alexametrics
Dernières news

Tunisie - Hédi Ben Abbès démissionne du CPR

Temps de lecture : min
Tunisie - Hédi Ben Abbès démissionne du CPR

Hédi Ben Abbès, conseiller auprès du président de la République, vient de déclarer, il y a quelques instants à Business News, qu’il a présenté sa démission du bureau politique du CPR en raison de divergences avec la politique du parti sans donner davantage de détails.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Abdeljawad Khélil
| 30-07-2013 18:21
Il y a quelqu'un qui a écrit quelque part ici que ce Hédi Ben Abbès lui fait penser à la démission de Mezri Haddad. Allons, il faut comparer les comparables. Sans flatterie M.Haddad est incomparable, sauf peut-être avec Bourguiba,, qui était un grand visionnaire. Si j'ai bien compris le livre son livre, M.Haddad n'a pas démissionné parce que le bâteau coulait mais parce que Ben Ali n'a pas écouté ses conseils. Une chose est en tout cas certaine et personne ne pourra la contester, Mezri Haddad a été le seul à mettre en garde les tunisiens des conséquences de cette révolution, de l'arrivée des islamistes et même du scénario algérien. Je crains que c'est ce que nous vivons aujourd'hui.

neyla
| 29-07-2013 15:08
C'est maintenant que vous démissionnez alors que vous n'avez eu de cesse de défendre la politique stalinienne du CPR et de son chef de file le très grand machiavélique ABBOU.Lhistoire retiendra de vous que par vos discours chargés de haine et de discorde vous avez crée un climat de tension indigne d'un homme soit disant politique qui se prétend défendre la patrie alors aujourd'hui ,il vous est également demandé de démissionner de votre poste de conseiller du pantin Marzouki .Honte à vous de vous cramponner à votre siège sachant que vos jours sont comptés Vous n'avez malheureusement pour vous rien retenu d'une Histoire pas très lointaine et encore fraîche dans nos mémoires ;La volonté de tout un peuple transcendera votre prétendue légitimité depuis longtemps périmée.

Ahmed
| 29-07-2013 14:55
Pourquoi a votre avis?

Citoyen_H
| 29-07-2013 13:40


C'est lui qui est allé rapatrier tous les terroristes Tunisiens détenus à l'étranger.

Il est allé jusqu'à Guantánamo pour essayer de récupérer l'élite de nos terroristes.

Heureusement que le sénat s'y était opposé, où du moins, pour le moment..







Neila Ben Brahim
| 29-07-2013 13:19
Les chefs des partis CPR;Ennahdha et Ettakatol sont les veritables maux de la Tunisie,aussi bien
Marzouki ,Ghannouchi que Ben Jaafar,les trois roublards ont bien su nous amadouer et nous endormir pour faire de l ANC leur instrument de
complaisance et atteindre leur but

le che
| 29-07-2013 13:06
Et alors.
Et puis après.
Qui c'est ?
El haj khlifa vient de divorcer de khalti Mennena.
tor ou toz, comme diraient les lybiens.
Vous appelez celà du journalisme ?

Kaïs
| 29-07-2013 12:46
Encore un qui quitte le navire (disons la felouque CPR) en pleine tempête mais sans se remettre en cause et démissionner de sa fonction actuelle. Il faut que ces personnes continuent à sucer le sang de la République jusqu'au bout! Quel a été son apport durant l'exercice de ses multiples fonctions. En fait, c'est un vrai VRP qui a surfé sur la vague du lendemain du 14 janvier. Un discours creux, des passages à la télé à défendre la "légitimité" des urnes, des positions diplomatiques suicidaires et aucune retenue quant à la décence. Il démissionne du CPR mais continue à exercer ses fonctions. On aurait fait des économies s'il avait démissionner de son poste pour rester dans cette nébuleuse de parti, aujourd'hui squelettique. Mais ils nous ont montré durant toute cette période que l'outrecuidance faisait partie de leurs cultures. Des gens sans vergogne!

horstman
| 29-07-2013 12:08
Pour tous ces traitre affamés d'un salaire minable, même en néttoyant toutes les ruelles de Tunis, le dépucelage est irréparable.

Ce qu'ils avaient fais au pays est plus que criminel.

Mansour Lahyani
| 29-07-2013 12:02
On ne croyait pas ce monsieur capable d'un tel acte de rjoulia ! Il n'est jamais trop tard...

hadhoud a raison
| 29-07-2013 12:01
le CPR peut faire un congres dans une simple cafeteria a lafayette..........et yaura encore de la place

A lire aussi

Le président du Parlement Rached Ghannouchi a décidé, ce vendredi 7 août 2020, d’accepter la

07/08/2020 21:46
0

Pour eux, c’est le parti Attayar qui serait derrière cette démission et ce sont les Abbou qui l’ont

07/08/2020 20:08
3