alexametrics
Dernières news

Hamadi Jebali, S.G. d'Ennahdha en visite d'une semaine aux USA

Temps de lecture : min

Une délégation du Parti Ennahdha se trouve, selon l’hebdomadaire El Fejr organe de ce parti, depuis le 7 mai 2011, en visite aux Etats-Unis d’Amérique, et ce pour une durée d’une semaine en réponse à une invitation du département d’Etat fédéral,

Cette délégation est composée de Hamadi Jebali, secrétaire général du Parti, et de Samir Dilou et de Férida Laâbidi, membres du bureau exécutif d’Ennahdha.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Nour
| 17-05-2011 09:20
Allah (swt) ne nous a-t-il pas mis en garde contre les mécreants et les usa en font-ils pas parti.
Ceux qui protege le sionnisme et dc isreal ne m'inspire pas confiance... Interesse toi à ceux qui gouverne vraiment les USA, pas la marionnette Obama.
Pierre Hillard est docteur en science politique et essayiste français et a ecrit entre autre 2 livres tres documentés : La Marche irrésistible du nouvel ordre mondial et La Fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale.

drbmn
| 16-05-2011 15:34
Rached ghanouchi n'a jamais était un islamiste tout au contraire il était d'orientation bath gauche. La période où il était un enseignant d'école secondaire il était convaincu par l'idéologie unitaire du monde arabe où il ne voyait l'avenir du monde arabe est dans son union . en ce temps il enseignait la philosophie (pensée islamique). Après quelques années il a bien compris que la scène politique en Tunisie lui manquait un leader islamique. La montée de rached ghanouchi a été impolsée apr les autorités tunisiennes sans le vouloir et ce apr un appui de certains étudiants d'orientation islamique. Cette nouvelle tactique a été l'uvre de mohamed sayah, directeur son cousin moncef slama était son adjoint et a fait ses études à moscou) du parti destourien de bourguiba ( mohamed sayah était à sa jeunesse un communiste). Des confrontations entre les islamistes et la gauche à commencer ç se manifester dans l'université et les querelles se sont accentuées pour les voir sortir dans les rues où les islamistes ont renforcé leurs discours dans les mosaquées ( mourou fait ses discours dans la mosquée de halfaouine à bab souika.
Ce vide de leaderisme islamique et le besoin bourguiba ( il a une certaine haine envers le communisme et les islamistes) de contre carrer les progressistes et les gauches sont les deux facteurs qui ont créer la carrière et la montée de ghanouchi . la montée des islamistes parés un bout temps a commencer de devenir un fardeau pour l'Etat tunisien d'où il a été décidé d'en finir avec eux de peur qu'ils prennent le pouvoir ( en plus il ne faut pas oublier les conflits bourguiba et habib acour de l'ugtt).

abdallah
| 15-05-2011 16:23
salam alikoum, dans notre call center qui travaille pour ennahdha on vient juste d'avoir les nouveaux scripts, il ne faut pas diaboliser les US, ce sont nos alliés et Hammadi Jbali n'a pas rencontré Obama mais juste une association islamique pour exposer notre révolution islamique en Amérique inchallah.
Je vous laisse je dois intervenir dans d'autres sites Tunisiens et j'ai 15 groupes facebook à mettre à jour avant la prière du maghreb

drbmn
| 15-05-2011 15:57
j"ai jamais lu Pierre Hillards et tant pis si ça se concorde

drbmn
| 15-05-2011 15:31
Nous sommes entrain de vivre une segmentation des islamistes qu'on peut les classer en trois catégories ; les modérés comme enahdha, les modernsiants ( mourou) et les radicaux . Ces trois groupes eux mêmes vont se diviser en groupuscules dont certaines seraient influencées de l'extérieur.

A l'encontre du communisme qui s'est basé sur la dictature du prolétariat et le matérialisme dialectique, qui par la suite se sont développées des nouvelles dogmes politiques et des stratégies politiques, pour les voir en fin de compte se 'éloignent du communisme soviétique de LENIN qui était basé sur les principes de Marx et enges dont tous étaient influencés par la théorie de Hegel. Puis on a vu apparaitre le maoïsme qui s'est dévié du marxisme ( Marx disait que le communisme vaincra que dans un pays industrialisé et en ce temps là il visait l'Allemagne qui a une industrie développée et une réelle classe prolétaire, tandis que mao Tsé tong croit que le communisme peut réussir dans un pays agricole ( comme la chine). Et par le temps on a vu plusieurs nouvelles orientations socialistes où chaque pays a fait son propre socialisme et même Bourguiba a fait sa petite théorie ( le socialisme bourgubien).

Cette micro-segmentation de la théorie du marxisme léninisme a eu les mêmes échos auprès des islamistes et nous sommes entrain de voir certains nouveaux théoriciens islamistes qui prêchent un certain islam selon la circonstance et les temps. Dons il n'est pas étonnant de voir Rachid ghanouchi parle du tourisme à l'européenne puisqu'au fon il était à sa jeunesse un pro arabe très proche des idéologies de Baath donc il n'a pas un background religieux même son orientation islamique a était faite selon une stratégie politique et non religieuse d'où il n'est pas étonnant de le voir prendre des positions favorable (antisilam pour certains religieux) d'une manière intelligente et ce sans aller au profond des problèmes de modernisation et voire même il trouve certaines explications pour ses positions comme le cas de liberté des femmes qui a été initiée par mohamed ali hammi ( de la même que Ghanouc hi).

Dans tous les cas les pays arabes sont entrain de vivre la même période de la révolution arabe de abdenasser où les frères musulmans ont joué un grand rrôle dans la révolution égyptienne qui s'est soldée par. le prise du pouvoir par abdenasser et à la fin on a vu les frères musulmans écartés et condamnés (condamnation à mort de hassen el banna).

Ces révolutions qui envahissent le monde arabe ont été amorcées sans le consentement des américains et ils étaient surpris, et au début, ils n' y étaient pas favorables et il faut attendre quelques semaines pour qu'ils réagissent favorablement et ils ont bien compris le message et c'est pour cette raison une nouvelle stratégie politique envers le monde arabe a été adoptée par un appui pour les soi-disants les partis modérés. Aussi dans leur têtes les partis islamiques modérés vont être les leaders politiques dans le monde arabe.

On oublie souvent que les américains ont commencé à intervenir dans les pays arabe depuis les années trente et ce par un intérêt économique (en Arabie saoudite pendant la règne de abdelaziz ibn saoud et à cette date on a découvert le pétrole)

nour
| 15-05-2011 08:52
ton analyse concorde avec celle de Pierre Hillards qui explique que les usa veulent instaurer un vatican musulman afin de le modeler a leur guise. en egypte, les usa se sont aussi rapporcher des freres musulmans.
en tout cas une chose est sure, il faut se méfier des usa, leur aide n'est pas dénuée d'interet et cache quelque chose !

drbmn
| 14-05-2011 22:42
Le tunisien, homme ou femme et à partir, à peu prés, de l'âge de quarante ans devient plus religieux et à partir de ce moment qu'il s'oriente à un parti religieux. Quant aux jeunes la majorité s'oriente vers un parti ismalique par communication et contact de certains jeunes propagandistes et cela se fait en douceur et patience. D'une manière générale les partis islamiques le système de propagande de l'ancien bloc soviétique ( le parti bath l'utilise. La patience, la discrétion et le travail à lpng terme sont la force des islamistes. Ils savent comment utiliser la propagande des femmes (tactique utilisée par bourguiba).
Une bonne partie des islamistes sont bien éduqués et spécialistes dans certaines forces, ce qui le donnent une certaine longueur d'avance dans ce domaine sur plusieurs autres partis. Cette particularité eqt commune à tous les partis islamiques dans le monde arabe. Le bath et les islamistes utilisent les mêmes moyens d(attraction de jeunes.
On oublie souvent que les américain sont un peuple très religieux et même on trouve écrit sur le dollar « in good we trust ou on croit en dieu ».
Ce n'est pas étonnant de voir les américains inviter un islamiste et en plus dans le gouvernant américain il y a une femme qui s'occupe des questions islamiques.
Même l'Europe est entrain d'ouvrir ses portes aux islamistes et d'ailleurs Ghanouchi était invité par France 24.

UGTT STOP
| 14-05-2011 20:37
Il faut arrêter de diaboliser Ennahda. C'est ridicule de voir plusieurs partis se mettre ensemble pour bloquer Ennahda. Ils peuvent aussi se mettre à plusieurs pour bloquer le POCT, un parti communiste qui n'a pas de racines dans notre pays. NON. Je pense qu'un parti ne peut être adopté ou sanctionné que pour son programme. Alors, nous avons besoin de tous les programmes : POCTiste, NAHDAouiste, socialiste, unioniste, etc.

LUNA
| 14-05-2011 20:27
il fallait remarquer que cette information est diffusée en toute la tunisie depuis le début de la semaine donc c'est pas un scoop. business news est considérée comme magazine économique mais lorsqu'on voit des articles poliques en remarque qu'elle perd le style du journalisme et elle a des intentions du gauche.

UGTT STOP
| 14-05-2011 18:23
Pourquoi tous ces commentaires si agressifs et si suspicieux envers Ennahda ? Qu'un patri essaie de se faire connaitre à l'intérieur et à l'extérieur du pays, c'est légitime à mon avis. Si les urnes désignent Ennahda pour nous gouverner, eh bien bon courage Ennahda. Si c'est plutôt Ahmed Ibrahim ou Ahmed Néjib Echabbi, ou tout autre parti ; c'est la démocratie, nous ne pouvons que l'accepter. Notre futur gouverneur sait déjà que s'il dérape il dégage.

A lire aussi

des réserves face à l’absence d’un gouvernement d’union

26/02/2020 00:01
0

suis déçu en écoutant, par exemple, les propos du député Safi Saïd. Non pas pour ce qu’il dit, mais

25/02/2020 23:23
0

cette mesure concernant l'amélioration du climat de l'investissement intervient dans le cadre de

25/02/2020 22:11
0

Newsletter