Les 3 présidents commémorent l'anniversaire du décès de Farhat Hached, sans la famille ni l'UGTT

Envoyer cette page

Les trois présidents, Moncef Marzouki, Mustapha Ben Jaâfer et Hammadi Jebali ont participé à la commémoration du soixantième anniversaire de l'assassinat de Farhat Hached, dans la matinée du mercredi 5 décembre 2012.
En présence du mufti de la République, des ministres de la Défense Abdelkarim Zbidi, de l’Education Abdelatif Abid, et de la Justice Noureddine Bhiri, ainsi que du général Rachid Ammar, les trois présidents ont récité la Fatiha au mausolée du leader syndicaliste Farhat Hached, sis à la Kasbah.

Grandes absences de cette cérémonie symbolique, celle de la famille du martyr ainsi que celle des représentants de l'UGTT ; une absence par laquelle ils expriment leur indignation suite aux agressions subies par les membres et militants de l'UGTT hier après-midi à la place Mohamed Ali.

Dans un communiqué publié mardi 4 décembre tard le soir, l'UGTT a annoncé la décision de ne pas participer avec le gouvernement à cette cérémonie de commémoration.
Le nouveau programme prévoit une visite à la demeure de la veuve du leader Farhat Hached, avant de tenir, le même jour, une réunion de la commission.

D.M

42 commentaires
Sans sa famille
vipère à corne |06-12-2012 09:01
C'est Farhat Hached LE MARTYR,sa famille n'a rien à voir dans cette histoire.L'UGTT des années de lutte contre l'occupation ne peut en aucun être comparée à celle des traitres contre la nation aujourd'hui .
Photo sans le sourire jaune des pseudo syndicalistes
TDK123 |06-12-2012 08:52
Belle photo sans ces geules de bois de Abbassi, Ayari and Co.
Et les comites de revolutions scandaient dehors:...
Halim |06-12-2012 02:18
Ya wzir sir sir...Ya Marzou9i ya mol7ed...Itti7ad stalini kafer!!!!
action svp, l'histoire ne pardonnera pas
tounsi12 |05-12-2012 23:48
devant la gravité de la situation, le président de la république et le président de l'ANC ont la responsabilité d'éviter que le pays glisse dans l'anarchie et ne peuvent pas se contenter de discours.

les libertés et la dignité des citoyens sont menacées, la déception des tunisiens est énorme et les grèves générales peuvent tourner au pire.

Alors que le gouvernement en majorité ne condamne pas les violences des rabtas hors la loi et n'agit pas pour les dissoudre, les deux présidents ne peuvent pas rester les bras croisés et attendre le pire.


CA NE COLLE PAS. C'EST CONTRE NATURE
Citoyen_H |05-12-2012 22:33
Trois charlatans jouant le militantisme qui leur fait cruellement défaut.
Ils font cela, uniquement pour quémander quelques milligrammes de notoriété de la part des Tunisiens.
Ils n'ont ni la carrure, ni la conviction.
Quelle bande de charlots.
PAUVRE TUNISIE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
MOEZ |05-12-2012 19:35
Oh peuple je vous aime disait le grand FARHAT HACHED les trois mercenaires sous la pression de leur chef suprême rached ghannouchi voulaient enterrer l'UGTT hélas le peuple qui a fait la révolution du 14 janvier n'est pas mort et il est prêt à se sacrifier pour la TUNISIE et nettoyer ce pays de cette nouvelle dictature.
Sans commentaire
Abdou |05-12-2012 18:03
Un très beau film.
Il manque le président de la ligue " de la destruction de la révolution".
The Mirror glorifie Farhat Hachad pour l'assassiner une seconde fois
boubaker sadok |05-12-2012 17:28
l'hypocrisie des islamistes est sans limites pour passer sous silence les criminelles qui attaquent et agressent la mémoire de Farhat Hachad:l'UGTT
@Farah Hached
HatemC |05-12-2012 17:07
Et tout Tunisien patriote ne peut qu'approuver votre décision si forte de sens. Cette frange de la population nous a trahi au plus profond de notre conscience. Jamais on aurait cru que cela arrive chez nous avec autant de barbarie. Que faire devant de tels comportements immoraux ? Rien sinon les combattre malheureusement avec leurs armes. J'espère que cela n'arrive jamais mais je ne pense pas qu'ils s'arrêteront, la violence va aller crescendo, ils veulent soumettre et terroriser le peuple pour assoir leur hégémonie sur le pays. On a changé les têtes mais pas le visage, l'un tente de prendre la place de l'autre. Cordialement. Hatem Chaieb
@Scarabée
HatemC |05-12-2012 16:56
Merci pour votre commentaire très éloquent de vérité. Cordialement. Hatem Chaieb
12345
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025