alexametrics
Dernières news

Zbidi : la question de ma candidature à la présidentielle ne se pose pas

Zbidi : la question de ma candidature à la présidentielle ne se pose pas

 

Le ministre de la Défense, Abdelkrim Zbidi a tenu, lundi 22 juillet 2019, à dissiper les rumeurs quant à sa candidature à l’élection présidentielle.

 

Intervenant lors d’une séance plénière, Abdelkrim Zbidi a fait savoir que la question ne s’est jamais posée. Le ministre a ainsi nié certains bruits de couloir : « Le jour où j’écrirai quelque chose à ce propos, je serai responsable de mes dires, mais tout ce qui a été dit ne m’engage pas ».

 

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

BORHAN
| 24-07-2019 08:53
La date fatidique s'approche à pas de géant et le flou et la confusion rôdent dangereusement sur les élections à venir.
Mais le plus inquiétant c'est que nous avons un président (en fin de mandat ) qui, aux yeux du peuple, s'enferme sur lui même pour "x" raisons, laissant planter le doute sur sa réelle capacité à assumer les quelques prérogatives que lui attribue la constitution.
En effet, par son absence et son silence incompris par le citoyen il se permet de "violer" cette constitution, qu'on le veuille ou non, qui constitue pour la première fois de notre histoire collective, le socle inespéré de notre jeune démocratie.
En politique, le silence tue vulgairement non pas le peuple mais " une populace " d'emblée prisonnière d'un régime despote instauré et imposé de force depuis 1956.
Aussi, ce genre de comportement irresponsable mène inéluctablement à une sorte de suicide inconscient d'une élite toujours à la recherche de vraies repères.
D'ailleurs, une large frange de nos politiciens encore dans le circuit était le serviteur assidu de ce régime "présidentiel" qui s'est avéré funeste.
Refuser la promulgation des amendements d'une loi historique, appelée à nous débarrasser des démons d'une dictature dévastatrice, c'est se mettre en faute professionnelle voire s'opposer volontairement et sciemment à la volonté du peuple.
Je rappelle que ces amendements ont été votés par les représentations du peuple (ARP) en juin 2019 et le fameux "timing" pointé par certains opportunistes et/ou certains anciens privilégié d'une autre époque, est un faux prétexte.
On ne peut espérer bâtir un processus démocratique en usant d'une dose d'hypocrisie et de calculs mesquins.
Enfin, je rappelle à ce président, "contre-révolutionnaire" élu par défaut, que le peuple a choisi, par le .biais de ces représentants, un nouveau régime non présidentiel pour se débarrasser définitivement d'un ancien ordre interne établi où un roi sans trône se permet obstinément à pisser à volonté sur un peuple où une majorité silencieuse s'est fait piégée, désabusée, usée et prise en otage des décennies durant.
En un mot, quand on tient à servir honnêtement le peuple on doit forcément et obligatoirement se plier à la volonté de ce dernier, dans le cas contraire on doit quitter le palais par la grande porte...c'est pour moi le seul salut de tout homme politiquement correct qui souhaite vraiment s'inscrire au sein du répertoire doré de la nation.


EL Ghoudi
| 23-07-2019 17:55
La Tunisie a besoin de vous Monsieur Zbidi ,prière dépose votre candidature pour la présidence SVPL,SVPL

démocrate
| 23-07-2019 17:54
mes chers compatriotes démocrates et libres pour 2019 votez UTILE votez Abir MOUSSI pour son programme afin de sauver notre cher pays d'une faillite imminente

Léon
| 23-07-2019 16:25
Dommage monsieur Zbidi. Mais si la situation l'impose, vous n'aurez pas le choix; je sais que vous ne reculerez pas devant vos responsabilités. Votre rigueur a plu aux militaires et cela veut tout dire: Vous êtes un homme droit et juste.
Respectueusement.

Léon.

MFH
| 23-07-2019 14:46
Le meilleur, le probe'? l'honnêteté même. C'est un monsieur de race celui-là. En tout cas pas comme les autres lèches bottes prêts à servir de paillasson pour avoir un petit bout du butin.

cesarios
| 23-07-2019 14:13
LA CANDIDATATURE DE MR ZBIDI A L'ELECTION PRESIDENTIELLE DEVRA ETRE POSEE, ET D'URGENCE, 8O % DES TUNISIENS ET DES TUNISIENNES ACQUIESCENT A CETTE OPTION, actuellement , je crois que seul notre president de la république qui est au méme temps celui de la sécurité nationale, peut le convaincre de se présenter aux prochaines élections comme candidat indépendant à cette noble et ingrate mission patriotique, notre CHERE TUNISIE a besoin d'une FORTE personnalité politique charismatique, compétente, intégre, courageuse , bosseuse, connue par sa capacité de conciliateur. Les 5 prochaines années seront plus difficiles politiquement, économiquement et socialement d 'où alors MR ZRIBI avec une équipe de gouvernants qui la choisira pourront faire face à tous nos fléaux et marasmes méme progressivement et remettront le train sur les rails

raspoutine
| 23-07-2019 12:40
de polichinelle

Walid
| 23-07-2019 12:12
Il ne se précipite pas. Il saura trouver les bonnes personnes capables de remettre le pays sur l'orbite du progrès. Il saura surtout débarrasser la Tunisie des poltrons et des charlatans. Et ainsi aider les tunisiens à avoir confiance dans l'avenir.
Il est temps de " mettre fin à la récréation " qui n'a généré que de la dégradation. Il est temps de faire taire une fois pour toutes les politicards de bas étage.

Houda
| 23-07-2019 11:36
Comme vous etes malhonnêtes c est pour cela que le peuple vous deteste ne vous en faite pas le parti DESTOURIEN libre sera majoritaire au parlement meme si vous assassiner abir moussi les des sont jetes

Zohra
| 23-07-2019 10:19
Un ses meilleurs homme d'état de la Tunisie.
Beaucoup de classe

A lire aussi

L’ancien Mufti Mokhtar Sellami est décédé, ce lundi 19 août 2019, à l’âge de 94 ans.

20/08/2019 00:43
0

il estime qu’il a les compétences nécessaires lui permettant d’être à la tête de l’Etat

19/08/2019 23:15
0

« Il y avait de véritables négociations à ce sujet, et j’avais reçu cette information. Il est

19/08/2019 21:11
6

pour avoir falsifié sa signature de

19/08/2019 20:23
2

Newsletter