alexametrics
Dernières news

Le SNJT dénonce les écarts d'Attounissia et d'Al Massa

Le SNJT dénonce les écarts d'Attounissia et d'Al Massa

Le syndicat national des journalistes tunisiens a dénoncé, dans un communiqué publié mercredi 15 février, les écarts du quotidien Attounissia et de l’hebdomadaire Al Massa.

Le syndicat trouve que le quotidien arabophone n’a pas respecté la déontologie en publiant une photo d’un footballeur tunisien avec un mannequin dénudé, bien que ce type de photos était régulièrement publié dans nos quotidiens, par le passé, et figurent encore sur les couvertures de magazines étrangers vendus librement en Tunisie.
Le même communiqué dénonce les écarts de l’hebdomadaire Al Massa qui touche à la réputation de plusieurs personnalités. Le SNJT cite la qualification du ministre Abderrazak Kilani de juif. Le même hebdomadaire s’est spécialisé, depuis quelques semaines, à publier sur sa une des articles attaquant des PDG de banques et des hommes politiques d’influence, donnant plus l’impression qu’il y a une histoire de règlements de comptes que de travail journalistique ordinaire. Les intéressés ont d’ailleurs déposé des plaintes en justice, contre l’hebdomadaire, demandant réparation.

On souligne par ailleurs que le SNJT s’est empressé de publier un deuxième communiqué, mercredi soir, dans lequel il dénonce l’arrestation du directeur d’Attounissia et de son rédacteur en chef et demande leur libération immédiate. Le SNJT dénonce l’intimidation des journalistes et un usage abusif de la loi où les arrestations interviennent en vertu du code pénal et non pas sur la base du décret-loi relatif à la liberté de la presse, d’impression et d’édition.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Engineer Juridique
| 17-02-2012 15:10
Alors, dans ce cas oui rien n'est fait.

Et je vais te démontrer ça par A+B

Sous ZABA, il y avait une constiutution baffouée, la loi et les institutions,

Après ZABA, on a abrogé la constitution, on a changé les institution MAIS ON A GARDE LA MEME LOI!

En retournat à la DUDHC de 1789, on va voir qu'un pays qui veut respecter les droits de l'homme et du citoyen s'articule autour DA LA LOI EXPRESSION DE LA VOLONTE DU PEUPLE, appliacble pour tous et définissant les bornes de la liberté pour tous.

Or notre LOI est l'incarnation de la dictature BOURGUIBIENNE à commencer par la loi 69-4 qui accorde l'impunité pénale aux agents de l'ordre; le code de procédure pénale qui accorde l'impunité aux membres du gouvernement ETC...

La varie révolution est une REVOLUTION JURIDIQUE ET JUDICIARE!

Amicalement!

PASDUPE
| 17-02-2012 10:10
Tant que les journalistes ne trouvent pas une liberté totale d'expression, il n'y aura pas de changement en Tunisie!!.

Je penses qu'il est temps que les membres de ce SNJT soient renouvelés par une autre génération plus ambitieuse.
Messieurs les journalistes, quelque soit votre affinité, brisez vos chaînes, libérez vous!! bravo de continuer à braver l'archaïsme!!

The Mirror
| 16-02-2012 21:04
Je ne trouve pas mon commentaire

jojo
| 16-02-2012 20:28
car la nudité telquelle est présenté,est un art,dans un pays( ). Ou nous sommes en liberté provisoire !?

Simon
| 16-02-2012 18:54
...Pris par 2 fois en flagrant déli de photoshop !!

Maintenant, ils n'ont pas en se prendre pour le CSA, il ne manque plus que cela ! Un syndicat qui se prend pour une instance supérieure !

Danphire
| 16-02-2012 16:30
Il est grand temps, que chaque personne (professionnel), assume ses responsabilités envers autrui.

sami
| 16-02-2012 14:29
j'ai vu lé fotos é g rien vu de choquant dan ces fotos a peine dénudé......on va pa commencé a nous imposer la pudeur religieuse dans la vie publique.....c tré grave si on mé kelk1 en prison pour une foto pareil....a ce rythme si on surprend kelk1 ché lui entrain de surfer sur un site porno on le mettra en prison....sachant ke lé sites porno sont classé dans les cinq sites lé plus visités en Tunisie tous sites confondus on mettra biento 20% de la population en prison pour atteinte au bonne moeurs.....beuuuuuuurkkkk VIVE LA REVOLUTION 2012 !!

Salem
| 16-02-2012 14:24
Que pensent Le SNJT des journaux suivants: "contre le pouvoir" ,"L'audace" et "Aljoraa"

mehdi404
| 16-02-2012 13:59
Bien venu dans la nouvelle disctature !! le gouvernement nous prépare à sa dictature mais il y a une seule chose qu'il ne pourra faire fermer Internet qui est plus fort que tout aujourdhui

Abdou
| 16-02-2012 13:51
Enfin une satisfaction.Tout le monde a remarqué que l'acharnement des journaux telles que ELMASSA , CONTRE LE POUVOIR, L'AUDACE... sur des personnes bien determinées est louche. Il faut que la société civile bouge rapidement pour arrêter cette escalade dangereuse. Bravo pour le SNJT pour avoir dénoncer ces journaux.

A lire aussi

« Dire que le président de la République n’a pas selon la constitution, le droit d’intervenir dans

22/07/2018 15:33
0

Quatre gymnastes tunisiennes ont récolté, hier, samedi 21 juillet 2018, des médailles d'or et

22/07/2018 12:11
11

Un accord a été trouvé entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) en ce

21/07/2018 22:04
3

La présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a appelé à un passage à la 3ème

21/07/2018 18:15
30

Newsletter