alexametrics
Dernières news

Yassine Brahim : une alliance avec les islamistes est inenvisageable !

Yassine Brahim : une alliance avec les islamistes est inenvisageable !

 

Le président de Afek Tounes, Yassine Brahim a annoncé, ce mercredi 12 juin 2019, que son parti entretient actuellement des concertations avec « certains partis politiques qui lui sont proches » dans le cadre des échéances électorales à venir soulignant qu’il reste ouvert à des coalitions, mais « conditionnées ».

 

En effet, intervenant sur les ondes de Jawhara FM, M. Brahim a expliqué que les conditions d’une alliance éventuelle consistaient à établir un consensus basé sur la clarté concernant les coalitions entre les différents partis.

Ainsi, il a rejeté toute union avec les islamistes et les progressistes étant donné l’échec que cette alliance a engendré.

 

M. Brahim a également indiqué que ce consensus ne concernera pas les personnes soupçonnées de corruption et suspectes d’instrumentaliser les moyens de l’Etat pour servir leurs propres intérêts.

 

Le 3ème principe consiste, par ailleurs, à instaurer un nouveau modèle de développement économique où l’Etat doit se focaliser sur les réformes de la santé, de l’éducation et de l’infrastructure et non pas sur les secteurs compétitifs.

 

Concernant la candidature à la présidentielle, Yassine Brahim a relevé que Afek Tounes privilégie les élections législatives. Toutefois, il n’a pas écarté la probabilité de soutenir un candidat en dehors du parti capable de rassembler toutes les composantes politiques.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

Microbio
| 12-06-2019 14:46
Dans une démocratie parlementaire, la formation d´une coalition doit toujours être possible entre tous les partis démocrates (Parties légales ), sinon le pays s'enfonce dans une crise politique profonde et donc ingouvernable. De manière réaliste et honnête vous devez nous dire comment et avec qui vous allez atteindre une majorité parlementaire pour gouverner?!
Malheureusement, il n'y a aucun moyen de se débarrasser ou contourner le parti Ennahda.
Ne pouvez-vous pas ou vous avez oublié l'arithmétique?

Résultat d'une enquête:
"Quelle coalition préféreriez-vous ?"
"La coalition Nidha + Ennahdha + Afek Tounes + Machrou3 Tounes ?
Nida-Hammamet + Nida-Monastir + Machrou3 Tounes ?
Nida + Ennahdha + Afek Tounes + Elbadil ?
Ou Nida + Ennahdha + Tahia Tounes ? "

"La coalition du Sahara!"

"Quoi? Coalition du Sahara?"

"Coalition saharienne: Envoyez-les tous dans le désert!"

Citoyen_H
| 12-06-2019 12:41
Plus opportuniste que ce gars, tu meurs.
Comme quoi, tous les profiteurs improductifs ayant gouté aux joies du "pouvoir", ne peuvent plus se passer de la "loukma él berreda".


tunisien
| 12-06-2019 11:57
M.Brahim a également indiqué que" ce consensus ne concernera pas les personnes soupçonné de corruption".
En voila une très belle phrase de la part de "mr brahim" mais sur le plan pratique il fait le contraire
" je ne voterai plus jamais troika et nida"

tunisien
| 12-06-2019 11:43
ce type ne m'inspire pas confiance et ce depuis l'affaire de la banque LAZARD.
et puis il s'est retiré d'une émission télévisée pour la simple raison qu'une personne et par téléphone a évoquée une affaire au sein de son ministère et il a dit à l'animatrice qu'elle ne l'a pas informé que le sujet en question sera abordé

HatemC
| 12-06-2019 11:10
Tous les partis qui veulent attirer l'électorat anti islamiste développent ce genre de discours ... AUCUNE ALLIANCE AVEC LES ISLAMISTES ....
On sait pertinemment qu'après les élections, les alliances deviennent inévitables et le discours et bien rôdé ... rappelons nous le discours de BCE en 2014 ...
Mohsen Marzouk aussi a sorti JAMAIS Avec Nahdha récemment ... on se rappelle le retournement de veste de Nida en 2014 ....
Donc pas la peine de gesticuler, il nous bourre le moue ...
IL EST N'?CESSAIRE DE LEUR RAPPELER ET SORTIR LES ARCHIVES .... Y EN A MARRE AVEC CES DISCOURS MALFAISANT .... HC

A lire aussi

S’occuper de sa campagne électorale n’entre pas dans ses prérogatives de chef du gouvernement

22/08/2019 21:57
0

Le candidat à la présidentielle, Abdelkrim Zbidi a été présent, ce jeudi 22 août 2019, sur le

22/08/2019 20:43
5

Les parlementaires ont approuvé, ce jeudi 22 août 2019, deux propositions concernant la modification

22/08/2019 20:00
0

Le président de Machroû Tounes a commenté à travers un statut posté, ce jeudi 22 août 2019, la

22/08/2019 19:12
3

Newsletter