alexametrics
Dernières news

Arrestation de Abderrahim Zouari, ancien ministre tunisien du Transport


Après une instruction qui a duré plus de quatre heures, le juge d’instruction du 5ème bureau au Tribunal de première instance à Tunis a émis, mercredi 13 avril 2011 vers 19 heures, un mandat de dépôt à l’encontre d’Abderrahim Zouari, ancien ministre du Transport.
Abderrahim Zouari est inculpé de détournement de fonds publics et d’abus de pouvoir au cours de ses missions au sein du RCD.
Zouari a occupé plusieurs hautes fonctions au RCD dont le poste de secrétaire général.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

le guetteur
| 28-04-2011 08:28
C'est juste,veuillez noter que sa premiere epouse s'appelle bien Leila néé Belhassen,ex mariée à un diplomate Iranien et soeur du cancerologue Slim Belhassen les terres de Gboullat reviennent à la famille de sa mere la damille SFAR?priere revoir ta copie à publier s.v.p. pour qu'il aprenne

Senda
| 17-04-2011 18:14
Pour les jeunes qui n'ont  pas eu l'occasion de connaitre certaines vérités sur le parcours politique de Mr Zouari ,je me permets de relater quelques faits pouvant éclairer certains aspects de sa personnalité , qui n'était pas de  celles des " beni oui-oui ". En réalité, Il  n'etait pas toujours d'accord avec Ben Ali et ses décisions,ce qui  lui a valu des déboires à maintes reprises,et en voici quelques exemples dont je me  rappelle: 1- en 1992: M.Zouari,alors ministre de la Justice,a été limogé pour avoir refusé-ironie du sort-d'intervenir auprès des magistrats chargés de l'affaire des islamistes impliqués dans l'immolation par le feu du gardien du local du RCD de Bab Souika(en 1991).Ce refus de s'immiscer dans le cours du jugement, a provoqué un tollé chez BenAli et sa clique et ilsi ont donné l'ordre d' organiser une manifestation de milliers de personnes ,sortie de Bab Souika pour aller assiéger le ministère de la Justice et dénoncer le "laxisme" du ministre dans cette affaire.Ce dernier a été hué et insulté par les manifestants .
2-l'autre manigance  dont  M.Zouari fut la  victime, c"est celle de septembre 1997 ,lorsqu'il a été limogé du ministère des Affaires Etrangères le jour même de son retour d'une mission aux USA;ses ennemis ,adeptes de la répression,ont rapporté à BenAli avant même le retour du ministre,que ce dernier a failli à son devoir en acceptant les critiques de son homologue américain(Mme Allbright)qui a dénoncé le non respect des droits de l'homme en Tunisie.En  effet , M.Zouari était incapable de dénoncer  des vérités dont il était intimement convaincu ;il n'avait pas ce machiavélisme qui caractérisait la plupart de ses adversaires  et il n'était pas assez effronté pour nier l'évidence
3-En décembre 2000,il a été déchu de ses fonctions de secrétaire général du RCD,pour avoir refusé de participer aux manigances , lors  des élections de la Ligue des droits de l'homme  qui ont vu l'émergence de Mr Mokhtar Trifi.Le noyau dur de Ben Ali avait  poussé ses pions pour intenter une action en référé afin de mettre la Ligue sous séquestre et, par la même occasion, convaincre la président de le limoger encore une fois, sous prétexte que MrZouari ,en agissant ainsi ( refusant les manigances), il voulait  devenir un leader.  
                                      4-En 2004 ,lorsque M.Zouari était ministre de la Jeunesse et du Sport,l'équipe nationale de foot ball s'apprêtait à jouer la finale de la coupe d'Afrique des nations, contre le Maroc ;les faucons de BenAli,jaloux de sa réussite ont voulu le priver de cette consécration en poussant à sa déstitution,6 jours avant la finale.                                                                        
Ces faits notoires, faciles à vérifier dans les archives, montrent que cet homme charismatique et compétent ,n'était pas de la même etoffe que BenAli et.ses proches collaborateurs .Il avait  du travail politique , une vision moderne et sincère ,rare à cette époque et qui lui a valu beaucoup de détracteurs à l'intérieur du parti au pouvoir.                                         Pour ces raisons ,et pour d'autres encore , en toute objectivité,nous dénonçons l'injustice que M.Abderrahim Zouari est en traiin de subir!               

fekih
| 16-04-2011 18:46
que justice soit rendue,c'est ça aussi l'état de droit.Personne ne doit être au dessus de la loi surtout pour des crimes pareils.Et que ceux qui parlent de vengeance ou réglement de compte trouve autre chose ,la justice est pareille pour tous.

fekih
| 15-04-2011 18:41
je ne connais rien surM.ZOUARI,mais je suis sur que la justice ne va pas être manipulée comme avant,s'il a les mains propres tant mieux pour lui,s'il a fauté c'est normal qu'il paie,sinon il n'y a qu'à libérer tous les prisonniers et supprimer la justice;je dis cela pour ceux qui prétendent que nous éprouvons du plaisir à voir condamner quelqu'un et qui veulent qu'on pense à sa famille .Ces responsables ont-ils pensé aux milliers de familles qu'ils ont fait souffrir,???Quand on est dans un gouvernement on prête serment ,si on n'est pas capable de le tenir on démissionne,même si c'est un ordre présidentiel;le président est responsable au 1er degré et celui qui exécute est responsable au 2eme degré.On envoie des gens en prison pour moins que ça.Je suis pour que chaque fautif soit jugé,ils sont plusieurs certes ,j'espère qu'ils tomberont un à un.

Ahmed Bennour
| 15-04-2011 15:17
@dzira
Ce sont des accusations mensongère dans le sens ou tous les marchés d'état étaient signé par ben ali et ghannouchi et communiqué au ministre pour exécution. Honnêtement auriez vous refuser un ordre présidentiel.

sihem
| 15-04-2011 15:11
On veut venger et rien d'autre: de condamner sans savoir de quoi il s'agit.
Arrêter des personnes qui ont tant servi le pays.

dzira
| 15-04-2011 14:47
CET ARRESTATION VA préparer d'autres dossiers telle que - l'avion présidentielle - le 2eme avion boeing de ben ali - les moteurs des avions achetés de grès à grès - les 1000 carcasses de bus importée par sakhr materi revendu à la SNT - les chassies de bus importés par trabelsi imed idem - les deux bateaux achetés de grès à grès questionner le secrétaire général du ministère du transport en l'occurrence de trabelsi ridha, le marche des rames de métro ,le marchés des voies ferrées métro , les dons de milliard à l'RCD , la ferme à zaghouan domaine de l'état au nom de samir hakimi , et la liste du grand escroc il est plus corrompu que ben ali ;
Reste que zouari avec ce portefeuille est un agneau devant d'autres loups non encore rappelés pour en quette

Hammadi H
| 15-04-2011 14:43
J'espère que les lecteurs comprendront que ce procès se rapporte à la gestion du RCD et non à d'autres affaires. Mongi Safra, Hatem ben Salem ou autres n'ont rien à voir avec ce dossier.
A mon avis c'est une perte de temps, qu'est-ce qu'un SG du RCD a comme rôle dans la gestion de son argent. c'est l'affaire du Président du RCD et du trésorier.(Ben Ali et Kallel)
Laisser tous ces ex-responsables arrêtés rentrer chez eux ou cherchez-leur d'autres inculpations. Nous savons que vous voulez éviter les vraies affaires de la corruption en donnant l'impression au peuple que vous êtes en train de poursuivre les corrompus, alors QU'IL N'EN EST RIEN.

Ahmed
| 15-04-2011 11:07
@le guetteur totalement faux, et sa sa 1ere femmes ne s'appelle meme pas Leila Belhssen

Tunisie libre
| 15-04-2011 10:34
Mr Zouari a toujours travaille son pays avec honnête et patriotisme et cela même au dépend de sa famille qui ne le voyer pas souvent et cela pendant 40 ans donc ailler du respect pour ce grand homme . Demain la justice montrera son innocence.

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter