Al Jazeera en flagrant délit de falsification d’images et de faits (vidéo)

Businessnews.com.tn | publié le 08/02/2013 16:27
La chaîne qatarie Al Jazeera a couvert, à sa manière, l’enterrement du martyr Chokri Belaïd. Alors que pour des circonstances moins importantes, un mariage collectif par exemple, elle dépêchait des équipes pour des diffusions en direct, elle a préféré aujourd’hui reprendre des images de Nessma Tv et d’archives. Dans les images de Nessma, on voyait la grande foule de loin (1,4 million de personnes présentes), mais dans les images serrées la chaîne fait appel aux archives pour montrer des personnes brandissant des banderoles d’Ennahdha et anti-RCD.
Pire, la chaîne qatarie diffusait des sons à la gloire d’Ennahdha et à la chute du régime de Ben Ali remontant à des mois en arrière, alors que les présents à l’enterrement n’ont cessé d’appeler à la chute du régime actuel avec des slogans hostiles à Ennahdha et aux Islamistes.

R.B.H.

Al Jazeera en flagrant délit de falsification d’images et de faits (vidéo)

publié le 08/02/2013 16:27
La chaîne qatarie Al Jazeera a couvert, à sa manière, l’enterrement du martyr Chokri Belaïd. Alors que pour des circonstances moins importantes, un mariage collectif par exemple, elle dépêchait des équipes pour des diffusions en direct, elle a préféré aujourd’hui reprendre des images de Nessma Tv et d’archives. Dans les images de Nessma, on voyait la grande foule de loin (1,4 million de personnes présentes), mais dans les images serrées la chaîne fait appel aux archives pour montrer des personnes brandissant des banderoles d’Ennahdha et anti-RCD.
Pire, la chaîne qatarie diffusait des sons à la gloire d’Ennahdha et à la chute du régime de Ben Ali remontant à des mois en arrière, alors que les présents à l’enterrement n’ont cessé d’appeler à la chute du régime actuel avec des slogans hostiles à Ennahdha et aux Islamistes.

R.B.H.



Ads
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modèration