Audi Q8 sport concept, la version ultra-sportif du SUV-coupé

Businessnews.com.tn | publié le 17/03/2017 19:59

 

Audi vient de présenter un nouveau concept-car démontrant le potentiel de la future gamme Q8, à l’occasion du Salon international de Genève 2017. Une technologie d'entraînement révolutionnaire et un look sportif accentué : L’Audi Q8 sport concept démontre la vision des designers et des ingénieurs d’Audi à l’égard du SUV de demain, à la fois dynamique et efficient.

 

Les caractéristiques aérodynamiques à l’avant et à l’arrière font partie des éléments distinctifs du design de l’Audi Q8 sport concept. La conception de la chaîne d’entraînement hautement efficiente de ce concept est particulièrement innovante. En première mondiale, le six cylindres 3.0 TFSI est à la fois équipé d’un système mild hybrid (mHEV) et d’un compresseur à alimentation électrique. Résultat, le Q8 sport concept se présente comme un athlète multidisciplinaire. Grâce à sa puissance de 350 kW (476 ch) et à son couple de 700 Nm, il accélère de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes et atteint une vitesse de pointe de 275 km/h. Par ailleurs, son autonomie de plus de 1.200 kilomètres lui permet de parcourir de longues distances.

Grâce à une superbe performance de récupération de l’énergie de 20 kW, ce grand SUV excelle quand il est question de consommation de carburant. Comparé à un modèle équipé d’un moteur six cylindres TFSI traditionnel et donc dépourvu du système mHEV, le Q8 sport concept, avec ses 20 kW supplémentaires, consomme environ un litre de moins aux 100 km, ce qui correspond à une réduction des émissions de CO2 de 25 g/km.

 

 

L’architecture d'entraînement de la nouvelle Audi Q8 sport concept est révolutionnaire : pour la première fois, Audi associe un six cylindres 3.0 TFSI de 331 kW (450 ch) avec compresseur alimenté électriquement à un efficient système mild hybrid pour la récupération. L’alterno-démarreur positionné entre le vilebrequin et la boîte de vitesses gère la récupération et, si nécessaire, peut tourner en sens inverse et agir en tant que moteur électrique. Le système électrique de 48 volts assure l’apport en énergie électrique.

Pour l’utilisateur, cette approche présente un grand nombre d’avantages. Par exemple, l’énergie extraite des phases de récupération peut, si nécessaire, être utilisée pour accroître la performance. Pendant ces phases de boost (où le moteur à combustion et le moteur électrique sont utilisés simultanément), les 20 kW additionnels du moteur électrique et son couple de 170 Nm hissent la puissance totale du moteur à 350 kW et le couple à 700 Nm. Il en résulte des accélérations sportives à toutes les vitesses et tous les régimes.

Positionnée à l’arrière, sous le compartiment à bagages, la batterie lithium-ion d’une capacité de 0,9 kWh, permet d’avancer à basse vitesse dans un trafic en accordéon, voire de réaliser les manœuvres de stationnement sur la seule puissance électrique. Lors du freinage, l’alterno-démarreur de 20 kW récupère efficacement l’énergie pour recharger rapidement la batterie afin que le véhicule puisse rouler à l’électricité.

Outre les deux turbos actionnés par les gaz d’échappement, le compresseur alimenté électriquement stimule davantage le Q8 sport concept en délivrant de l’air frais au moteur six cylindres trois litres. Le compresseur alimenté électriquement vient en aide aux turbos lorsque la vitesse des gaz d’échappement est insuffisante pour le développement rapide de la puissance. Il permet donc des accélérations immédiates au moteur V6 essence, un aspect jusque-là exclusivement réservé aux moteurs diesel et électriques, mais qui se retrouve déjà sur les Audi SQ7 produites en série.

 

 

Avec ses 5,02 mètres, l’Audi Q8 sport concept n’arrivera pas de manière inaperçue sur le segment du luxe. Grâce à son empattement de 3 mètres, elle offre un espace généreux pour les passagers et les bagages. Malgré la ligne de toit plongeante typique d’un coupé, les passagers arrière disposent d’un espace important pour la tête et les épaules. Le nouveau concept de commande propose de grands écrans tactiles, accompagnés d’une version améliorée de l’Audi virtual cockpit et d’un affichage tête haute à contact analogique. Celui-ci utilise la technologie intelligente de la réalité augmentée, qui superpose les images réelles et virtuelles.

Avec 2,05 mètres de large, l’avant de l’Audi Q8 sport concept est très imposant. L’élément le plus marquant est la calandre Singleframe octogonale. Celle-ci est en 3 dimensions et est bien plus large que celle des autres modèles produits en série d’Audi. Elle est décorée d’une structure en nid d’abeille et est entourée d’un cadre de couleur contrastante et de segments en aluminium. Les entrées d’air extérieures, typiques des modèles sport chez Audi, sont nettement plus larges que la base, témoignant des besoins importants en air du puissant moteur. Une lame distinctive à la structure en nid d’abeille finit le pare-chocs.

 

A l’intérieur, les lignes étirées créent une ambiance sportive et élégante dans le cockpit. La console, qui intègre le levier de commande «shift by wire», semble presque «flotter» au-dessus du tunnel de transmission. Ce levier permet au conducteur de contrôler électroniquement la transmission tiptronic à 8 rapports.

Le tableau de bord, très horizontal, s’enfonce progressivement vers l’habitacle. Les surfaces centrales de commande et d’affichage sont intégrées au «Black Panel», c’est-à-dire au panneau noir brillant encadré d’une baguette en aluminium. Éteint, l’écran passe tout à fait inaperçu et veille ainsi à l’harmonie des lignes. En revanche, il se fond parfaitement dans les lignes du design une fois allumé.

 

Synthèse I.N

Audi Q8 sport concept, la version ultra-sportif du SUV-coupé

publié le 17/03/2017 19:59

 

Audi vient de présenter un nouveau concept-car démontrant le potentiel de la future gamme Q8, à l’occasion du Salon international de Genève 2017. Une technologie d'entraînement révolutionnaire et un look sportif accentué : L’Audi Q8 sport concept démontre la vision des designers et des ingénieurs d’Audi à l’égard du SUV de demain, à la fois dynamique et efficient.

 

Les caractéristiques aérodynamiques à l’avant et à l’arrière font partie des éléments distinctifs du design de l’Audi Q8 sport concept. La conception de la chaîne d’entraînement hautement efficiente de ce concept est particulièrement innovante. En première mondiale, le six cylindres 3.0 TFSI est à la fois équipé d’un système mild hybrid (mHEV) et d’un compresseur à alimentation électrique. Résultat, le Q8 sport concept se présente comme un athlète multidisciplinaire. Grâce à sa puissance de 350 kW (476 ch) et à son couple de 700 Nm, il accélère de 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes et atteint une vitesse de pointe de 275 km/h. Par ailleurs, son autonomie de plus de 1.200 kilomètres lui permet de parcourir de longues distances.

Grâce à une superbe performance de récupération de l’énergie de 20 kW, ce grand SUV excelle quand il est question de consommation de carburant. Comparé à un modèle équipé d’un moteur six cylindres TFSI traditionnel et donc dépourvu du système mHEV, le Q8 sport concept, avec ses 20 kW supplémentaires, consomme environ un litre de moins aux 100 km, ce qui correspond à une réduction des émissions de CO2 de 25 g/km.

 

 

L’architecture d'entraînement de la nouvelle Audi Q8 sport concept est révolutionnaire : pour la première fois, Audi associe un six cylindres 3.0 TFSI de 331 kW (450 ch) avec compresseur alimenté électriquement à un efficient système mild hybrid pour la récupération. L’alterno-démarreur positionné entre le vilebrequin et la boîte de vitesses gère la récupération et, si nécessaire, peut tourner en sens inverse et agir en tant que moteur électrique. Le système électrique de 48 volts assure l’apport en énergie électrique.

Pour l’utilisateur, cette approche présente un grand nombre d’avantages. Par exemple, l’énergie extraite des phases de récupération peut, si nécessaire, être utilisée pour accroître la performance. Pendant ces phases de boost (où le moteur à combustion et le moteur électrique sont utilisés simultanément), les 20 kW additionnels du moteur électrique et son couple de 170 Nm hissent la puissance totale du moteur à 350 kW et le couple à 700 Nm. Il en résulte des accélérations sportives à toutes les vitesses et tous les régimes.

Positionnée à l’arrière, sous le compartiment à bagages, la batterie lithium-ion d’une capacité de 0,9 kWh, permet d’avancer à basse vitesse dans un trafic en accordéon, voire de réaliser les manœuvres de stationnement sur la seule puissance électrique. Lors du freinage, l’alterno-démarreur de 20 kW récupère efficacement l’énergie pour recharger rapidement la batterie afin que le véhicule puisse rouler à l’électricité.

Outre les deux turbos actionnés par les gaz d’échappement, le compresseur alimenté électriquement stimule davantage le Q8 sport concept en délivrant de l’air frais au moteur six cylindres trois litres. Le compresseur alimenté électriquement vient en aide aux turbos lorsque la vitesse des gaz d’échappement est insuffisante pour le développement rapide de la puissance. Il permet donc des accélérations immédiates au moteur V6 essence, un aspect jusque-là exclusivement réservé aux moteurs diesel et électriques, mais qui se retrouve déjà sur les Audi SQ7 produites en série.

 

 

Avec ses 5,02 mètres, l’Audi Q8 sport concept n’arrivera pas de manière inaperçue sur le segment du luxe. Grâce à son empattement de 3 mètres, elle offre un espace généreux pour les passagers et les bagages. Malgré la ligne de toit plongeante typique d’un coupé, les passagers arrière disposent d’un espace important pour la tête et les épaules. Le nouveau concept de commande propose de grands écrans tactiles, accompagnés d’une version améliorée de l’Audi virtual cockpit et d’un affichage tête haute à contact analogique. Celui-ci utilise la technologie intelligente de la réalité augmentée, qui superpose les images réelles et virtuelles.

Avec 2,05 mètres de large, l’avant de l’Audi Q8 sport concept est très imposant. L’élément le plus marquant est la calandre Singleframe octogonale. Celle-ci est en 3 dimensions et est bien plus large que celle des autres modèles produits en série d’Audi. Elle est décorée d’une structure en nid d’abeille et est entourée d’un cadre de couleur contrastante et de segments en aluminium. Les entrées d’air extérieures, typiques des modèles sport chez Audi, sont nettement plus larges que la base, témoignant des besoins importants en air du puissant moteur. Une lame distinctive à la structure en nid d’abeille finit le pare-chocs.

 

A l’intérieur, les lignes étirées créent une ambiance sportive et élégante dans le cockpit. La console, qui intègre le levier de commande «shift by wire», semble presque «flotter» au-dessus du tunnel de transmission. Ce levier permet au conducteur de contrôler électroniquement la transmission tiptronic à 8 rapports.

Le tableau de bord, très horizontal, s’enfonce progressivement vers l’habitacle. Les surfaces centrales de commande et d’affichage sont intégrées au «Black Panel», c’est-à-dire au panneau noir brillant encadré d’une baguette en aluminium. Éteint, l’écran passe tout à fait inaperçu et veille ainsi à l’harmonie des lignes. En revanche, il se fond parfaitement dans les lignes du design une fois allumé.

 

Synthèse I.N

Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration