alexametrics
Dernières news

Marche de protestation des retraités du secteur public

Marche de protestation des retraités du secteur public

 

Des centaines de retraités du secteur public se sont rassemblé à la place Mohamed Ali à Tunis pour, ensuite, effectuer une marche de protestation jusqu’au siège de la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (CNRPS) à la capitale.

 

Cette manifestation vient en signe de contestation contre l’inaction du gouvernement face à leurs revendications. En effet, les retraités appellent les autorités de tutelle à augmenter les pensions de retraite ainsi qu’à rattraper le retard de leur versement.

 

Parallèlement à cette marche de protestation ayant lieu à Tunis, un 2ème rassemblement s’est organisé au gouvernorat de Siliana, devant le siège régional de la CNRPS. Lors de ce rassemblement, les protestataires ont condamné le retard du versement de leurs pensions mensuelles ainsi que le non respect de la convention conclue entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) en vertu de laquelle les employés ainsi que les retraités du secteur public verront leurs salaires augmenter.

Un 3ème rassemblement devra, par ailleurs, être organisé lundi 30 avril 2018 au même endroit au cas où la réponse du gouvernement ne sera pas favorable et le retard du versement des pensions de retraite sera maintenu.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

EL OUAFI
| 26-04-2018 19:59
Mettez vous à la place du Ministre des finances qu'est ce que vous pouviez proposer comme solution ici il s'agit des réclamations qui ont une relation avec les finances .
N'oubliez pas que tous mouvement financière influe négativement sur l'acquisition des matières de première nécessites ça veut dire que les billets d'argents qui circulent sont supérieure aux marchandises de tout nature et le résultat c'est en l'augmentation des prix ou bien nous nous trouvant devant une pénurie .

le berbère
| 26-04-2018 19:48
c'est le moment ou le retraité refuse de participer aux élections comme signe de protestations .le retraité est devenu le maillon faible de cette maudite et diabolique société ,même des enfants bâtards fruits de la prostitution halal lancent des gros mots que lorsqu'ils voient un vieux qui passe à coté d'eux ,rien que pour lui montrer qu'ils sont forts et adultes alors qu'ils sont déculottés et drogués .
que fait l'état pour les retraités ?
RIEN , SAUF QU'ILS CONTR'?LENT LES STATISTIQUES DU TAUX DE MORTALIT'? DES RETRAITES .HONTE A VOUS TOUS ,NE PAS OUBLIER QUE VOUS ALLEZ NOUS REJOINDRE UN JOUR ET VOUS ALLEZ GO'?TER COMME NOUS L'HUMILIATION ET LE NON RESPECT ,BANDE DE L'?CHES ET DE TRA'?TRES .
BOYCOTTONS LES ELECTIONS ,NE VOTONS PERSONNE ,AUCUN PARTI NE RESPECTE LES RETRAITES

Mayday
| 26-04-2018 18:51
Sauf que les caisses sont vides ou je dirais plutôt ont été vidées...quelles soient du secteur privé ou public, les caisses en tout genre sont une oasis pour certains !

En France, c'est comme cela que ça se passe, certains se goinfrent aisément dans le tiroir caisse pendant que d'autres se bouffent les tripes pour savoir quoi bouffer jusqu'à la fin du mois...les retraités, tout secteur, sont déjà descendus dans la rue. En 2018, ils sont encore descendus et en retour on leur a sucré une partie de leur retraite...ils comptent bien redescendre mais cette fois-ci avec leur canne à la main !

Méfiez-vous d'un retraité en colère, canne à la main, qui réclame son dû..lui, sa retraite, il ne l'a pas volée et il compte bien se faire entendre !

lechef
| 26-04-2018 15:52
En fait, ces retraités constitués par tous les métiers et fonctions voient leurs niveaux de vie se dégrader de plus en plus puisque la pension est réduite au fur et à mesure par rapport à l'inflation.
Ces retraités sont lésés par la nature , pourquoi les léser donc davantage ?
Il faut noter aussi que ces retraités ont formés cette génération en activité actuellement et ne percevaient pas les heures supplémentaires- Tout à été effectué gratuitement pour l'intérêt du citoyen -
C'est honteux de ne pas les payer à temps! C'est inconcevable de ne pas majorer leurs pensions de façon convenable et égale au taux d'inflation réel.
Ils ont cotisé à un certain moment et pendant une certaine période .Où sont donc leurs retenues ? La responsabilité incombe aux gestionnaires d'aujourd'hui qui devraient rendre à César ce qui est à César .

EL Farouk
| 26-04-2018 14:42
Les personnes qui sont responsables de la situation désastreuse des caisses sociales sont toujours là et bénéficient des faveurs exceptionnels des postes à tous les niveaux de la hiérarchie. '?gés et parfois séniles ils dominent les pouvoirs décisionnels en Tunisie. Lorsque ces gens avaient les responsabilités du secteur de la sécurité sociale, ils n ont rien fait pour assurer une bonne gestion des excédents des deux caisses accumulés pendant plus de trente années. Les études actuerielles n ont pas été réalisées en temps opportun. Il y a entre autres des sureffectis et des emplois fictifs ainsi que l engagement des dépenses illégales par les caisses. Les cadres et les agents n ont pas fait correctement leur travail pour le recouvrement des coti-contributions chez les employeurs. Des décisions politiques ont créé des charges qui ont greve la trésorerie de la CNRPS et de la CNSS. En conclusion l argent provenant des cotisations des agents publics qui se sont tués dans leur travail et ayant quitté l administration avec un burn Out à été géré sans gouvernance et l '?tat est responsable de la situation désastreuse actuelle et doit par conséquent assumer l entière responsabilité. Les validations gratuites accordées aux proches et aux serviteurs des gouvernants ne doivent plus être décomptées.

EL WOUAFFY Y
| 26-04-2018 14:20
Par mes respects anticipés . Ou vous étiez quand certains assoiffés de pouvoir en manifestant portant les plaques portantes en exergue " dégage " ceux qui ont maltraité un président, Ben Ali ( le sahly) qui bossait un quart de siècle pour préserver une vie meilleure et digne pour l'ensemble qui n'a jamais pris son congé à temps .
Vous croyez que ces manifestants ( les retraités) seront satisfait impossible car l'augmentation des retraites à cette période va empirer la situation financière du pays et une inflation certaine pour celle c'est mieux qu'ils se contentent de ce qu'ils percevent .
Je sais bien que ces retraités sont innocents de la dégradation de l'économie par contre ceux qui étaient non satisfaits de l'ancien '?tat profond les seuls qui sont responsables de la mauvaise situation mais ce n'est pas grave car nous tirons des leçons importantes pour l'avenir et de reconnaître que l'ancien président avait une responsabilité lourde qu'il avait assumée avec efficacité l'essentiel la vie sociale était dans l'ensemble acceptable et le fournisseur et le client des deux étaient en état se gagnons -gagnions .
Ce qui est très étonnant que l'ancien président depuis son retrait du pouvoir n'ait jamais prononcé un mot malgré des accusations infondées contre lui ceux qu'ils cherchaient à le salir pour des raisons des intérêts personnels .

le berbère
| 26-04-2018 14:06
savez vous que ces retraités ont travaillé durement toute leur vie sans promotion aucune .savez vous que celui qui demande une promotion peut être sujet à l'emprisonnement en l'accusant de sabotage .
savez vous bande de salops que le fonctionnaire est le moins payé dans la société tunisienne toute confondue .
savez vous ignorants arnaques voire profiteurs que celui qui a travaillé en qualité d'infirmier ou ingénieur ou prof ou instituteur part à la retraite les mains vide sans promotion même symbolique pour gonfler légèrement sa pension .
honte a vous tous ,merde à vous tous car ennakba a volé toute la somme d'argent de la Tunisie pour ses adeptes et que personne de vous n'a fait aucun signe de mécontentement .LE RETRAITE A COTISE AVEC SON ARGENT ALORS OU EST CETTE SOMME
LE RETRAITE N'EST JAMAIS LE MAILLON FAIBLE ,IL FAUT UN RASSEMBLEMENT ET L'UNION FAIT LA FORCE .

le berbère
| 26-04-2018 13:51
boycottons tous les élections du 6 mai .ce gouvernement ainsi que l'ARP n'ont pas de respect pour les gens qui ont hissé la Tunisie vers un monde meilleur sans augmentation salariale ni promotion avec BOURGUIBA ET BEN ALI .les retraités ont bien travaillé pour le bien de la Tunisie .AUCUN POLITICIEN NE VEUT DU BIEN POUR LES RETRAITES ,ALORS BOYCOTTONS LES ELECTIONS .
HARO SUR CELUI QUI NE RESPECTE PAS LES RETRAITES ,IL N'EST JAMAIS QUE JE VOTE PERSONNELLEMENT DES GENS QUI N'ONT JAMAIS PENSER A UNE BELLE RETRAITE POUR DES GENS QUI ONT TOUJOURS IGNORE LE "CONG'? DE MALADIE "
je ne vote personne ,je reste chez moi .
L'UGTT DOIT IMP'?RATIVEMENT INFORMER LES PENSIONNAIRES DE LA MANIFESTATION AVANT UNE JOURN'?E CAR LE NOMBRE SERA QQUES MILLIERS ET NON QQUES CENTAINES .
ce matin ,j'ai acheté des médicaments à crédit de chez notre pharmacien .VOILA LA SITUATION D'UN RETRAITE DE LA FONCTION PUBLIQUE

Observateur 2
| 26-04-2018 07:17
N'est - il pas voyou l'?tat qui détourne l'argent que les retraités lui ont confié en toute confiance?
'?tat impuissant, état escroc !


Abouhala Hammouda
| 26-04-2018 06:31
Depuis cette maudite révolution des brouettes, l'humiliation des retraités ne cesse de se foisonner de jour en jour, d'abord pour ceux qui soit disant planificateurs et dresseurs de planifications budgétaires du pays d'après révolution: les retraites sont vos chefs d'hier, aussi sont vos maîtres et vos encadreurs quand vous étiez en apprentissage, donc soyer loyaux et gardez l'honneur à vos ancêtres c'est un devoir de bonté. Je reviens sur ce foisonnement d'humiliation, on commence par les retenus excessifs sur les pensions, chaque mois une nouvelle calcul et des retranchements sus différents titres, aussi ces pré équations sans limites et enfin le non paiement ou non versements des augmentations réglementées par la loi lors de chaque augmentations des salaires de la fonction publique, aurons nous au moins le privilège de ce que nous avons donnés durant notre activité pour que nos pensions soient au moins respectées et virées à termes, nous avons des recommandations et obligations plus urgentes que quand nous sommes actifs Nous sommes encore des tutelles de familles sans ressources et des enfants chômeurs!!!! Au moins une retro a notre passé.

A lire aussi

Les deux fédérations professionnelles du tourisme, la Fédération tunisienne des agences de voyages

22/10/2018 21:46
2

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui a condamné, lors d’une conférence de presse

22/10/2018 21:18
14

L’unité nationale d’enquête dans les crimes terroristes en coordination avec les commandos relavant

22/10/2018 20:07
1

L’UGTT a signé l’accord avec le gouvernement, ce lundi 22 octobre 2018, au sujet des augmentations

22/10/2018 19:22
0

Newsletter