alexametrics
dimanche 03 mars 2024
Heure de Tunis : 12:14
Dernières news
Taieb Bessadok : Taoufik Mkacher a déposé une demande de conciliation depuis le 6 juin 2023
08/11/2023 | 15:12
3 min
Taieb Bessadok : Taoufik Mkacher a déposé une demande de conciliation  depuis le 6 juin 2023


L'avocat, expert en droit du sport et membre du comité de défense de Taoufik MkacherTaieb Bessadok a affirmé avoir été interdit de voir son client. Les membres de sa famille ont eux aussi eu droit au même sort. L'avocat a critiqué les atteintes visant son client.

Pour rappel, le parquet près le Pôle judiciaire financier a décidé d’émettre, le 30 octobre 2023, un mandat de dépôt à l’encontre du président du Croissant Sportif ChebbienTaoufik MkacherL’homme d’affaires avait été placé en garde à vue depuis vendredi 20 octobre. Il est suspecté de blanchiment d’argent. Taoufik Mkacher avait été interpellé par la troisième brigade centrale d’investigation dans les crimes financiers de l’Aouina.

S’exprimant durant une conférence de presse tenue le 8 novembre 2023, Taieb Bessadok a indiqué que trois P.V ont été dressés par un huissier de justice signalant une interdiction des avocats de s’entretenir avec leur client.  « On prétextait à chaque fois son état de santé… D’après les rapports médicaux, il (Taoufik Mkacher) souffre d’une fracture déplacée… Ceci a eu lieu durant l’arrestation… Il s’agit d’un mystère… Il est cardiaque… On ne cherche pas à lui assurer des conditions adéquates à son état de santé… Nous avons découvert la fracture grâce à une ordonnance », a-t-il révélé.

Taieb Bessadok a présenté un rapport médical mettant l’accent sur l’importance d’opérer son client. Il a expliqué que le délai indiqué dans le rapport a été dépassé. L’avocat a montré un rapport émis par la médecin du centre de détention de Bouchoucha dans lequel elle a affirmé ne pas pouvoir l’accepter en raison de son état de santé. Il a espéré que son client puisse être opéré rapidement. L’avocat a affirmé que rien n’interdisait l’exécution de cette opération au sein d’une clinique privée.

Taieb Bessadok a, par la suite, précisé que son client avait déposé une demande de conciliation pénale depuis le 6 juin 2023. La demande de conciliation porte sur l’intégralité des affaires dont il fait l’objet. Il a assuré avoir été contacté par son client, le jour de son arrestation, l’informant qu’il comptait mobiliser la somme demandée. L’avocat a estimé que son client a fait l’objet de plusieurs atteintes. Il a, également, affirmé que le comité de défense avait officiellement déposé plusieurs demandes de récusations.

Taieb Bessadok a révélé être présent le jour de la visite du président de la République, Kaïs Saïed, à la commission de conciliation pénale. Il a eu un petit échange avec lui afin d’expliquer certains obstacles.

 

 

S.G

08/11/2023 | 15:12
3 min
Suivez-nous