22
Au secours Bejbouj nous te demandons de revenir au plus vite là où est ta place c'est à dire à la tête du gouvernement ne nous abandonne pas à cette mascarade à cette misère!

CITOYENNE TUNISIENNE
| 24-01-2012 07:25
MERCI M. Essebsi pour votre acte citoyen, Merci à M. Ben Achou, et à tous les grands de ce pays dont nous avons besoin pour féderer la Nation tunisienne autour de valeurs humaines citoyennes, démocratiques et tolérantes.

CE N'EST QU'UN DEBUT LE COMBAT CONTINU

bechirtounsi
| 24-01-2012 05:36
il s agit de l embryon d une police des moeurs violente et fascisante qui veut gouverner la pensee des gens et empecher de penser differement d eux. la pensee unique ...secondee par les barbouses puantes de nahdha qui agit en toute impunite.
pas de securite ,pas d autorite , pas de confiance fuite des investisseurs des touristes sauf les acheteurs de chair fraiche qui debarquent des pays a identite arabo musulmanne,le pays est a genoux et tout peut arriver. en enfer nahdha

Ahmed
| 23-01-2012 23:48
Le semi mutisme de MBJ laisse perplexe , l'ensemble de la famille politique des sociaux démocrates.

Marzouki a vendu son âme, mais il risque de la retrouver. Mise a part la minorité nahdhaophile du CPR, la plupart des militants du CPR condamnent cette mascarade.

Ennahdha est confronte a la réalité du pouvoir.
La mouvance extrémiste Salafiste semble incontrôlable . Et la position d'ennahdha reste ambigu. Les leaders doivent réfléchir sur la politique a prendre. Ou se trouvent leurs intérêts ? Et ceux d'autant plus que les USA les surveillent. Bientôt, ils vont recevoir un carton jaune, de l'oncle Sam.

Finalement, je pense que la troïka a une espérance de vie très courte.

Qu'ettaktol dans sa forme actuellement a déjà disparu, il y a implose avant les élections,mais
L'implosion est masquée par le leadership.

Ennahdha n'a pas encore implose mais elle implosera. Car , il y a des modères et démocrates qui refuse la ligne violente et intolérance, qui risque de nous menez vers la guerre civile.

Entre temps, la réalité du pays rend les choses plus difficiles.
Avec en plus certains ministres incompétents de toute évidence.
Tandis que L'option Qatar ne semble pas aussi sérieuse que cela.
Une saison touristique fichu, puisque le français moyen a été bêtement agresse.

Des que les discussions de la constituante rentreront dans le vif du sujet. Sauve qui peut.
Et frappe sauf ma tête.

Giuliano Gemma
| 23-01-2012 23:33
Vraiment je commence à avoir peur sur l'avenir de notre pays. JW n'est il pas ainsi un Ouli Salah ?. Ya sattar tostor..La haine qui se propage entre des citoyens de même nationalité, de même langue, de même race, et de même religion ne peut être qu'une malédiction et un châtiment de Dieu.
Tunisiens retournez à vos origines et unissez-vous pour le bien et pour le pire c'est votre seul salut.

lahou
| 23-01-2012 23:06
Nous, les démocrates ,nous sommes tolérants,nous avons accepté l homoséxualité de notre MI, nous avons nié les faits et nous l avons soutenu ,mais la seule chose qu on ne peut tolérer , c est l ignorance des nahdhaouis,leur violence et leur extrémisme religieux qui ont divisé le pays en deux

Réaliste
| 23-01-2012 22:17
Appel aux salafiste et autres. Si des films ou des émissions ne vous plairont pas, apprenez à vivre comme les humains et changer de chaines. N'obligez pas l'autre monde indépendant d'esprit de vivre le même narcissisme que le vôtre. Si vous avez la chance aujourd'hui de vous exprimer c'est grâce à ceux qui cherchent la liberté. Vous avant la révolution vous étiez dans les terriers. Donc respecter ceux qui vous ont donné la chance de voir le soleil

kane
| 23-01-2012 22:15
Ils étaient où ces salafistes quand zaba et sa mafia mettaient le pays en coupe réglée ? Ils profitent aujourd'hui d'une transition laxiste pour montrer leur vrai visage: celui de la laideur, de la violence, de l'ignorance, de l'obscurantisme...Ils sont les clones de Ben Ali et ses héritiers. Je n'ose imaginer ce que sera notre pays quand ils auront le plein pouvoir. Après avoir pris la religion en otage, voila qu'ils veulent soumettre le peuple et lui interdire de penser, rire, manger et boire à sa guise. Levez-vous mes chers concitoyens, vous avez été capables de bouter hors du pays un dictateur réputé indéboulonnable, vous avez soulevé d'admiration la terre entière, ne laissez pas ces sauvages impies continuer le travail du dictateur déchu.

lahou
| 23-01-2012 20:57
Toutes les chaines avant la Révolution ont soutenu Ben Ali , si Nessma vous a offensé pour avoir passée un Dessin Animé ,vous,les nahdhouis,par vos actes violents et vos pensées débiles envers NTV, vous avez Ridiculisé la Tunisie d aprés Révolution devant le Monde entier . Vous étes contre la liberté d expréssion et pour une censure radicale.Changer de chaine et aller voir le Diable qui hante votre cerveau

A lire aussi

La députée et militante Bochra Belhaj Hmida a annoncé lundi 19 novembre 2018, sur sa page Facebook,

20/11/2018 13:43
1

Le parti Afek Tounes a exprimé, dans un communiqué rendu public le 19 novembre 2018, son étonnement

20/11/2018 12:38
1

Le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum a relevé, ce mardi 20 novembre 2018, l’existence

20/11/2018 11:02
4

L’université tunisienne a perdu lundi 19 novembre 2018, un grand enseignant et chroniqueur, en la

20/11/2018 10:23
1

Newsletter