alexametrics
Dernières news

"El Majd", 50ème parti tunisien

Un nouveau parti politique, le parti "El Majd", vient d'obtenir une autorisation, annonce, jeudi, le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Le nombre des partis politiques en Tunisie atteint, ainsi, cinquante partis.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

O. Ghamgui
| 28-03-2011 09:23
moi aussi j'ai du respect pour cet homme et je rejoint la demande de "Med de l'ARIANA" pour que Mr. Heni donne des explications à ce sujet.
et juste pour plus d'info sur ce parti et pour quoi cette appellation voila une vidéo de Mr. Heni : http://www.tunivisions.net/mr-abdelwahab-hani-presente-son-parti-al-majd,11734.html

Citoyen conscient
| 26-03-2011 21:15
50 autorisations plutot que 50 partis?Les initiateurs de ces partis pourraient faire un effort pour se regrouper sur des plateformes ayant un minimum d'objectifs communs pour le bien de notre pays ;cet effort contribuera à former des citoyens responsables et d'un niveau de conscience politique suffisant pour maitriser leur avenir .
Le contraire prouvera que beaucoup de ces partis sont crées par des opportunistes incapables d'assumer des responsabilités nationales et qui vont se noyer dans des querelles politiciennes comme cela existe dans d'autres pays. Car pour confronter les idées nous pouvons militer dans la société civile dans des organisations existantes pour la liberté totale de l'information et l'indépendance de la justice au lieu de multiplier les partis dans les circonstances délicates que traverse notre pays.

OUELD HAFSA
| 26-03-2011 20:50
AHLA BOKHOUIA,
J'ai des très simples questions à poser à tous ces nouveaux partis :

1. Que représente la Tunisie pour vous?
2. Comment vous voyez le citoyen tunisien ?
3. Est-ce que le tissu social tunisien est homogène ?
4. Hormis l'élite, la populace tunisienne est-elle cultivée ?
5. Connaissez-vous le nombre de générations?, depuis l'indépendance à nos jours.
6. Est-ce la peur est une propriété des Tunisiens ?
7. Durant le mandat du défunt Bourguiba, régnait-elle une peur chez le Tunisien ?
8. Durant le mandat de déchu Ben Ali, régnait-elle une peur chez le Tunisien ?
9. Après la révolution du 14 janvier 2011, Existe-elle encore une peur chez le Tunisien ?
10. Si oui, pouvez- vous préciser ses origines et son impact sur le présent et le futur de notre chère Tunisie ?
11. Si non, quel type d'assurance pouvez-vous nous proposer?
12. Pour le moment, nous dénombrons 50 partis politiques; de doctrines différentes ou de positions antagonistes ; pouvez-vous nous décrire l'ambiance qui régnera dans les débats?
13. Etes-vous d'accord pour une justice indépendante ?
14. Etes-vous pour un journalisme indépendant?
15. Qu'est-ce qu'elle représente pour vous l'économie d'un pays ?
16. Quel est le modèle d'économie que vous pensez adopter?
17. Encouragez-vous les investisseurs locaux ?
18. Encouragez-vous les investisseurs étrangers ?
19. Comment pensez-vous traiter et guérir l'avidité des gens ?
20. Quel remède préconisez-vous pour réduire la haine ?
21. Quel remède choisissez-vous pour atténuez l'égoïsme ?
22. Que proposez-vous pour réduire l'écart éducationnel et intellectuel entre nos filles et nos garçons ?
23. Avez-vous une idée sur le degré de dérapage des jeunes masculins ?
24. Quelle solution présentez-vous pour la réinsertion des garçons déjà ratés ?
25. Disposez-vous de solutions d'équilibrage des 2 sexes ?
26. Savez-vous que la personnalité de nos filles est de loin supérieure à celle de nos enfants ?
27. De là, pensez-vous que quiconque sera en mesure de radier ce phénomène majeur ?
28. Vous savez que nous Tunisiens, sommes tous connaisseurs dans tous les domaines, juristes, imams, Spécialistes en Charia, quoi ! Alors dans ces cas, avez-vous une proposition pour nous ramener à la sagesse et nous faire valoir ce que nous sommes ?

Pardon, je suis déjà fatigué, je ne peux pas aller jusqu'à la 50ème question.

S'il vous plait, je suis assoiffé pour lire vos réponses afin de me calmer et continuer à vivre les quelques jours qui me restent dans une gaité même si elle sera artificielle.

MZIDI
| 26-03-2011 11:16
Ce titre conviendrait plus à un " déclameur-rappeur " .exploitation de fibres conservertrices et nostalgiques !!

Ezzat 1948
| 26-03-2011 11:02
La Tunisie sur la voie de l'Algérie de Ben Jedid Chadli, espérant que la suite différera

Mohamed Cheikh
| 26-03-2011 09:42
Rien d'étonnant. A la a mort de Franco, l'Espagne a connu la même démarche avec 250 partis, l'Algérie aussi avec 150 partis. Que reste-t-il maintenant ? Seuls les partis avec assise populaire et programme politiques, économiques et sociaux sont encore la.
La Tunisie connaitra le même sort et ce n'est pas le 50ème ou le 100ème qui changeront la chose.
C'est comme l'avènement des chaines satellitaires.
Au début l'euphorie, puis l'indigestion enfin l'overdose. A la fin chacun regarde ce qu'il veut et zappe les autres.
Le temps séparera le bon grain de l'ivraie et il ne restera que les partis les plus populaires, les plus représentatifs et les plus sérieux.
Nous ne sommes qu'au début de long processus que d'autres ont vécu avant nous avec leurs spécificités.
Actuellement nous avons des partis de personne (Mr. X, Mme Y, etc.)
Le jour ou ces partis comprendront et appliqueront en interne le principe de l'alternance, ils pourront revendiquer une légitimité et seront reconnu en tant que tel.

Med de l'ARIANA
| 25-03-2011 14:53
je suis un grand admirateur de Mr El Heni.je lis tout ce qui est écrit à son sujet.je l'entends attentivement dans les émissions TV.j'exige de sa part une réponse à ce commentaire.Merci d'avance Mr EL Heni.

ana
| 25-03-2011 12:04
a mon avis l'euphorie des partis politiques ne va pas durer il semble que le courant réactionnaire est en phase de l'emporter pauvre tunisie

citoyenne
| 25-03-2011 10:39
Moi aussi je l'ai entendue a plusieurs reprises et je pensais que c'etait un mec bien, mais grande a ete ma deception quand j'ai vu Mr El Hani sur la chaine ElHORRA avant le 14 janvier defendre ZABA et demander a son interlocuteur de laisser le temps a ZABA de faire changer les choses car on l'a induit en erreur. Renseignement pris aupres de plusieurs sources, ce monsieur est un ancien KAFEF de ZABA... C'est vraiment triste pour eux ces gens, ils veulent tous se refaire une virginite, mais heureusement que le passe de ces gens les rattrapent toujours. A bon entendeur

Demos cratos
| 25-03-2011 10:07
Plus on des "fous" de démocratie et plus on rit d'un bonheur retrouvé!
On voudrait souffler une bougie pour fêter le chiffre 50, rendez-vous au centième parti!
Le temps des concentrations des intérêts et des regroupements, car l'union fait la force, viendra par la suite.
Vive la démocratie en Tunisie

A lire aussi

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a reçu, ce samedi 17 octobre 2018, à Dar Dhiafa à Carthage,

17/11/2018 13:40
0

En préparation de la grève dans la fonction publique, prévue le jeudi 22 novembre 2018, les

17/11/2018 10:11
5

Après son départ du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, l'ancien

17/11/2018 09:30
1

Rachid Khechana vient d'être nommé PDG de l'agence de presse Tap tel que décidé lors de la réunion

17/11/2018 09:12
0

Newsletter