alexametrics
Dernières news

Hamadi Jebali présente sa démission et celle de son gouvernement à Moncef Marzouki (vidéo)

Hamadi Jebali présente sa démission et celle de son gouvernement à Moncef Marzouki (vidéo)
Le chef du gouvernement, Hamadi Jebali vient d’annoncer, aujourd’hui 19 février, qu’il a présenté sa démission et, par conséquent, celle de son gouvernement au président de la République, Moncef Marzouki.

Cette démission s’est imposée à la suite de l’échec de l’initiative de M. Jebali qui consiste en la composition d’un gouvernement de technocrates. Il s’agit pour l’heure de composer un nouveau gouvernement, et à ce titre, Hamadi Jebali accepte de se représenter comme candidat à condition qu’il n’y ait pas d’exactions d’ordre politique.

Le chef du gouvernement démissionnaire a réitéré son engagement à ne servir que les intérêts du pays et du peuple et assuré qu'il imposera des conditions fermes pour la composition d’une nouvelle équipe.
Na. B

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

maman
| 20-02-2013 20:58
oui,

ce tour de passe-passe nous faisant croire à la constitution d'un nouveau gouvernement et de la démission de jbali est une comédie !!!

- Cette comédie a calmé tous les tunisiens remonté et énervés lors de la mort de Chockri belaid...

Les Tunisiens auraient la mémoire courte?

Et voilà nous allons nous retrouver encore une fois avec les même au pouvoir!

joli tour de passe-passe!!!

tous les tunisiens n'ont vu que du feu!

Tounssya
| 20-02-2013 17:13
La Constitution ????
La Constitution ????
La Constitution ????
QUE LA TUNISIE SE LIBERE DE CE CANCER D'ENNAHDA!

Kairouan
| 20-02-2013 16:13
Suite a la confiscation de la revolution d'un peuple avec des alliances contre-nature, au COMA socio-economique inflige par une Troika nonchalante a tout un pays , a son subressaut rendu possible par un C. Belaid froidement elimine - et apres que l'opposition ait negocie avec les responsables directs de ces maux pendant une quizaine de jours - la personne qui representait ces responsables (TROIKA) se retire!

Et Maintenant on va ou?

Est ce que le noveau PM qui va etre nomme par la Nahdha va tout refaire a partir de zero? Ou va t-il continuer les negociations la ou Jebal les a laisse? Et qui garantit que le nouveau va continuer sur la lancee du demissionnaire?

Vous comprenez quelque chose vous? Moi pas grand chose...Car meme si on suppose que les negociations, ont abouti a l'acceptation par tous de l'idependance des Ministeres de la Justice, de lInterieur et des Affaires Etrangeres (en plus de la Defense - deja independant) , sur la base de quoi se poursuivront les futures negociations ou se feront les prochaines nominations? Y a-t-il eu un Protocole d'Accord signe par toutes les parties presentes?

Bref, a QUOI ont-il servi les quize derniers jours? Ou a QUI?

Bouboule
| 20-02-2013 15:12
Pendant se temps lá les élus continuent a toucher un salaire en ne travaillant pas a la rédaction de LA CONSTITUTION.
Mais alors que font-ils ? J'ai ma petite idée; ne sont -ils pas entrain de penser a un prochain poste de ministre dans le prochain gouvernement.
La rédaction de LA CONSTITUTION ne leur rapporte rien.

ahlan ya foulane ben foulane
| 20-02-2013 13:45
Voltaire,philosophe et ecrivain du VXIIIè Siècle,
Siècle des Lumières,et auteur de"Candide"et
"Zadig"disait:"Tout sera bien demain,voiici notre
espérance,et tout est bien aujourd'hui,voici notre illusion."

tounes
| 20-02-2013 13:33
JEBALI. Et il veut , après avoir fait un revirement de 180° en un jour, nous faire avaler son patriotisme et loyauté. Il fallait assurer avant de nous mener à la ruine. Maintenant on ne vous croit plus , d aillerus on l a jamais fait

feriel
| 20-02-2013 12:28
Je demande à Monsieur Jébali de ne plus s'adresser aux Tunisiens par : Mon peuple. Je ne suis pas votre peuple. Je suis Tunisienne et j'appartiens à la TUNISIE.Enterrez votre fantasme de RAIA. Donc le PEUPLE TUNISIEN n'appartient pas à un homme même s'il est 1er ministre. LA TUNISIE APPARTIENT AU PEUPLE TUNISIEN et RÉCIPROQUEMENT.

je dis la vérité
| 20-02-2013 11:15
Enigmatique, ce chef de gouvernement.
Le fait d'avoir tenu tête à tous les ténors du parti islamiste et le fait d'annoncer à former un gouvernement de technocrates contre la volonté des nahdaouis, tout cela fera réfléchir plus d'un.

Jebali, partira certainement, en emportant beaucoup de secrets, de mauvaises choses, qu'il ne voudra pas révéler. On dirait, qu'il se démarque de son mouvement. On dirait qu'il réfute à jamais l'idéologie, qu'il juge néfaste, véhiculée par ses consorts . On dirait que, désormais, le parti islamiste lui fait peur.
Sortir des rangs d'un mouvement qui se radicalise de plus en plus, n'est pas chose aisée.

Fini le langage mielleux des dirigeants nahdaouis, lors de leur campagne électorale :
La liberté d'expression, les acquis inaliénables des droits de la femme, le rejet d'une charia rigoureuse, etc...Tout cela est derrière eux maintenant.
Leur alliance avec les salafistes-wahhabites, ne fait plus de doute.

Détenant 89 sièges à l'ANC et aidés par de petits partis à idéologie et vision volatiles, nos frères musulmans, pensent que tout est permis.

L'assassinat de Chokri Belaid, a toutefois, bouleversé le pays, y compris les islamistes. Ils sont désignés du doigt pour ce crime. Leur culpabilité est dans toutes les bouches, dans les chancelleries, dans toutes les médias du monde. Les vilains, c'est eux !

Jebali, en a tenu compte et pour sortir la Tunisie, de ce climat de suspicion, il annonce avec courage, qu'il lui faudra écarter tous les islamistes du pouvoir. Lui, pour dissiper les malentendus, il ne se représentera pas. Quoi de mieux.
Toutefois, je suis certain, que Jebali, savait qu'il allait affronter une secte, régie par un Conseil de la Choura, dur comme pierre. Il savait qu'il ne les vaincra pas.
Jebali fait ses adieux en tous cas aux islamistes. Son destin politique est-il scellé? Je n'en sais rien pour le moment. Attendons voir........

Stéphanie
| 20-02-2013 10:20
droite = ?.

gauche = ?.

centre droite = ?.

centre gauche =?.

extrême droite = ?.

extrême gauche =?.

centre droite = ?.

centre gauche=?.

aidez mois à comprendre svp.

YACOUB CHOUCHANE
| 20-02-2013 09:53
Georges Bernard Shaw,Lauréat du Prix Nobel
de Littérature,en 1925,et auteur de la Pièce théa-
trale"Pigmalion"disait,en ses propres termes,
"You see things and say why?Idream of things
that never were and say"why not?"

A lire aussi

Les ouvriers tunisiens kidnappés en Libye par un groupe armé et libérés dimanche soir, sont arrivés

18/02/2019 22:36
0

Le président du bloc parlementaire de la Coalition nationale et membre de Tahia Tounes, Mustapha Ben

18/02/2019 22:13
0

Le Front national des syndicats sécuritaires (FNSS) a décrété le 28 février 2019 jour de colère qui

18/02/2019 20:36
0

La municipalité de Tunis a informé le public, dans un communiqué publié ce lundi 18 février 2019,

18/02/2019 19:52
1

Newsletter