alexametrics
Dernières news

Tunisie - Nidaa Tounes de Béji Caïd Essebsi autorisé

Tunisie - Nidaa Tounes de Béji Caïd Essebsi autorisé

Le nouveau parti de Béji Caïd Essebsi, Nidaa Tounès est désormais autorisé puisqu’il vient de recevoir, aujourd’hui même, vendredi 6 juillet 2012, l’accusé de réception à sa demande de la part de la présidence du gouvernement, ce qui signifie, selon la nouvelle réglementation, que le parti existe.

Contacté par Business News, Ridha Belhaj, un des fondateurs de Nidaa Tounes et ancien conseiller au sein du gouvernement de BCE, a confirmé la nouvelle avant d’ajouter que « dès demain il va faire l’annonce d’usage au Journal officiel (JORT), une simple formalité qui fera de Nidaa Tounes un parti légal ».

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

HAMMIA
| 19-10-2013 15:47
Ne vous en déplaise, Monsieur Habib BOURGUIBA etait et sera toujours une Etoile Filante de Notre Tunisie. Rappel a ceux qui ont la mémoire courtte ou un manque de culture. C'est grace à M. BOURGUIBA que nous avons acquis l'indépendance en douceur, c'était un diplomate, que ceux qui savent lire c'est grace à lui, l'économie du pays, à l'époque, c'était lui. Respecté des Grands Hommes et craint par les ennemis de l'évolution, il a toujours balayé les fondamentalistes. Alors s'il vous plaît, RAHMOU ALIH, grace a lui la TUNISIE avait une place dans le monde, d'un état Modéré, Hospitalier, Cultivé, Ouvert et surout Tolérant avec ses citoyens qu'ils soient Musulmans, Chrétiens ou Juifs. A ceux qui défendent ENNAKBA, regardez le pays, il fonce dans un mur de béton!!!!!!!!

atef
| 08-09-2013 12:45
j aime bajbouje et je veux etre avec vous

ezaouali bou khobza
| 10-05-2013 22:08
El beji avec ces expériences me donne la confiance de prendre toute la Tunisie el bar el amen......

Labrohg
| 11-07-2012 15:58
Est il normal que ghannouchi sans formation economique ni juridique ayant passé 20ans hors son pays plissé governed la tunisie moderne sobhane Allah !

S.Citoyen
| 09-07-2012 21:45
si non c'est comme on dit : houmss wa zebib ( pois chiche et raisins secs ) et puis il y a une grande différence entre islam comme religion et gouvernants

Ing.Cartésien
| 09-07-2012 11:37
Citoyen neutre, ni RCD'ist qui ont conduit le pays vers ce chaos ni nahdhaouiste qui sont en train d'enfoncer le clou dans cercueil de la Tunisie, j'adhérerai au nouveau parti pourvue que!!!!:
-primo: que les souahlias ne prennent pas le dessus de nouveau comme ce fut le cas durant 60 ans
-Secondo: que les minables et profiteurs des l'ex RCD ne retournent pas en force

canalou
| 08-07-2012 19:59
c est flagrant de jour en jour que les islamistes perdent du terrain . les tunisiens sont entrain de retrouver leur raison apres avoir vote par indulgence et par sentimentalisme .les libeyens ont appris la lecon et ont vote en masse pour les modernistes . bientot on va voir la chute des fanatiques chez nous . en avant les patriotes on va les demolir .

OMDA
| 08-07-2012 13:26
RCD emballé sous un nouveau nom hahahahahah

Ahmed
| 08-07-2012 12:36
Il faut y croire.

je dis la vérité
| 08-07-2012 12:27
Je médite toujours sur ce coup d'Etat blanc, ourdi par Ennahda et ses acolytes à la veille des dernières élections législatives et après.

Les islamistes, ayant berné des électeurs, pour une bonne partie, analphabètes et illetrés, a fait un raz de marée 89 de sièges sur 217, soit environ 41 % de l'ANC.

Mais, ils ne pouvaient pas gouverner. C'est grâce à cette trahison de MBJ et Marzouki, qu'ils ont pu avoir la main mise sur le pouvoir.
Si les élus égoïstes, ont renoncé à la coalition, en imposant un gouvernement neutre de technocrates, premier ministre inclu, nous n'aurions pas enduré ces derniers évènements.

L'économie du pays aurait mieux démarré, les clivages maîtrisés, les salafistes molestés convenablement par la police et l'armée.
Les investisseurs étrangers se seraient pressés à nos portes.

Par la faute de ces traîtres, nous les Tunisiens, nous allons encore souffrir et même après les élections de 2013.
Pour que la machine économique se mette en branle, il faudrait du temps et du temps et je dirais que les choses ne se clarifieraient pas avant 2020....
Pas optimiste du tout, comme cet écervelé, qui se pointe devant l'opinion publique, pour rassurer....
Nida Tounès, nous sauvera-t-il ?......

A lire aussi

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
0

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

L’Union des médecins généralistes de la santé publique a appelé, dans un communiqué rendu public le

21/11/2018 14:25
2

Newsletter