Béji Caïd Essebsi reçoit Jakaya Kikwete

Businessnews.com.tn | publié le 17/02/2017 14:41

 

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu, ce vendredi 17 février 2017, une délégation de la Commission internationale pour le financement de possibilités d'éducation dans le monde, présidée par l’ancien président de Tanzanie et membre de la Commission, Jakaya Kikwete. 

 

La réunion, qui s’est tenue en  présence du ministre de l’Education nationale, Néji Jalloul, a été l’occasion de remettre au président le rapport de la Commission et de faire part de ses recommandations visant à améliorer la performance dans le domaine de l’Education ainsi que le financement nécessaire pour le développement de nouvelles méthodes capables de permettre à la Tunisie de rejoindre le peloton des pays développés dans ce domaine.

 

L’ancienne ministre du Tourisme, Amel Karboul était également présente en sa qualité de membre de la Commission internationale de l’Education.

 

M.B.Z

Béji Caïd Essebsi reçoit Jakaya Kikwete

publié le 17/02/2017 14:41

 

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu, ce vendredi 17 février 2017, une délégation de la Commission internationale pour le financement de possibilités d'éducation dans le monde, présidée par l’ancien président de Tanzanie et membre de la Commission, Jakaya Kikwete. 

 

La réunion, qui s’est tenue en  présence du ministre de l’Education nationale, Néji Jalloul, a été l’occasion de remettre au président le rapport de la Commission et de faire part de ses recommandations visant à améliorer la performance dans le domaine de l’Education ainsi que le financement nécessaire pour le développement de nouvelles méthodes capables de permettre à la Tunisie de rejoindre le peloton des pays développés dans ce domaine.

 

L’ancienne ministre du Tourisme, Amel Karboul était également présente en sa qualité de membre de la Commission internationale de l’Education.

 

M.B.Z

Commentaires (1) Commenter
Monsieur Kikewet au pays des cacahuètes
el manchou
| 18-02-2017 20:04
Que du du beau linge, monsieur kikewet, amel kaboul, une blonde qui rit et le tout au nom d'une pseudo organisation qui oeuvre pour je ne sais quoi.
Une chose est certaines, les frais de voyage, d'hôtels de luxe et de shopping de cette délégation aurait pu payer la scolarité de 1000 enfants à Kasserine ou SidiBou(zid) fiefs de la révolution de la brouette.

Ce pays est vraiment devenu un pays de cacahuètes et mes amitiés à la famille Bouazizi de Montréal.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration