alexametrics
samedi 27 novembre 2021
Heure de Tunis : 16:04
Dernières news
Taïeb Rached suspendu et son dossier transféré au parquet
20/08/2021 | 23:08
1 min
Taïeb Rached suspendu et son dossier transféré au parquet

 

Le conseil de l’Ordre judiciaire a décidé, vendredi 20 août 2021, de suspendre premier président de la Cour de cassation, Taïeb Rached en attendant d’examiner son affaire.

Le conseil a, également, décidé de déférer immédiatement l’affaire devant le ministère public pour prendre les procédures adéquates à son encontre conformément aux dispositions de l’article 63, paragraphe 2 de loi du Conseil supérieur de la Magistrature.

 

Ce paragraphe se présente comme suit : « Si les griefs imputés au magistrat constituent un délit portant atteinte à l'honneur ou un crime, le conseil de la magistrature doit prendre une décision motivée de suspension du travail en attente qu'il soit statué sur ce qui lui est imputé. Le dossier est transmis sans délai au ministère public pour prendre les mesures qu’il juge utiles. Les procédures disciplinaires sont suspendues jusqu'à ce qu’un jugement définitif soit rendu ».

 

En novembre 2020, le Conseil de l’ordre judiciaire a ordonné la levée de l’immunité du premier président de la Cour de cassation à la demande du Parquet près le Tribunal de première instance de Tunis, chargé d'enquêter sur les données fuitées au sujet de l'assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, de corruption et terrorisme. 

 

En effet, après avoir été accusé d’avoir dissimulé des preuves importantes dans les dossiers de l’assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, le juge Béchir Akremi a accusé son confrère, Taieb Rached de corruption financière et de possession de biens non déclarés.

 

S.H

20/08/2021 | 23:08
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Ralphgreen
Jugement final
a posté le 22-08-2021 à 08:52
Un juge doit être bien payé et vivre décemment.
Un juge qui possède des biens malacquis jusqu'à preuve du contraire ne peut pas honorer ce corps. La majorité des juges honorables desapprouvent qu'on entache leur corps. Donc inchallah la justice tunisienne se hisse au rang des meilleures justices au monde. Et qu'on rémunère bien nos juges. Ils ne demandent pas des biens immobiliers de dizaines de milliards et que les corrompants aussi soient sévèrement jugés.
Sedan
la France votre malheur ...
a posté le à 15:24
le juge doit ètre élu par le peuple.
STOP copier la France.
Mohamed Obey
@ A4: Bonsoir! Félicitations pour ce poème !
a posté le 21-08-2021 à 23:46
Ton présent poème fascine par sa simplicité et par sa franchise. Certainement, ce n'est point un dénigrement de tous les magistrats! Mais l'expression d'un dégoût ressenti par tous les citoyens qui trouvent injustifiables et flagrants les signes d'une complicité de certains magistrats avec les hors-la-loi.
sur le plan de la vocation de la poésie, je suis pour une poésie non prétentieuse; celle qui cultive la préciosité lexicale ou rhétorique en tant que telle est, à mon humble sens, une pure vacuité discursive absurde... Mais ce que vous composez compose bien avec le réel et l'expose élégamment...
A4
@Mohamed Obey
a posté le à 15:33
Merci pour votre commentaire.
Dans une société il y a des voleurs, des bandits et des corrompus. Mais il y a une justice et des juges pour appliquer la loi et neutraliser les malfaiteurs.
Mais quand la corruption atteint les juges, qui arrêtera les malfaiteurs ? Personne !
C'est ce que nous vivons, et c'est ce que j'ai essayé de décrire.
mizaa
Il suffit de voir la tête du personnage.
a posté le 21-08-2021 à 18:56
Au vu de la tête qu'il a, il est bien loin d'être un pauvre innocent. Il va falloir examiner, d'abord son train de vie qui ne correspond en aucun cas à celui d'un simple fonctionnaire aussi soit-il dans un pays où la majorité de la population vit au-dessous du seuil de la pauvreté. Comme il faut trouver un moyen pour évaluer correctement les dimensions de sa fortune personnelle.

Des semblables à ce monsieur se trouvent dans tous les rouages de l'état. Il est clair que les « islamistes » appartiennent au même groupe et ils ne sont jamais disposés à faire effondrer le système. Il fallait un homme « naïf » comme le président pour mettre le branle-bas au sein de tous ces groupes de malfaiteurs, de voleurs, d'escrocs, d'opportunistes et finalement de criminels, car leur train de vie et leurs fortunes amassées durant des décennies ont fait carrément de millions de morts ou des assassinats massifs'?'
takilas
Incroyable ?
a posté le 21-08-2021 à 17:10
Comment ce Bechir Akremi à été protégé par nahdha durant huit années alors qu'il s'agissait d'une affaire de meurtre.
Est-ce qu Yadh et Sana Ben Achour connaissent ce que cela veut dire assassinat et protéger un assassin et de devenir son complice ?
Non ! Eux ce qu'ils savent c'est de camoufler les délits et les crimes de nahdha et rouspéter pour que ces crimes et ces délits soient camouflés , mis à part les arnaques et les esroqueries que nahdha a commis à l'encontre de l'état tunisien pour l'obliger à s'endetter indéfiniment jusqu'à quémander des aumônes.
Non !pour ce duo il faut continuer puisque protégé par la loi de la jungle ou plutôt de connivence; drôle d'éducation et d'enseignement ?!
C'est à peine croyable !
1/raisonnable
Qui faut-il changer alors :
a posté le 21-08-2021 à 14:51
Le nombre des juges dépasse largement des dossier à traiter dans un avenir proche. Pour autant, dans le terrain on voit pas beaucoup d'affaires pendantes des années, mêlées de corruption, terrorisme et assassinats... Qui faut-il-il changer alors ! changer alors ! La charrette ou les b'?ufs !
BOUSS KHOUK
ENFIN ! ON Y ARRIVE
a posté le 21-08-2021 à 07:31
la liste est longue MAIS ILS DOIVENT PAYES
Houcine
Les juges ont leurs priorités.
a posté le 21-08-2021 à 02:50
Comment interpréter cette décision ?
La diligence relative pour traiter le dossier de ce haut magistrat peut paraître louable, et on peut noter positivement que "nul" n'est au-dessus des lois.
Mis au regard du dossier de Akremi, mis en cause pour dissimulation et/ou manquements graves et entraves au bon exercice de la justice, cela invite à se garder de se réjouir trop vite.
Car, on aimerait que cette rapidité soit de mise pour le sieur Akremi dont les griefs qu'on lui opposé touchent à la sécurité et au terrorisme.
Pour l'heure, on ne peut que se ranger au point de vue et à l'opinion du chef de l'Etat visiblement fort agacé par l'inertie et même les négligences sinon le parti-pris d'une institution trop habituée à servir Ennahdha qui l'a sous son influence de l'avoir pénétrée et mise sous ordres de l'intérieur, au point que l' on parle de juges Nahdhaoui.
Si l'on veut regarder les faits, on ne peut ignorer cette thèse confirmée par ce que nous observons depuis des années et qui se poursuit sous nos yeux.
La situation est grave.
Nous l'avons écrit, nombre de personnes ont fait de même et la société dans son ensemble incline à penser que la "résistance" quasi organisée contre les décisions émanant de la présidence est la marque que les islamistes tentent par leurs réseaux de tout faire pour échapper à la justice, la vraie, et d'abord faire échouer la décision du Président de remettre de l'ordre dans le pays et son coup d'arrêt au pouvoir de nuisance de Ennahdha et ses satellites.
Le peuple n'acceptera pas de retour en arrière. Pas pour suivre aveuglément l'initiative du Président, mais en raison de son adéquation avec son désir de voir changée la donne qui n'a que trop duré à lui infliger misère et souffrances.
Cela les comploteurs, les terroristes et leurs soutiens doivent s'en accommoder.

A4
Les juges sont complices . . .
a posté le à 09:54
. . . sinon, les premiers responsables de la situation catastrophique actuelle, en instituant l'impunité à leurs protégés et leurs mules !!!

JUGES SANS JUGEOTE (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 13 Août 2021

Maître Khaldoun lève-toi
Ils sont de plus en plus fous
Ces sales juges sont hors la loi
Sans scrupule, sans garde-fou

Ils traficotent, jouent aux mules
Entre voleurs et malfrats
Et nous prennent pour des crédules
Quand on les prend comme des rats

Ils nous sortent des salades
Plein de mensonges et blabla:
"Leur trafic est une balade
Pour aide et bénévolat" !

Ils s'indignent et menacent
Ils demandent du respect
Ils veulent de nous qu'on se casse
Qu'on leur fiche enfin la paix

Mais depuis quand, dites-moi
Avons-nous à respecter
De vulgaires je-ne-sais-quoi
Se croyant divinité ?

Depuis quand sommes-nous censés
Accepter l'irrationnel
Taire les méfaits que l'on sait
Vénérer les criminels ?

Des criminels, je le dis
De ces marionnettes noires
Qui franchissent les interdits
En manquant à leur devoir

Des criminels répugnants
Qui ont sûr fait plus de mal
A ce pays, à ces gens
Qu'assassins et leurs chacals

Je dis à ces gangrénés
Qu'à la prochaine secousse
C'est une foule déchaînée
Qu'ils vont avoir à leurs trousses !!!
nazou de la chameliere
Merci a la justice
a posté le 20-08-2021 à 23:30
La justice Tunisienne sait que c'est une course contre la montre ,pour sa propre indépendance !!
Le facho s'excite s'énerve et s'affole !!!
Ordures de fachos ripoux ,qui avaient probablement menacés une juge pour le transport de devises !!!
Personne n'a d'informations sur les crapules "accompagnateurs" de la juge ! curieux non ?
Citoyen_H
LA SEULE JUSTICE ACTUELLE
a posté le à 12:20
c'est celle de notre cher président qui, face à l'intense invasion de rats au sein de notre NATION, a dû endosser une tenue de dératiseur afin de sauver ce qui reste du pays.
Que Dieu le garde !!!!!

Aller, HOP, au trou, la racaille !!!!!!!!!!!!!!!!






ANTIRELIGION
NAZOU LA CHAMELLE
a posté le à 08:10
De la part d'un facho? Dis donc pauvre orpheline le fait que tu as perdu ton papa l'ignoble ghanouchi et ta maman la misérable nahdha, ça ne te donne pas le droit d'insulter tout le monde et de les traiter de facho parce qu'ils ne sont pas sur la même longueur d'ondes que toi : tu vois des fachos partout c'est devenu une obsession chez toi CALME TOI