alexametrics
vendredi 24 mai 2024
Heure de Tunis : 17:36
Dernières news
Saïed : la lutte contre la corruption ne vise pas les hommes d'affaires qui respectent la loi
20/11/2023 | 23:18
2 min
Saïed : la lutte contre la corruption ne vise pas les hommes d'affaires qui respectent la loi

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, lundi 20 novembre 2023 au palais de Carthage, Samir Majoul, président de l'Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica).

Cette rencontre a été l'occasion pour le Président de rappeler le rôle national de cette organisation, appelant ses membres à soutenir les efforts de l'État à cette étape cruciale de l'histoire de la Tunisie.

Le président de la République a souligné que la lutte contre la corruption ne vise pas les hommes d'affaires qui travaillent dans le respect total de la loi.

Il a précisé que la majorité des hommes d'affaires ont été victimes de la corruption et de l'oppression. Il a noté que les hommes d'affaires ne sont pas seulement ceux qui possèdent de grandes entreprises, mais aussi ceux qui dirigent des petites et moyennes entreprises. « Un certain nombre d'entre eux continuent de souffrir des lois conçues pour un petit nombre de personnes, et ils sont confrontés à des lobbys qui ont cherché à s'approprier les richesses du pays grâce à ces lois et à ceux qui les ont promulguées », lit-on dans un communiqué de la présidence de la République.

 

Le Président a insisté sur la nécessité pour les institutions financières de jouer un rôle dans le redressement d'une économie nationale basée, avant tout, sur l'autosuffisance et la création d'une véritable richesse réelle profitant à tous, sur la base de la justice sociale. Il a souligné que les richesses calculées sur la rente et ensuite utilisée comme base pour les taux de croissance sont une fausse richesse sur laquelle une économie nationale ne peut pas être construite.

Le président de la République a également insisté sur la nécessité de la contribution de l’Utica à la réduction des prix. « L'augmentation constante des prix de plusieurs produits de base pèse lourdement sur la majorité écrasante des Tunisiens, y compris les petits commerçants et les industriels. Il a souligné que les défis internes et externes ne peuvent être relevés que par une collaboration, une solidarité et une coopération mutuelle », indique toujours le même communiqué.

 

S.H

 

20/11/2023 | 23:18
2 min
Suivez-nous