alexametrics
dimanche 24 octobre 2021
Heure de Tunis : 09:41
Dernières news
Vers une suspension temporaire de l'accord de libre-échange entre la Tunisie et la Turquie
02/12/2017 | 15:30
1 min
Vers une suspension temporaire de l'accord de libre-échange entre la Tunisie et la Turquie

 

L’accord de libre-échange entre la Tunisie et la Turquie devrait être suspendu pour 5 ans. C’est ce que réclame une proposition soumise par Nidaa Tounes et intégrée, par la commission des finances, de la planification et du développement relevant de l'ARP, au projet de la Loi de finances de 2018.

 

Ce projet de loi va permettre d’imposer certains produits turcs à hauteur de 90% sur deux ans et ceci à partir du 1er janvier 2018, à l’exception d’une liste bien définie. Ces tarifications douanières exceptionnelles seront levées graduellement sur les 3 années qui suivent, prévoit le projet de loi proposé par Nidaa Tounes. Cette proposition intervient suite à l’aggravation du déficit entre les deux pays, atteignant 1.482 millions de dinars en 2016, soit 10% du déficit commercial de notre pays.

 

Le porte-parole de Nidaa Tounes, Mongi Harbaoui, s’est réjoui, dans un post Facebook, de cette importante avancée, qui pourra limiter le déficit commercial du pays. Il a remercié la Turquie d’avoir accepté cet arrangement.

 

I.N

 

02/12/2017 | 15:30
1 min
Suivez-nous

Commentaires (32)

Commenter

eshmoun
| 06-12-2017 18:57
Voilà qu'il s'exprime dans le langage des hyènes humaines maintenant ach ach ach...tung ! à propos , en fait de "se mettre en marche" comme il l'écrit , "la machine colonialiste française" avec Tatie Angela et les autres nous envoient "dinguer" au diable avec-citation- "toutes nos institutions"...il faut dire qu'avec des angelots du genre de ceux qui font béer d'admiration notre énergumène cela tient du miracle que çà ne se soit pas produit plus tôt . pardon d'avoir sauté du coque à l'âne ou plutôt de l'hyène....

eshmoun
| 06-12-2017 12:23
Répondre à un "rebus" par un autre "rebus" ,c'est du grand art ;j'en suis resté "comme deux ronds de flan" et dire que je me prenais pour un exemple de clarté ,un intégriste cartésien (zut je vais encore froisser Chater Le bel et m'attirer ses foudres comme le fennec humain dépersonnalisé que je suis de son point de vue frelaté d'arien mal intégré....quant à vous mon cher,pourriez vous user de clémence à mon égard et "m'ôter du doute" affreux qui maintenant me tenaille ...d'autant que, ayant revu ma copie ,ma seule affirmation consiste à affirmer que je ne fais que questionner ...point d'interrogation à l'appui . amicale estime.

erol
| 04-12-2017 05:54
C'est completement bidon , y a trop d'accidents sur les routes donc interdisons toutes voitures de sortir sur les routes. Cette decision a la meme mentalité archaique.
Faites competition avec augmentant la qualite de vos produits et en produisant plus efficacement. C'est comme cela que vous pouvez concurrencer.
Avez vous le courage de faire de meme a l'Union Europeenne ??? ca m'etonnerais.

Abel Chater
| 03-12-2017 19:59
Il ne manque encore à nos représentants répressifs, que de demander à la Turquie d'imposer un visa d'entrée aux Tunisiens, afin d'étouffer les Tunisiens davantage et de les obliger à ne regarder qu'en direction de la France en tant qu'indigènes colonisés depuis 1881.
A peine que la Tunisie réussisse à trouver de vrais pays frères et amis, que la machinerie colonialiste française se met en marche, pour la saboter par toute la bassesse humaine de ses Harkis au sein des Institutions tunisiennes. La France nous étouffe, nous appauvrit et nous humilie sans cesse et sans trêve.

Osta
| 03-12-2017 17:40
Nous sommes déjà aux temps beylicaux de la Regence de Tunis avec le corps expditionnaire de janissaires que sont les nadhaouis. Déjà notre contingent de combattants envoyés en Syrie rappelle celui de Crimée pour combatre la Russie des trsars.
Après la reinstaurations des biens habbous par les islamistes, nous sommes bien revenus à la période beylicale de triste souvenir.

LOGIQUE
| 03-12-2017 13:23
De quel échange on parle. Il s'agit d'une importation tuniso turque. Ils ne prennent rien et nous considèrent comme des esclaves(voir leurs poèmes)

EL WOUFFI
| 03-12-2017 12:57
Merci de m'attirer mon attention mois je vise le côté linguistique et non pas les coutumes et les traditions je sais bien qu'il y a des relations de race référer vous aux épisodes (filme Turquoise traduire en langue tunisienne) vous constatez qu'il n'y a pas de différence entre une Tunisienne et une turquoise elles sont semblables et certains Algériennes aussi ; vous pouvez comparer partie jambe tibia elles est pareille risquée de se casser ces tibias ils sont très maigres .
Il y a aussi un chef d'une partie Islamique semblable lui aussi on ne peut pas le différencier d'un homme Turquie .
Et ça ce voit ce chef de partie tire involontairement vers la politique turquoise et personne ne le peut le priver de faire des contactes avec ce pays car il est libre hormis Monsieur Mourrou un homme Tunisien par excellence .

Gg
| 03-12-2017 12:48
Ghannouchi, membre de la confrérie, voulait inféoder la Tunisie. Il ne doit pas être content!

Daly
| 03-12-2017 12:18
Nida propose de faire des choses qu'il aurait du faire depuis 3 ans.
Il reste un parti corrompu allié de riahi et d'enahda.
Ce parti ne mérite pas nos votes

Zohra
| 03-12-2017 11:47
Bonjour Monsieur,

Je suis tout à fait d'accord il faut nettoyer la Tunisie les produits turcs ont tue la production tunisienne, on a trop tarde d'ailleurs.

J'ai répondu à ce Monsieur qui pretend que nous n'avons rien gardé du passage des ottomans, ce n'est pas vrai n'est ce pas on a gardé énormément dans note façon de vivre.
Bien sûr qu'il y a l'influence européenne mais elle n'arrivera pas à effacer la présence ottomane car c'est bien mélangée à notre façon de vivre et nos coutumes.


Excellent dimanche