Lotfi Zitoun : Il faut réformer la Constitution !

Businessnews.com.tn | publié le 23/02/2016 18:04

 

Le dirigeant d'Ennahdha, Lotfi Zitoun, estime qu’il faut amender la Constitution du pays. Dans un article d’opinion publié ce mardi 23 février 2016 sur les colonnes du Quotidien Alchourouk, l’homme politique présente un long argumentaire défendant sa position.

 

Pour M. Zitoun, la guerre entre les partis politiques à l’Assemblée nationale constituante a débouché sur la mise en place d’un régime politique hybride, ni présidentiel ni parlementaire, en imposant en plus l’élection présidentielle. Ce régime a donné deux décideurs pour le pays (le pouvoir exécutif et le parlement), qui a été appliqué ces 5 dernières années, est le principal responsable des crises du pays, souligne-t-il.

Pire les conditions minimales pour la traduction de la Constitution en texte de lois applicables, n’est même pas possible à cause du manque en terme de moyens financiers et de ressources humaines, note-t-il, en présentant comme exemple le retard dans la mise en place du Conseil supérieur de la magistrature et de la Cour constitutionnelle, outre le manque d’effectifs constaté dans toutes les instances constitutionnelles.

 

Lotfi Zitoun propose, donc, en prenant en considération cette situation exceptionnelle, au parlement de réagir immédiatement en déléguant l’autorité de promulgation des lois à caractère économique et à se consacrer la finalisation de la promulgation des lois politiques et constitutionnelles importantes, en attendant la réforme de la Constitution pour la mise en place d’un régime cohérent. Il explique, dans ce contexte qu’en 1958, Charles De Gaule a eu les pleins pouvoirs pendant six mois.

 

En attendant une réforme globale de la Constitution, M. Zitoun préconise la mise en place de trois mesures nécessaires :

  • L’amélioration des conditions de travail au sein de l’ARP en affectant un assistant à chaque député, qui assiste à sa place, lui fait des comptes rendus et vote à sa place selon ses directives lorsqu’il est absent.
  • Concernant les biens spoliés, il recommande l’ouverture de négociations directes avec les concernés au sein des ambassades tunisiennes à l’étranger, évitant de longue procédures judicaires.
  • La mise en place d’une loi pour le financement des partis politique, qui permet d’éviter la fragilité des partis politiques qui influent négativement sur le fonctionnement de l'Etat et de ses institutions.

 

I.N

Lotfi Zitoun : Il faut réformer la Constitution !

publié le 23/02/2016 18:04

 

Le dirigeant d'Ennahdha, Lotfi Zitoun, estime qu’il faut amender la Constitution du pays. Dans un article d’opinion publié ce mardi 23 février 2016 sur les colonnes du Quotidien Alchourouk, l’homme politique présente un long argumentaire défendant sa position.

 

Pour M. Zitoun, la guerre entre les partis politiques à l’Assemblée nationale constituante a débouché sur la mise en place d’un régime politique hybride, ni présidentiel ni parlementaire, en imposant en plus l’élection présidentielle. Ce régime a donné deux décideurs pour le pays (le pouvoir exécutif et le parlement), qui a été appliqué ces 5 dernières années, est le principal responsable des crises du pays, souligne-t-il.

Pire les conditions minimales pour la traduction de la Constitution en texte de lois applicables, n’est même pas possible à cause du manque en terme de moyens financiers et de ressources humaines, note-t-il, en présentant comme exemple le retard dans la mise en place du Conseil supérieur de la magistrature et de la Cour constitutionnelle, outre le manque d’effectifs constaté dans toutes les instances constitutionnelles.

 

Lotfi Zitoun propose, donc, en prenant en considération cette situation exceptionnelle, au parlement de réagir immédiatement en déléguant l’autorité de promulgation des lois à caractère économique et à se consacrer la finalisation de la promulgation des lois politiques et constitutionnelles importantes, en attendant la réforme de la Constitution pour la mise en place d’un régime cohérent. Il explique, dans ce contexte qu’en 1958, Charles De Gaule a eu les pleins pouvoirs pendant six mois.

 

En attendant une réforme globale de la Constitution, M. Zitoun préconise la mise en place de trois mesures nécessaires :

  • L’amélioration des conditions de travail au sein de l’ARP en affectant un assistant à chaque député, qui assiste à sa place, lui fait des comptes rendus et vote à sa place selon ses directives lorsqu’il est absent.
  • Concernant les biens spoliés, il recommande l’ouverture de négociations directes avec les concernés au sein des ambassades tunisiennes à l’étranger, évitant de longue procédures judicaires.
  • La mise en place d’une loi pour le financement des partis politique, qui permet d’éviter la fragilité des partis politiques qui influent négativement sur le fonctionnement de l'Etat et de ses institutions.

 

I.N

Commentaires (32) Commenter
Comme BCE
Ben's
| 25-02-2016 10:33
Il est sur la même longueur d'ondes que BCE. Qui lui aussi voudrais amender la constitution.
Puis quoi encore?
Oliver Twist
| 24-02-2016 19:25
Ce Zitoun est en mal de publicité.Il a peur qu'on l'oublie!
Alors il fait des propositions saugrenues. Déjà que ses potes députés ne foutent rien ,sinon gaspiller notre argent; en plus on leur adjoindra des suppléants pour qu'ils puissent vaquer tranquillement à leurs occupations.Puis quoi encore? N'importe quoi,ce sous-gourou!
Elle a bon dos la constitution
TeTeM
| 24-02-2016 19:16
Je pense que même avec la meilleure constitution du Monde nous aurons les mêmes soucis car nous avons les politiciens les plus nuls du Monde! Ils se plaignent de la Constitution? Mais qu'ils commencent par la respecter. Là on veut faire du "ZABA". La Constitution m'empêche de faire ce que je veux alors, je la change...

On ne me fera pas croire que nous manquons de moyen humain! De ce côté, là je pense qu'il y a ce qui faut. Le soucis c'est plutôt la productivité des agents de l'état....

Enfin pour ce qui est des assistants... Laissez moi rire :D. Quand on se fait élire, on prend une responsabilité. A nos élus de les assumer plutôt que de réclamer des assistants payés par le contribuable...

Dernier point, la question n'est pas tant de savoir s'il faut un régime Présidentiel ou Parlementaire. Le régime mixte offre aussi des avantages et des garanties... à la condition que le vainqueurs puisse avoir une majorité, le reste des sièges pouvant se répartir à la proportionnelle. Un scrutin proportionnel peut effectivement présenter des difficultés pour gouverner ou obliger à des alliances mais a aussi le mérites de mieux refléter les électeurs.

Il n'y a pas forcement de bons systèmes. Par contre, il y a de bons ou de mauvais politiciens. Se sont les hommes qui font les institutions, pas l'inverse ;)
Un bond sur ma chaise
TeTeM
| 24-02-2016 18:54
J'ai fais un bon de 3m00 sur ma chaise quand j'ai lu

"L'amélioration des conditions de travail au sein de l'ARP en affectant un assistant à chaque député, qui assiste à sa place, lui fait des comptes rendus et vote à sa place selon ses directives lorsqu'il est absent."

Et pourquoi pas des assistants aux assitants qui iraient....
je reve
hassib
| 24-02-2016 17:06
je reve mes amis pincez moi!!!!!wallina nraou les extremistes qui donnent leur avis alors qui'ils doivent etre en prison
karhouna fin *** tounes
Oh, pitié, je m'appelle Zitoun
The Mirror
| 24-02-2016 15:39
' Quand on n'a que ses fesses pour se faire remarquer,
' Quand on n'a que sa sale gueule pour aboyer la politique,
' Quand on n'a qu'une cervelle creuse pour réfléchir,
' Quand on a tout vendu, y compris dignité, honneur et raison d'exister,

Quand on a tout cela, on s'appelle forcement Lotfi Zitoun
Le califat
Fadi
| 24-02-2016 15:28
C'est mieux.., c'est peut 'tre la meilleure pour lui.
Il nous faut un régime présidentiel
Karim Othmane
| 24-02-2016 14:43
Il nous faut un régime présidentiel si on veut que les choses avancent + vite !!
Dieu avec nous pour nous prémunir de ces monstres.Ils sont encore alléchés à cause de cette maudite alliance.
takilas
| 24-02-2016 13:56
Heureusement qu'il y a eu des experts venus de l'extérieur de l'ANC pour sauver de ce qu'il y a à sauver de ce destour, qui est l'origine par son infinie prolongation et des manigances de nahdha, de la décadence socioéconomique de La Tunisie, qui a failli mener ce pays vers le désastre, n'eut été l'historique soulèvement populaire qui a été récompensé par le prestigieux prix Nobel. Une réaction digne et humaine reconnue par le monde entier.
Ils tombent dans leur propre piège; Rabbi fil woujoud.wa Rabbi maana Dieu avec nous pour nous prémunir de ces monstres.Ils ne réagissent pas sans qu(il y a un intérêt en leur faveur; bien noter !Ils ne savent que calculer pour mettre main basse sur le pays.Quand est-ce qu'ils vont revenir à leurs villes adoptives, Londres et Paris, et rejoindre leurs proches, et bénéficier de leur double nationalités.
Excellente initiative
El Khlifi Mokhtar
| 24-02-2016 13:40
Excellente initiative.Je souhaite que cette initiative a reçu l'aval d'Ennahdha et de BCE. Pour la désignation d'un assistant pour chaque député, je suis contre.Il faudrait ressusciter le conseil économique et social.La solution est là avec un régime présidentiel et des gardes fousµ.Point barre.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration