alexametrics
Dernières news

Nouvelle composition du gouvernement de l'union nationale (Mise à jour)


Mohamed Ghannouchi, premier ministre, a annoncé en direct à la télévision publique nationale le remaniement ministériel pour compléter la composition du gouvernement provisoire ce jeudi 27 janvier 2011.
Dans ce nouveau gouvernement, les ministres de souveraineté de l’ancien régime (Intérieur, Défense, Affaires étrangères, Finances) ont été écartés.
Voici la composition du nouveau gouvernement :

M. Mohamed Ghannouchi : Premier ministre

M. Abdelkarim Zebidi : Ministre de la Défense Nationale

M. Ahmed Ouneies : Ministre des Affaires étrangères

M. Farhat Rajhi : Ministre de l'Intérieur

M. Lazhar Karoui Chebbi : Ministre de la Justice

M. Laroussi Mizouri : Ministre des Affaires religieuses

M. Ahmed Nejib Chebbi : Ministre du Développement régional et local

M. Taieb Baccouche : Ministre de l'Education

M. Ahmed Brahim : Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique

Mme Habiba Zéhi : Ministre de la Santé publique

M. Mehdi Houas : Ministre du Commerce et du Tourisme

M. Mohamed Naceur : Ministre des Affaires sociales

M. Mokhtar Jalleli : Ministre de l'Agriculture et de l'Environnement

M. Mohamed Nouri Jouini : Ministre de la

Planification et de la Coopération internationale

M. Mohamed Afif Chelbi : Ministre de l'Industrie et de la Technologie

M. Jelloul Ayed : Ministre des Finances

M. Ezzedine Bach Chaouech : Ministre de la Culture

Mme. Lilia Laabidi : Ministre des Affaires de la Femme

M. Yacine Ibrahim : Ministre du Transport et de l'Equipement

- M. Said Aydi : Ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi

M. Mohamed Aloulou : Ministre de la Jeunesse et des Sports

M. Elyes Jouini : Ministre auprès du premier ministre chargé des réformes économiques et sociales et de la coordination avec les ministères concernés.

SECRETAIRES D’ETAT


M. Radhouane Nouisser: secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères

M. Néjib Karafi: secrétaire d'Etat auprès du ministre du Développement régional et local

Mme Fawzia Charfi: secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Enseignement supérieur

M. Rifaat Chaabouni: secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, chargée de la recherche scientifique

M. Lamine Moulahi: secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Santé publique

M. Abdelhamid Triki: secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Planification et de la Coopération internationale

M. Abdelaziz Rassaa: secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie et de la Technologie, chargé de l'Energie

M. Sami Zaoui: secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie et de la Technologie, chargé des technologies de la Communication

M. Ahmed Adhoum: secrétaire d'Etat auprès du ministre des Finances, chargé des Domaines de l'Etat

M. Slim Chaker: secrétaire d'Etat auprès du ministre du Commerce et du Tourisme, chargé du Tourisme

M. Anouar Ben Gueddour: secrétaire d'Etat auprès du ministre du Transport et de l'Equipement

M. Salem Hamdi: secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Agriculture et de l'Environnement

M. Slim Amamou: secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Jeunesse et des Sports

De plus ont été nommés :

Gouverneur de la banque centrale : Mostapha Kamel Nebli
Président de la commission d'enquête : Taoufik Bouderbala (Ancien président de la ligue des droits de l'homme)
Président de la commission chargée de l'enquête sur la question de la corruption administrative : Abdelfattah Omar (Expert International en droits de l'homme).

On notera par ailleurs qu’une source bien informée auprès de l'Union Générale Tunisienne de Travail (UGTT) a déclaré que la Commission administrative nationale de l'Organisation syndicale, réunie, jeudi, a accepté d'appuyer le gouvernement provisoire, sous la présidence de Mohamed Ghannouchi, en tant que Premier ministre, et de maintenir Nouri Jouini et Afif Chelbi, en tant que membres de ce gouvernement.
La même source a indiqué à l'Agence Tunis Afrique Presse (TAP) que la Commission administrative de l'Union a revendiqué dans sa déclaration finale la révision de la composition des trois commissions nationales constituées récemment dans le sens d'y faire participer l'UGTT.
Nous publierons, dès demain en fonction de la disponibilité, les biographies des nouveaux membres.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

nadou
| 28-01-2011 19:48
il faut nettoyer au karcher certains gouverneurs et éliminer les fonctions des délégués et des omdas

Ammari Hedi
| 28-01-2011 17:25
Il nous faut un nouveau texte base de la construction, après la destruction du précédent, d'un Etat dit éclairé. Une autre qui nous évite de finir dans les mêmes débordements que ceux que nous y sommes arrivés aujourd'hui. Bref, il est fort auguré de se laisser tenter de l'idée d'aller écrire une nouvelle Constitution qui règle à la fois les deux plus grands problèmes de notre situation actuelle: la corruption de nos politiques et la misère d'une grande partie de notre patrie. Même si les articles pleins de bonnes intentions, la pratique quotidienne du pouvoir nous laisse plus qu'à désirer un monde d'équité et de justice, car en corrompant les politiques on obtient le pouvoir de changer les lois qui permettent de contrôler l'opinion à travers la possession de médias. Je vous demande Mer le premier Ministre de bien vouloir créer- ou bien appeler à la création- cette Assemblée Constituante censée de porter les tunisiens au c'ur de la reforme démocratique en leurs redonnant ses véritable pouvoir, il faudra bien enfin que le la population participe dans la gestion de la chose publique.

Ammari Hedi
| 28-01-2011 17:23
Coroner notre révolution avec la création d'une Assemblée Constituante serais le résultat optimal pour rompre vraiment avec le régime précédent, un rêve inavouable des tunisiens désireux de voir substitués, non seulement les visages, mais également les déterminants du régime précédent et des dérives autoritaires qui ont en résulté. Certainement, seule une nouvelle Constitution pourrait garantir des légitimes revendications de justice et d'équité : principes fondateurs de l'Etat de droit, du bien être et de la vie démocratique. Aujourd'hui La constitution de 1959 est rendue obsolète et presque tous ses articles sont anéantis des principes pour lesquels, à l'origine, ont été élaborés et parfois elle parvient à permettre des comportements contraires de ce pourquoi elle a été conçue.

Nesrine
| 28-01-2011 15:30
Pouquoi faire participer les corrompus de l'UGTT à la comission d'enquête sur la corruption? C'est comme si on laissait Ben Ali à la tête de la comission des réformes politiques?!
Non à Jrad et ses mains sales pour construire à la nouvelle Tunisie!

Adel Khabthani
| 28-01-2011 10:32
Elyes Jouini a été cité 2 fois sur la liste 1 fois comme ministre et autre comme sec. d´etat.Merci de nous éclairer.

Tunisie
| 28-01-2011 10:28
Tout simplement fiers d'être tunisiens. Si cette révolution exemplaire permettra des élections libres avant la fin de 2011, les 11 millions de tunisiens auront écrit l'un des évènements historiques les plus marquants de l'histoire du monde arabe et du monde tout court. La révolution tunisienne fera rougir de civisme, de dignité, de liberté et de démocratie les révolutions française, bolchévique et autres...

Youssef
| 28-01-2011 10:13
on doit être conscient de notre situation, c'est un gouvernment de passation et non définitif, laissons ce gouvernment travailler 6 mois l'economie et la société doivent etre relancer aujourd'hui, si non aucun autre gouvernment ou président va guider le pays car il va trouver beaucoup des trous économique, sociales, politiques dans tous les secteurs, donc aucun ne peut être courageux si nous ne donnons pas la main pour l'aider de creer une société démocratique développé. le peuple comme davantage ve guider et controler la situation donc on doit pas être chaque jour dans les rues et les avenues on doit travailler pour continuer a vivre et pour améliorer notre situation et les situations des autres. s'il vous plait aidons le gouvernment qui représente le peuple.

Mehdi
| 28-01-2011 08:58
M. Abdelaziz Rassaâ est Secrétaire d'état auprès du Ministre de l'industrie et de la Technologie chargé de l'énergie et non pas auprès du "Ministre de l'Industrie et du Tourisme"

bamzru
| 28-01-2011 08:55
On attend avec Impatience la biographie des nouveaux Ministres ainsi que le changement Total des Gouverneurs ,et l'annuklation des postes de délegués ainsi que les présidents de municipalités corrompu

Sidi Bouzid et Kasserine
| 28-01-2011 08:53
Un magistrat indépendant à l'intérieur,
Un polytechnicien de notoriété mondiale au gouvernement,
Un vice-president d'une banque maghrébine aux finances,
Un homme qui a dit non à Bouguiba dès 78 à l'emploi,
Des compétences et des compétences, Une équipe nationale de compétences parfois exilées qui ont répondu à l'appel de la nation,
De nouveaux ministres jeunes, toutes les régions sont représentées. RCD et ses milices out.
Merci "caravane de la liberté" de la part d'un citadin libre, merci Thala, Kasserine, Sidi Bouzid, Menzel Bouzaiene, Regueb, et toutes les regions de mon pays.
Nous veillerons tous à ce que vous soyez notre priorité nationale, comme nous veillerons à notre liberté et surtout au respect de nos différences. Taisez-vous les khobzistes qui ont permis à Ben Ali de nous dominer pendant 23 ans, Taisez-vous les régionalistes racistes. La Tunisie est une et indivisibles de Bizerte à Ben Guerdane. Elle est la lumière du monde arabe et du monde libre.

A lire aussi

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a

20/11/2018 20:05
3

Plusieurs internautes ont relevé, ce mardi 20 novembre 2018, des difficultés à accéder à leurs

20/11/2018 17:42
2

L’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Sfax relevant de l’Utica a

20/11/2018 16:46
3

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a présenté, ce mardi 20 novembre 2018, ses excuses auprès

20/11/2018 15:50
18

Newsletter