Houcine Abassi : En quel honneur devrais-je m’entretenir avec Rached Ghannouchi ?

Businessnews.com.tn | publié le 06/12/2012 22:30

Une rencontre entre Rached Ghannouchi et Houcine Abassi était programmée demain, 7 décembre 2012, à l’initiative de Messieurs Ahmed Ben Salah et Ahmed Mestiri, c’est du moins ce qu’a affirmé M. Ben Salah, dans une déclaration sur les ondes de Shems Fm.
Intervenant sur la même radio, Rached Ghannouchi avait, quant à lui, donné son accord de principe pour une telle rencontre, affirmant être ouvert à toutes les initiatives qui prônent le dialogue.

Pourtant, le principal intéressé, Houcine Abassi, secrétaire général de l’UGTT, a nié être au courant d’une telle initiative. Invité sur un plateau télévisé de la chaîne Wataniya 1, M. Abassi s’est, en effet, dit étonné d’une telle information : « Je n’ai parlé ni avec Monsieur Ahmed Mestiri ni avec Monsieur Ahmed Ben Salah… Pourquoi rencontrerais-je Rached Ghannouchi ? Et pourquoi aurais-je besoin d’intermédiaires pour cela ? Si je dois discuter de la situation du pays avec un interlocuteur, c’est avec le gouvernement… à moins qu’il y ait un mélange entre les deux », a-t-il rétorqué.

Revenant sur les violences survenues sur la Place Mohamed Ali, le SG de l’UGTT s’est indigné des déclarations de plusieurs responsables du Parti Ennahdha : « Les déclarations sont claires: Des gens polis et bienveillants sont venus pour commémorer la mort de Farhat Hached et nous sommes des sauvages qui les avons attaqués ! »
Et M. Abassi de condamner, de nouveau, les propos du leader d’Ennahdha : « Rached Ghannouchi qui demande la fouille des locaux de l’UGTT en pensant y trouver des armes ! Quelle est sa qualité pour demander cela ? Qu’il aille demander au gouvernement ou à la justice de le faire ! Par la suite, il a tenu une conférence de presse pour jeter de l’huile sur le feu, au lieu d’essayer d’apaiser les choses », a-t-il regretté.

Concernant la grève générale, Houcine Abassi a affirmé qu'il n'y avait pas de raisons pour revenir dessus. "Vous pensez que nous prenons une telle décision pour l'annuler par la suite? Il n'y a aucune amélioration de la situation, au contraire, les déclarations irresponsables participent à envenimer les choses", conclut-il.

Houcine Abassi : En quel honneur devrais-je m’entretenir avec Rached Ghannouchi ?

publié le 06/12/2012 22:30

Une rencontre entre Rached Ghannouchi et Houcine Abassi était programmée demain, 7 décembre 2012, à l’initiative de Messieurs Ahmed Ben Salah et Ahmed Mestiri, c’est du moins ce qu’a affirmé M. Ben Salah, dans une déclaration sur les ondes de Shems Fm.
Intervenant sur la même radio, Rached Ghannouchi avait, quant à lui, donné son accord de principe pour une telle rencontre, affirmant être ouvert à toutes les initiatives qui prônent le dialogue.

Pourtant, le principal intéressé, Houcine Abassi, secrétaire général de l’UGTT, a nié être au courant d’une telle initiative. Invité sur un plateau télévisé de la chaîne Wataniya 1, M. Abassi s’est, en effet, dit étonné d’une telle information : « Je n’ai parlé ni avec Monsieur Ahmed Mestiri ni avec Monsieur Ahmed Ben Salah… Pourquoi rencontrerais-je Rached Ghannouchi ? Et pourquoi aurais-je besoin d’intermédiaires pour cela ? Si je dois discuter de la situation du pays avec un interlocuteur, c’est avec le gouvernement… à moins qu’il y ait un mélange entre les deux », a-t-il rétorqué.

Revenant sur les violences survenues sur la Place Mohamed Ali, le SG de l’UGTT s’est indigné des déclarations de plusieurs responsables du Parti Ennahdha : « Les déclarations sont claires: Des gens polis et bienveillants sont venus pour commémorer la mort de Farhat Hached et nous sommes des sauvages qui les avons attaqués ! »
Et M. Abassi de condamner, de nouveau, les propos du leader d’Ennahdha : « Rached Ghannouchi qui demande la fouille des locaux de l’UGTT en pensant y trouver des armes ! Quelle est sa qualité pour demander cela ? Qu’il aille demander au gouvernement ou à la justice de le faire ! Par la suite, il a tenu une conférence de presse pour jeter de l’huile sur le feu, au lieu d’essayer d’apaiser les choses », a-t-il regretté.

Concernant la grève générale, Houcine Abassi a affirmé qu'il n'y avait pas de raisons pour revenir dessus. "Vous pensez que nous prenons une telle décision pour l'annuler par la suite? Il n'y a aucune amélioration de la situation, au contraire, les déclarations irresponsables participent à envenimer les choses", conclut-il.
M.B.H
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration