Les électeurs tunisiens à l’étranger dénoncent les défaillances au niveau des instances électorales

Businessnews.com.tn | publié le 07/07/2014 13:56
Le membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Faouzia Drissi a déclaré, lundi 7 juillet 2014, que l’ISIE examinera sérieusement les réclamations des électeurs tunisiens résidant en Allemagne et en France.

En effet, la communauté tunisienne en Allemagne et en France a dénoncé les conditions d’inscription pour les prochaines élections et critiqué le choix d’un certain nombre de membres des instances sectorielles.

Mme Drissi a expliqué, au micro de Mosaïque Fm, que les contestations concernent les défaillances entourant l’inscription des électeurs puisque les membres des instances sectorielles ne sont pas présents de manière permanente dans les ambassades et les consulats, ce qui empêche l’enregistrement de nombreuses personnes.

Les Tunisiens résidants en Allemagne et en France ont également critiqué la partialité de certains membres des instances sectorielles. Ainsi, le membre de l’instance en Allemagne, Ghassen Ben Amor, est accusé d’être très proche du mouvement Ennahdha, a affirmé Faouzia Drissi.
I.L.

Les électeurs tunisiens à l’étranger dénoncent les défaillances au niveau des instances électorales

publié le 07/07/2014 13:56
Le membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Faouzia Drissi a déclaré, lundi 7 juillet 2014, que l’ISIE examinera sérieusement les réclamations des électeurs tunisiens résidant en Allemagne et en France.

En effet, la communauté tunisienne en Allemagne et en France a dénoncé les conditions d’inscription pour les prochaines élections et critiqué le choix d’un certain nombre de membres des instances sectorielles.

Mme Drissi a expliqué, au micro de Mosaïque Fm, que les contestations concernent les défaillances entourant l’inscription des électeurs puisque les membres des instances sectorielles ne sont pas présents de manière permanente dans les ambassades et les consulats, ce qui empêche l’enregistrement de nombreuses personnes.

Les Tunisiens résidants en Allemagne et en France ont également critiqué la partialité de certains membres des instances sectorielles. Ainsi, le membre de l’instance en Allemagne, Ghassen Ben Amor, est accusé d’être très proche du mouvement Ennahdha, a affirmé Faouzia Drissi.
I.L.
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration