La charrue avant les ministres

Businessnews.com.tn | publié le 13/09/2017 15:59
Par Marouen Achouri,

 

Heureusement qu’il y a eu un remaniement pour qu’on se rende compte de la gravité de la situation ! Parce qu’avant ça, on ne le savait pas, et on ne savait pas non plus quoi faire face à la ribambelle de problèmes et de crises qui se profilaient à l’horizon.

Par exemple, on s’est rendu compte qu’il y avait un gros problème avec les caisses sociales et que le déficit allait en se creusant. Et donc, pour faire face à ce souci, on a une idée lumineuse : augmenter l’âge de départ à la retraite ! Pardi ! A se demander ce que faisaient les anciens gouvernements qui réfléchissent à la question depuis au moins les années 80 ! La solution est tellement facile…

 

Pareil pour l’endettement, on va le stabiliser. Comment ? En commençant par avoir un ministre des Finances chaque trimestre par exemple. Le chômage représente une menace ? On changera le ministre de l’Emploi. Le déficit commercial est préoccupant ? Changeons de ministre du Commerce ! Et pour ne pas fâcher l’ancien occupant des lieux, on acceptera la démission de Fadhel Abdelkefi et on mettra quelqu’un d’autre à sa place. En parlant de parachutes on ne saurait passer outre le changement à la tête du ministère de la Santé.

 

Même si l’on faisait abstraction des noms, et qu’on se parait d’une bonne foi à toute épreuve, comment expliquer qu’on constitue un gouvernement pour ensuite lui trouver un programme ? La logique ne voudrait-elle pas que l’on se mette d’accord sur un programme avant de choisir les personnes les plus aptes à s’y intégrer ? Mais cela pose d’autres interrogations : que faisait le gouvernement pendant un an si aujourd’hui, on se rend compte qu’il nous faut un programme ? Et que fait l’exécutif depuis 2014 si l’on ne sait toujours pas ce qu’on doit faire ? Parce qu’il faut dire que les problèmes des finances publiques, de la lutte contre le terrorisme, des caisses sociales, des déficits sont loin d’être des problèmes nouveaux. C’est même pour régler tous ces problèmes que ces gens-là ont été élus.

 

Faisons preuve d’encore plus de « gentillesse » et faisons confiance à ce gouvernement. Est-il possible, réaliste, pour ce gouvernement de prétendre réaliser tout ce qu’il a annoncé d’ici 2019 ? Concrètement, et si l’on imagine qu’il n’y aura pas d’autre remaniement après les élections municipales par exemple, ce gouvernement aura au plus 18 mois de travail effectif. Cette fin d’année sera consacrée à la loi de finances 2018 et l’année 2019 est une année électorale, normalement. Donc, le gouvernement espère retrouver des indicateurs économiques au vert en à peine un an et demi ? Ne serait-il pas un peu trop optimiste, pour ne pas dire naïf ?

 

Mais ne soit pas inquiet cher lecteur, ils en savent beaucoup plus et beaucoup mieux que nous. Nos gouvernants, à leur tête le duo Youssef Chahed et Béji Caïd Essebsi, sont conscients de la délicatesse de cette période et savent que le peuple n’a plus confiance. C’est pour cela qu’ils s’acharnent au travail pour regagner cette confiance.

 

Youssef Chahed a déclaré qu’il avait constitué un « gouvernement de guerre » dont les ennemis seront le terrorisme, le commerce parallèle etc. Mais comme le disait Sun Tzu dans son célèbre Art de la guerre : « Si le général est généreux, mais incapable de diriger, bienveillant, mais incapable de rétablir l’ordre, ses soldats, tels des enfants gâtés, seront inutiles ». 

La charrue avant les ministres

Par Marouen Achouri, publié le 13/09/2017 15:59

 

Heureusement qu’il y a eu un remaniement pour qu’on se rende compte de la gravité de la situation ! Parce qu’avant ça, on ne le savait pas, et on ne savait pas non plus quoi faire face à la ribambelle de problèmes et de crises qui se profilaient à l’horizon.

Par exemple, on s’est rendu compte qu’il y avait un gros problème avec les caisses sociales et que le déficit allait en se creusant. Et donc, pour faire face à ce souci, on a une idée lumineuse : augmenter l’âge de départ à la retraite ! Pardi ! A se demander ce que faisaient les anciens gouvernements qui réfléchissent à la question depuis au moins les années 80 ! La solution est tellement facile…

 

Pareil pour l’endettement, on va le stabiliser. Comment ? En commençant par avoir un ministre des Finances chaque trimestre par exemple. Le chômage représente une menace ? On changera le ministre de l’Emploi. Le déficit commercial est préoccupant ? Changeons de ministre du Commerce ! Et pour ne pas fâcher l’ancien occupant des lieux, on acceptera la démission de Fadhel Abdelkefi et on mettra quelqu’un d’autre à sa place. En parlant de parachutes on ne saurait passer outre le changement à la tête du ministère de la Santé.

 

Même si l’on faisait abstraction des noms, et qu’on se parait d’une bonne foi à toute épreuve, comment expliquer qu’on constitue un gouvernement pour ensuite lui trouver un programme ? La logique ne voudrait-elle pas que l’on se mette d’accord sur un programme avant de choisir les personnes les plus aptes à s’y intégrer ? Mais cela pose d’autres interrogations : que faisait le gouvernement pendant un an si aujourd’hui, on se rend compte qu’il nous faut un programme ? Et que fait l’exécutif depuis 2014 si l’on ne sait toujours pas ce qu’on doit faire ? Parce qu’il faut dire que les problèmes des finances publiques, de la lutte contre le terrorisme, des caisses sociales, des déficits sont loin d’être des problèmes nouveaux. C’est même pour régler tous ces problèmes que ces gens-là ont été élus.

 

Faisons preuve d’encore plus de « gentillesse » et faisons confiance à ce gouvernement. Est-il possible, réaliste, pour ce gouvernement de prétendre réaliser tout ce qu’il a annoncé d’ici 2019 ? Concrètement, et si l’on imagine qu’il n’y aura pas d’autre remaniement après les élections municipales par exemple, ce gouvernement aura au plus 18 mois de travail effectif. Cette fin d’année sera consacrée à la loi de finances 2018 et l’année 2019 est une année électorale, normalement. Donc, le gouvernement espère retrouver des indicateurs économiques au vert en à peine un an et demi ? Ne serait-il pas un peu trop optimiste, pour ne pas dire naïf ?

 

Mais ne soit pas inquiet cher lecteur, ils en savent beaucoup plus et beaucoup mieux que nous. Nos gouvernants, à leur tête le duo Youssef Chahed et Béji Caïd Essebsi, sont conscients de la délicatesse de cette période et savent que le peuple n’a plus confiance. C’est pour cela qu’ils s’acharnent au travail pour regagner cette confiance.

 

Youssef Chahed a déclaré qu’il avait constitué un « gouvernement de guerre » dont les ennemis seront le terrorisme, le commerce parallèle etc. Mais comme le disait Sun Tzu dans son célèbre Art de la guerre : « Si le général est généreux, mais incapable de diriger, bienveillant, mais incapable de rétablir l’ordre, ses soldats, tels des enfants gâtés, seront inutiles ». 

Commentaires (6) Commenter
et puis quoi encore !!
Ahmed
| 15-09-2017 14:38
Comme toujours Ennahdha impliqué dans je sais pas quoi !! vous ne vous lassez pas de dire des idioties !! En attente de l'article qui implique Ennahdha dans les test des missiles de Corée du nord !!
...
rami
| 14-09-2017 15:14
Pourquoi vous mettez Ennahdha toujours au milieu dans vos sujet, je ne sais pas pourquoi mais il faut les laisser travailler puis vous pouvez les juger.
@ Belhassen
HatemC
| 14-09-2017 12:49
J'ai dis cela ??? Vous comprenez ce qui vous arrange ...

je dis que l'armée est fragilisé par des achats d'armes décidés par Ghannouchi et ses amitiés Turc ... les blindés en question ne sont pas adaptés et ont montré leur limite alors qu'il y a mieux et plus robuste et moins cher en afrique du sud ...

les blindés achetés à la Turquie ont coûtés la vie de nos militaires ... les familles des militaires devraient se porter partie civile et exiger des compte bien sur au ministre de la défense quia signé les contrats sous la Troika ... et tracé la somme alloué à ces achats ont verra que des commissions ont été payé ici et là dont ghannouchi et marzouki ...

ne me faites pas dire ce qui vous arrange et rester correct ... je dénonce un achat d'armes défectueux qui ont coûtés la vie de nos soldats et ça va continué ... quand on voit la gueule du blindé qui a sauté sur une mine me demande à quoi servent ces blindés ????? Les journaux alternatifs sont aussi bien documentés et informés que les journaux qui passent sous silence des contrats ... lisez les journaux de défense et vous verrez que ces Kirby sont des jouets ... même l'armée Turc n'en veut pas et la société qui les fabrique était au bord de la faillite ... le contrat avec la Tunisie lui a permis de renflouer ses caisses ... La Tunisie devient ainsi soutient à l'économie Turc .... on aura tout vu et tout entendu ..; me demande si vous êtes pour la prospérité de la Tunisie ... sa sécurité ... je me le demande avec votre réponse ... bien sur les soldats morts dans ce blindé n'ont aucune importance pour vous ... c'est leur blindé qui était en cause ou je me trompe ????????????????????????? HC
@HatemC
Belhassen
| 14-09-2017 12:32
Nos militaires ne sont pas mal équipés et surtout ils sont pas 'faibles' comme vous dites. Ils risquent leurs vies chaque jour pour protéger le pays contre tout menace. Faut pas accuser les parties politiques de la tragédie dont vous avez évoqué car l'acquisition des matériels militaires est la responsabilité du ministre de la Défense et qui est totalement indépendant, comme tout autre acquisition il y'a une étude et un budget.
La charrue avant quoi?
DHEJ
| 14-09-2017 11:07
Mais quelle est la puissance? Est-elle 220 ânes?
Un gouvernement qui ne combat le vrai ennemi de la Tunisie ....
HatemC
| 13-09-2017 17:18
Un « gouvernement de guerre » dont les ennemis seront le terrorisme, le commerce parallèle etc ...

Que ce GVT crée une commission d'enquête sur la corruption d'Etat installé par Nahdha ...

Nahdha n'a de cesse de détruire l'Etat Tunisien ... de s'enrichir rapidement et corrompre tout le pays ...

Des sites dignes de confiance ont dévoilé une HAUTE TRAHISON islamiste dont Ghannouchi est le chef de la bande ... et marzouki a croqué aussi ... nos soldats sont mal équipé et c'est un OBJECTIF de Nahdha ...

Rappelez vous des blindés Kirby acheté par la Tunisie à la Turquie ... des blindés défectueux ... des blindés censés protéger nos soldats contre les mines dans le mont Chaambi par exemple ... des blindés qui n'ont que le nom ... ont déjà explosé sous les mines tuant nos soldats ... alors qu'ils étaient censés être anti mines ....

Que ce GVT enquête sur ce contrat passé sous le GVT Nahdhawi avec la Turquie ... des "blindés" horriblement chers et inefficaces ... alors qu'il y avait mieux en Afrique du sud ...

Ce blindé était censé protéger nos soldats .. regardez le désastre ...

http://www.businessnews.com.tn/en-photos-le-vehicule-qui-transportait-les-soldats-victimes-de-lattentat-de-sammema,520,66719,3

Il est necessaire que nos médias se mettent au travail et enquêtent et poussent ce GVT à enquêter sur l'affaiblissement de notre armée orchestré par Nahdha et les commissions que Nahdha et Marzouki ont touché ... et les faire passer devant un tribunal militaire ...

L'armée doit monter au créneau et avoir son mot à dire concernant le matériel qu'elle utilise et les politiques n'ont pas à imposer tel matériel par rapport à un autre ... il y a de la vie de nos soldats ..; Nahdha n'a rien à foutre de la vie de nos soldats ...

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/tunisie-ennahdha-achete-des-armes-159195
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration