alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 14:59
Dernières news
Sfax - Arrestation de vingt Subsahariens et deux Tunisiens pour agression sur des sécuritaires
28/11/2023 | 11:24
1 min
Sfax - Arrestation de vingt Subsahariens et deux Tunisiens pour agression sur des sécuritaires

 

Vingt migrants subsahariens et deux Tunisiens suspectés d’avoir agressé des sécuritaires ont été arrêtés, a annoncé mardi 28 novembre 2023, le porte-parole du Tribunal de première instance de Sfax 1, Hichem Ben Ayed.  

Selon une dépêche de la Tap, ces arrestations ont eu lieu dans le cadre d’une instruction judiciaire ouverte sur une attaque commise, vendredi dernier, contre des agents de la Garde nationale à El Hmaizia dans la délégation d’El Amra dans le gouvernorat de Sfax. 

Vendredi, un groupe de migrants a attaqué une unité de la Garde nationale qui avait effectué une descente pour confisquer des embarcations de fortune dans le cadre d’une mission de lutte contre la migration illégale. 

L’unité a été assaillie par des Subsahariens qui ont infligé des blessures plus ou moins graves à quatre agents de la Garde nationale. L’unité a dû appeler des renforts après qu’un des véhicules appartenant à la Garde nationale a été entièrement incendié.   

N.J 
28/11/2023 | 11:24
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Svr
Pas de pitié
a posté le 29-11-2023 à 10:28
Aucune pitié pour ces criminels.....tentatives de meurtres sur des policiers ,destruction de matériels et séjour illégal....
Faites en des exemples..
Minimum 20 ans sans remise de peine...
Houcine
Attention aux suspicions de racisme.
a posté le 28-11-2023 à 20:00
On a beaucoup écrit, ici et ailleurs, à propos des migrants subsahariens.
Et tout spécialement concernant le sort qui leur est fait en Tunisie.
On a même taxé Kais Saied de raciste,
Au moins, de chauvin.
La Tunisie en pays xénophobe, et raciste envers les subsahariens.
Comme d'habitude, le moralisme et la superbe ont fini par céder la place au vrai racisme d'autres peuplades, le terme n'est dépréciatif qu'aux yeux de ceux qui l'ont réservé aux peuples tiers, chez qui il figure comme préjugé et arme dans les combats contre leurs peurs.
L'auteur d'une contravention , un délit, doit en répondre , nonobstant ses qualités ou nationalité.
L'inverse étant aussi justifié, puisqu'il est normal que nulle atteinte ne doit être portée ni aux biens ni à la personne d'un individu ay raison de son origine, sa nationalité ou couleur de peau.
Il suffit de regarder ce qui a cours dans les contrées dites civilisées, pour avoir au moins la preuve que tout cela n'est que discours.
A tout bien peser, on peut émettre l'hypothèse , démontrable, qu'en ce pays, l'étranger ne souffre point de ce qu'il est.
Ce qui reste à prouver ailleurs.
Toutes mes pensées aux matraités, aux exclus, aux contrôlés au faciès, aux méprisés par les suffisants et méprisables de tout bord.