alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 16:45
Dernières news
Un directeur de collège danse dans une cour et la toile s’enflamme !
06/12/2021 | 19:15
1 min
Un directeur de collège danse dans une cour et la toile s’enflamme !

 

Fayçal Amri directeur du secondaire à la délégation régionale de l’Education de Sousse, est intervenu, ce lundi 6 décembre 2021, sur Mosaïque FM, pour commenter la polémique suscitée par une vidéo postée sur les réseaux sociaux, montrant un directeur qui danse entouré des élèves dans la cour d’un collège de la région.

 

Fayçal Amri a affirmé que le directeur du collège n’a pas été démis de ses fonctions, contrairement à ce que disent certaines rumeurs, précisant que la délégation va examiner la vidéo « sous tous ses angles, négatifs et positifs ».

« Ce directeur est connu et apprécié pour sa spontanéité et son modèle de direction qui lui est propre. Il aime beaucoup les élèves et il est estimé par le personnel enseignant » a-t-il ajouté.

 

La vidéo, postée ce weekend, a divisé les internautes. Certains y ont vu une réponse adéquate aux multiples cas de violence en milieu scolaire qui ont récemment défrayé la chronique, et le rappel nécessaire de l’amour et de l’entente qui doivent caractériser les relations entre le cadre éducatif et les élèves.

 

D’autres ont, en revanche, pointé un comportement indigne du statut de directeur et dénoncé une familiarité excessive qui viendrait entacher la respectabilité de tous les directeurs d’établissements scolaires.

 

 

M.B.Z  

06/12/2021 | 19:15
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Anyssa
VIVE LA RéCRé !!!
a posté le 09-12-2021 à 14:48
N'en déplaise aux affamés de paires de claques et de coups de bâton,
MOI, je dis : " VIVE LA RéCRé ! "
Ces moments de joie, de bonheur, de liesse qui font oublier, ne serait-ce qu'un seul instant, la grisaille de tous les jours, un foyer familial morose...ET QUI BOOSTE L'ENVIE DE TRAVAILLER VOIRE DE MIEUX TRAVAILLER !!
Ce directeur a une énergie positive qu'il souhaite transmettre à tous ses élèves.
IL EST HEU..REUX d'être à leur côté et il le leur communique à travers une danse et qui plus est, bien de chez nous !!!
A-t-il reçu une bonne nouvelle ?
La vidéo ne le dit pas, mais ils sont TOUS aux anges !
Où est le mal ?
C'est la récré et tout le monde est PLEIN de JOIE et d'APPLAUDISSEMENT !
JE SUIS FAN et JE L'ENVIE...
DONC LONG VIE Mr LE DIRECTEUR et CONTINUEZ A LEUR DONNER VOTRE BELLE ENERGIE CAR IL N'Y A QUE DANS LA JOIE et LA BONNE HUMEUR QU'ON EST PLUS CREATIF ET QU'ON AIME ALLER A L'ECOLE !
Qu'Allah vous donne autant de joie que celle que vous leur donnez...MERCI !
hourcq
Transmettre la joie de vivre.
a posté le 07-12-2021 à 22:40
N'est-ce pas mieux que de jouer les durs avec une mine grave et de l'autoritarisme à tout va?
Ce directeur doit être applaudi pour avoir compris que s'attirer la sympathie des élèves vaut mieux que mille sermons. Et son autorité ne pourra qu'en être renforcée. On ne peut pas dire qu'il a le talent d'un danseur étoile mais il a le sens du rythme sur une musique entraînante comme on en écoute dans les fêtes. Tous les arts devraient être abordés au collège car c'est le sel de la vie. Et tant pis pour les pisse-vinaigre dont l'existence est triste et morose.
Abel Chater
On organise une partie de danse et on danse paternellement avec les élèves. Non pas danser seul entouré des enfants comme dans un cirque.
a posté le 07-12-2021 à 11:48
La pédagogie n'est pas un jeu d'enfants ni que les élèves ne puissent être catapultés, d'une ère de discipline et de respect hiérarchiques, absolument nécessaires pour les gérer en leur gigantesque nombre, dépassant souvent le millier, en une clownerie totalement inutile jusqu'à dégradante chez les élèves, qui voient des "dieux" en leurs enseignants.
Il est absolument inutile de discuter de l'avantage ou de l'inconvénient d'un tel comportement extravagant, d'un directeur de lycée qui danse entre les élèves au milieu de la cour comme un animateur dans les hôtels touristiques, puisque la bonté, la bonne volonté, la bonne foi, la bonne humeur et le bon coeur de ce directeur, l'emportent sur toutes les critiques et sur tous les préjugés de ce monde. Le problème ne réside que dans les conséquences à supporter par l'ensemble de l'établissement qu'il gère.
Nous savons tous, que les surveillants et les surveillants généraux des lycées, ne maîtrisent le flux des élèves avec leurs inventions diaboliques de détourner les règles disciplinaires, que par la dureté de caractère et de comportement personnels. Cette dureté est absolument nécessaire, pour niveler le terrain de travail aux enseignants dans les classes.
Donc, il s'agit là de toute une pédagogie disciplinaire, déjà bien expérimentée et bien suivie dans les écoles et lycées des pays avancés. En Angleterre, ils utilisent jusqu'à aujourd'hui, les coups de cannes sur les fesses des élèves fautifs. A Singapour, cette méthode est très répandue et compte parmi les outils de réussite du pays.
Chez nous en Tunisie, on n'arrive souvent pas à faire la distinction entre l'élève et l'enseignant. Tellement la vulgarité vestimentaire et comportementale de l'enseignant, laisse beaucoup à désirer.
A mes classes primaires à l'école "Dar el-Bey" à Hammam-Lif, j'ai eu un enseignant "Sahli", Sidi Ahmed Ben Eltaïfa, pour l'arabe et Sidi Ali Ben Ammar, pour le français. Deux figures paternelles, qui m'ont imprégné tout le cours de ma vie jusqu'à aujourd'hui. Sidi Ahmed Ben Eltaïfa est retourné chez lui au Sahel. Si je le trouve, je lui embrasserai les plantes de ses pieds. Quant à Sidi Ali Ben Ammar, il est décédé en France, hospitalisé pour insuffisance rénale chronique (Allah yarhamou wè innaâmou).
Donc, j'encourage le directeur du secondaire à la délégation régionale de l'Education de Sousse, Fayçal Amri, de ne jamais penser à humilier ce merveilleux directeur par des conséquences disciplinaires. Au contraire, il faut le promouvoir dans un poste de créations méthodiques, qui pourraient répondre à cet excès de violence jamais vécu dans les établissements scolaires de la Tunisie. Un genre d'animations touristiques, pendant des récréations même rallongées de 5 minutes.
Allah yostir Tounes..
Mansour Lahyani
C'est extraordinairement POSITIF !!!
a posté le 07-12-2021 à 09:42
Quelle belle idée a eue ce directeur ! Comme j'aurais aimé vivre un instant semblable lorsque j'étais au lycée : j'en aurais enthousiasmé, pour mieux apprécier cette période de ma vie - et celle de mes enfants !!!
Bravo, Monsieur le Directeur : vous êtes sans conteste LE Directeur de l'année, voire de la décennie !
mansour
Il est cool notre directeur du collège
a posté le 07-12-2021 à 09:06
il est aimé et respecté Monsieur par tous les élevés du collège
stanislas
amusant
a posté le 07-12-2021 à 06:58
Il n'a rien de choquant.C'est une manifestation de liesse générale,sans aucun débordement.Les esprits étriqués trouveront toujours à redire.
Karim
Bravo
a posté le 07-12-2021 à 02:28
En fin, qq1 à compris les ados

Il suffit pas d'être un bon administrateur pour diriger une ecole/ collège/ Lycée
Il faut etre aussi apte à gérer les ados

Faut-il créer un Capes pour les directeurs et les surveillant ?

NB: cette idée du directeur est valable uniquement pour ce directeur dans son lycée et avec ces élèves

J'ai peur que le ministre fera un décret pour obligé les directeurs à dancer chaque jours à 8h00 après la levé du drapeau
DHEJ
A mettre fin à la dictature...
a posté le 06-12-2021 à 21:16
Un bon père de famille, de la joie pour déstresser ses enfants-élèves.

Merci pour ce moment agréable.

Le réparateur
J'approuve...
a posté le 06-12-2021 à 20:37
Un quart d'heure auprès de cet honorable proviseur constituera un remède infaillible contre une décennie de souffrances qu'a endurées nos mômes: les élèves s'en donnaient à c'?ur joie ...
Noisette
Un air de communion
a posté le 06-12-2021 à 20:32
Bravo à cet ingénieux directeur
Bcp de psychologie.....et de bienveillance
Merci monsieur pour cette bouffée d'oxygène
Allier autorité et bienveillance n'est pas donné à tt le monde et que l'administration le comprenne une fois pour ttes
Prenez exemple sur les canadiens et deridez vos visages
Flore
Pédagogique
a posté le 06-12-2021 à 20:21
Merci mr le directeur pour cette parenthèse enchantée
On peut se faire respecter de ses élèves tout en étant sympathique
Une minute récréative la danse permet de briser la glace......
Les élèves connaissent suffisamment leur directeur pour ne pas verser dans les familiarites
Merci mr
L'administration et sa rigidité stérile devrait en prendre de la graine
BOUSS KHOUK
DANSER AVEC SES ELEVES EST EXELLENT
a posté le 06-12-2021 à 19:56
mieux vaut danser !! si certains sont contre , alors à ce moment là changez d'école pour vos enfants et inscrivez les WIN ECHLEBIK FONT P'?RTIS DU PROGRAMME .
Citoyen
A Encourager
a posté le 06-12-2021 à 19:37
Un esprit de famille lors d'occasions particulières ce qui semble être le cas. Dans les écoles françaises lors de Kermesse ou jour de fête de l'habillement traditionnel les directeurs dont la fête et animent les chorales avec les élèves dans une bonne ambiance. Il faut encourager ce comportement dans la mesure où le respect reste de mise en toute circonstance.
ourwa
Danser avec le loup ?
a posté le à 15:57
Cette danse directoriale dans la cour de son collège, non seulement est grotesque, mais elle est surtout un signe clair de ridiculisation de la fonction administrative et pédagogique d'un directeur de collège digne de ce nom ... Si c'était la dénonciation de sa part de la condamnation par les autorités académiques de l'instituteur d'école suspendu pour avoir tabassé son élève en plein cours, cette stratégie dansante, devant ses élèves, illustre clairement l'état lamentable de sa mentalité. Qu'en déduiraient ses élèves, tous mineurs, si ce n'est que leur directeur n'est qu'un clown, pour ne pas dire un dérangé mental...Continueraient-ils à le respecter ? C'est improbable...Dans l'absence flagrante d'une véritable formation administrative et pédagogique des chefs d'établissements et de beaucoup d'enseignants, du primaire au supérieur à tous les niveaux, pourrions-nous espérer un jour la mise en place d'une véritable réforme du système éducatif, public et privé, tunisien ?Pourrions-nous admettre et accepter le fait que 100 000 élèves désertent chaque année l'école ? NON ! Si cette pratique directoriale dansante se généralisait partout dans les établissements scolaires tunisiens, il ne serait pas étonnant de voir un jour des enseignantes, habillées comme il se doit... gratifier leurs élèves d'une belle danse du ventre...
Cette mascarade directoriale d'un collège de la délégation de Sousse s'inscrirait clairement dans le tohubohu des chiennes et chiens de garde critiques des décisions de KS du 25/07 et 22/09, nahdha, marzouki, j. ben m'barki, tayar, tahya tounes, klebs tounes, le PDL...Quand les chiens aboient, la caravane kaïssienne passe et elle atteindra ses objectifs. Vous avez compris, Citoyen et Bouss Khouk ?