alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 20:14
Dernières news
Saïed : la majorité des dirigeants d'associations sont des traîtres et des mercenaires
06/05/2024 | 23:31 , mis à jour à 09:30
5 min
Saïed : la majorité des dirigeants d'associations sont des traîtres et des mercenaires

Le président de la République Kaïs Saïed a réuni, lundi 6 mai 2024, le conseil de sécurité nationale, consacré principalement au dossier de la migration illégale.

Le président de la République a indiqué, d'après un communiqué présidentiel publié à 23h07, que cette affaire est internationale, mais aussi nationale. " La question ne concerne pas uniquement la situation mondiale ou régionale, mais également la situation à l’intérieur du pays. Ce fléau ne pouvait proliférer ou s’étendre de cette façon, sans cette situation intérieure anormale. Comment ont-ils pu entrer et affluer par milliers? Comment ont-ils pu être implantés en dehors de tout cadre légal? Un certain nombre d’entre eux réside en Tunisie depuis des années et les forces armées ont dû intervenir pour mettre un terme à une situation qui n’est pas naturelle à tous les niveaux ".

 

Le chef de l’État a poursuivi en expliquant : " d’abord, ces gens-là arrivent par centaines chaque jour. Aujourd'hui, près de 400 personnes ont été renvoyées aux frontières est du pays. Il y a une coordination continue entre la Tunisie et les pays voisins. Cependant, il faut faire face à cette situation dans l’immédiat et d’une manière différente parce que ces situations ne peuvent durer. L’affluence de centaines de personnes au quotidien se fait parallèlement à l’affluence de l’argent provenant de l’étranger par milliards. Hier, j’ai pu consulter un document dans un centre à Sfax, il a plus de vingt milliards. Comment cet argent a-t-il pu être transféré et où est la Commission tunisienne des analyses financières (Ctaf)? ". 

Il a ajouté que les migrants subsahariens sont certes des victimes de tout un système, mais que la Tunisie n’est pas responsable de leur misère.

 

"En 2018, certains avaient perçu des millions de dollars et d’euros pour implanter ces Africains en Tunisie. Je le redis encore une fois devant tout le monde, la Tunisie ne sera pas une terre pour implanter ces gens-là. Elle ne sera pas une terre d’accueil pour eux et veillera à ne pas être un point de passage. Les pays de la rive nord de la méditerranée doivent assumer leurs responsabilités. Certaines rencontres ont été tenues ces derniers jours avec des pays du nord de la méditerranée. Il y a des réseaux à l’intérieur qui sont en connexion avec d’autres à l’étranger. Tout le monde doit faire face à ce phénomène inhumain", souligne-t-il. Et ajouter : "l’argent coule à flot pour ces gens-là et ceux qui prétendent les défendre", notant l’appel d’offres publié par une organisation pour héberger ces migrants.

"Nous sommes africains et nous sommes fiers. Cependant, il s’agit de personnes en situation irrégulière et la loi doit être appliquée. Les forces de l’ordre ont réussi à retrouver un lieu de séquestration de migrants à Sfax. Cela voudrait-il dire qu’il y a des tribunaux parallèles?".
 
D’autre part, le président de la République est revenu sur la question "des associations et des organisations et de l’argent qui reçoivent des sommes astronomiques de l'étranger". "Ces associations pleurnichent et versent des larmes dans les médias. La majorité de leurs responsables sont des traîtres et des mercenaires", a accusé Kaïs Saïed, indiquant que ces associations ne peuvent en aucun cas prendre la place de l’État. Il a poursuivi en affirmant que l'hébergement des migrants pourrait être bien assuré par le Croissant Rouge qui fait très bien son travail et propose des services meilleurs que les pays du nord. Il a taclé la Ctaf l'invitant à faire son travail.
 
Le président de la République a indiqué que l’attribution du statut de réfugié est réglementée par la loi, rappelant que l'unique interlocuteur reste l’État. Il a, également, affirmé que l'Agence des Nations unies pour les réfugiés et l'Organisation internationale pour les migrations n’ont rien fait pour la question migratoire mise à part la publication de communiqués.

Le chef de l’État a, également, indiqué qu’il n’est pas question de porter atteinte à l’État au nom de la liberté d’expression. “Ils n’ont pas la liberté de penser, ils sont payés pour porter atteinte à l’État à travers des campagnes orchestrées. Les libertés sont garanties, mais la liberté ne veut pas dire anarchie”.

D’autre part, il a assuré qu’il y a des plans pour détruire la société à travers les drogues et stupéfiants provenant de l’étranger et conduisant à commettre des crimes atroces. Le chef de l’État a indiqué que les citoyens doivent jouer leur rôle et ne pas louer leurs biens à des étrangers sans informer les autorités préalablement, comme l’exige la loi.


Dans un autre contexte, le président a abordé la question de l’élection présidentielle. “Ils ont boycotté les législatives et là, ils se précipitent pour la présidentielle. Certains parlent d’ambition. Il n’est pas question d’ambition, mais de responsabilité. Ils doivent servir les citoyens et non leurs rêves et leurs illusions. Il y a des réseaux qui devraient être démantelés, notamment, ceux qui se rencontrent chaque jour et prétendent être en compétition. Ils peuvent se présenter à la présidentielle s’ils remplissent les conditions nécessaires, mais la trahison de la patrie et le recours à l’étranger ne seront pas acceptés par les Tunisiens”.

Le président de la République a aussi affirmé que le temps n’est plus au diagnostic, mais aux mesures concrètes capables d’instaurer la sécurité et la souveraineté nationale.

 

S.H

06/05/2024 | 23:31 , mis à jour à 09:30
5 min
Suivez-nous
Commentaires
URMAX
" ... la majorité des dirigeants d'associations sont des traîtres et des mercenaires ..."
a posté le 08-05-2024 à 19:36
Très bien.
Confirmé à 100 / 100
...
... il faudrait penser " à les dissoudre comme du sel dans l'eau ...
...
=> Si la CTAF "fait la sourde oreille" peut-être est-ce parce qu'ils auraient (au conditionnel) payé pour se taire ?
...
IL y a (une grosse) anguille sous roche.
...
POUR LE PROBLEME DES FRONTIERES ... :
=> Puisque "les pays du Nord de la méditerrannée veulent que "nous surveillons bien nos frontières", faisons-leur plaisir ... :
=> Projettons la construction / rénovation de postes de frontière mixtes [ Militaire + Garde Nationale / Douane et éventuellement la Protection Civile ] tous les 5 km avec caméras à vision I.R. à 360° : ceci pour les frontières terrestres. Et, pour les frontières maritimes, 10 x 3 (*) corvettes de Gardes-Côtes, basées à :
Tabarka ; Bizerte ; Sidi-Daoud / El-Haouaria ; Nabeul ; Sousse ; Monastir ; Mahdia ; Sfax ; Gabès et Zarzis.
...
(*) : Deux corvettes en service opérant en roulement, lorsque la 3ème est en révision / entretien.
...
Ainsi, politiquement, "nous, nous faisons preuve de bonne-foi" vis-à-vis des frontières du Nord, soucieux de satisfaire leurs "desiderata".
* => Mais, naturellement, vu que nous n'avons certes pas les moyents financiers relatifs, ces infrastructures seront supportées par financement de l'U.E. , ce qui est juste, puisque c'est eux "pui souhaitent ces améliorations" et ont les moyens financiers pour le faire.
URMAX
Erratum
a posté le à 20:16
Si la CTAF "fait la sourde oreille" peut-être est-ce parce qu'ils auraient (au conditionnel) ETE payé pour se taire ?
Djodjo
@urmax
a posté le à 22:59
Peut-être pas
DHEJ
RoboCop doit annuler le...
a posté le 08-05-2024 à 08:47
Décret-loi n° 2011-88 du 24 septembre 2011, portant organisation des associations.
Hounga
Tounes el mahboula
a posté le 08-05-2024 à 08:25
" mercenaires, traîtres.." projetde remplacement, des paroles des plus radicalisés des extrémistes de droites avec des admirateurs racistes et fascistes. Peuple de fous. Des psychopathes
Morjane
Toujours imprécis
a posté le 08-05-2024 à 08:12
Des complots, des associations , des organismes internationaux, des je ne sais quoi, toujours le même refrain, la même musique, les mêmes phrases mais rien de clair rien de précis dans sa communication. Toujours ce terme de traître dans son vocabulaire. Au final personne ne comprend. C'est vague. Une poignée de migrants qui traversent la. Tunisie pour l'Italie dépouillé par des ingrats tunisiens, maltraité par les citoyens mais en aucun cas ayant le moindre désir de soit-disant remplacer. C'est de la paranoïa, les tunisiens sont devenus dégénérés réellement avec cette maudite révolution de la brouette. Il va nous dire que c'est un projet sioniste encore. Et aider et accueillir des gens pour des raisons humaines c'est traître ! C'est ça monsieur le bon pieux ! Faire du mal
SALIM
JE NE COMPRENS PAS POURQUOI LE PRESIDENT DE LA LIGUE TRIFIENNE N'EST PAS ENCORE POURSUIVI.
a posté le 07-05-2024 à 19:00
Au moins 3 affaires:

AFFAIRE N°1

Sa declaration du 27 février 2023 avec Malek Khaldi durant « La Matinale » sur CHEMS FM , et relayée par B.N , dans l'article de S.G ,publié le 27/02/2023 | 11:26 et dont le titre (TEXTO) :'Bassem Trifi : des juges subissent de grandes pressions de la part du pouvoir politique'

Bassem Trifi a indiqué (TEXTO de l'article de B.N) « Des juges d'instruction chargés de dossiers épineux, sensibles et liés à la politique ont affirmé à des avocats qu'ils subissaient de grandes pressions de la part du pouvoir politique.>>.

AFFAIRE N°2

Le communiqué conjoint signé par la ligue TRIFIENNE et autres 'associations' publié le 25 Fevrier 2023 ,et dont le titre TEXTO du site de la ligue:

'Communiqué conjoint: La Tunise ne sera pas fasciste comme le veut le Président de la République'

AFFAIRE N°3

'Bassem Trifi refuse d'être auditionné par la brigade nationale de lutte contre le terrorisme'
Article de B.N du 28/04/2023 | 08:23
G&G
Le Président sait ce qu'il dit
a posté le 07-05-2024 à 18:26
Kaïs doit creuser du coté de la bande de humain right et des collabo des ong internationales comme ce mohsen et cette chaima à la coupe casquette qui se trouve aujourd'hui en Afrique du Sud pour une mission très speciale
IL N'Y A QUE TOI QUI EST BLANC SAINT !
TEAM-TONIC
a posté le 07-05-2024 à 14:11
L'Autiste a parlé !

Hallelujah !

Rabi Issaborkoum !
Houda
Douze millions de traitres
a posté le 07-05-2024 à 13:48
Heureusement que la tunisie possède un seul homme honnête qui est le président le prochain mandat va d'aire de lui un prophète après mohamed
IL Y A DES FOUS QUI SONT D'ACCORD AVEC L'AUTISTE !
TEAM-TONIC
a posté le à 18:44
Quelle idiote !
Sam Laker
Pertinent
a posté le 07-05-2024 à 11:29
De toute évidence, les évidences que le Président de la république énumère gênent plus d'un, la Cosa Nostra Tunisienne, qui gère entre autres trafics, celui des immigrés clandestins, verra dans les déclarations du Président une menace existentielle, cette Mafia est bien présente partout, mais vraiment partout, ils continueront à maudire et dénoncer mais l'heure de chacun viendra, inévitablement, aussi inévitable que la Mort '?'
Rationnel
Les crises se suivent et ne se ressemblent pas
a posté le 07-05-2024 à 11:28
Un régime d'exception est justifié par des crises qui menacent la continuité de l'état.
Le régime doit inventer des crises pour survivre et se justifier, c'est sa raison d'être.
Si ces problèmes existent depuis une décennie pourquoi les amplifier en ce moment? C'est un signe de faiblesse.
KS avoue que les migrants passent par les frontières avec l'Algérie, il vient de conclure un sommet avec le Président Algérien et discuter du sujet, pourquoi est ce que l'Algérie achemine encore des migrants vers la Tunisie?
La découverte de sommes d'argent importantes est une vieille histoire, pourquoi l'affirmation qui'il a découvert une somme de 20 milliards hier a Sfax? Une histoire a parue sur BN le 13 Juillet 2023: Quand la présidence de la République révèle les transferts d'argent des Subsahariens. La somme découverte a Sfax était de 18.532.902 dinars presque 20 milliards de millimes.
Le trafic des drogues est un fléau international et la majorité des pays en souffre, des mafia multinationales mexicaines, colombiennes ... plus riches et fortes que les états qui le dominent, certains pays sont devenus des plateformes de trafic, des narco-state (Belgique, Mexique, Pays-Bas...) pourquoi mêler les associations de la société civiles a ce problème? Un pays ou 39% des jeunes sont au chômage sans futur et sans espoir ne peut que devenir un pays de drogués déprimés.

On connait la prochaine victime de la purge: les associations de la société civile, qui les suivra?

DHEJ
ROBOCOP Complice
a posté le 07-05-2024 à 11:14
La loi doit répondre à ce questionnement


Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi


Pour les punir... plus de paroles
OMERTA
Yezzi mel koffa
a posté le 07-05-2024 à 11:14
Vous pensez vraiment que votre président "chéri" n'a rien à voir la dedans, qu'il a pas de main mise sur ce trafic ? Que fait Meloni chaque semaine en Tunisie ? Et a qui cela profite ? le pays est plein de populiste et d'opportuniste à l'image de la personne qui à écrit ce poème.
Yezzi mel koffa
Vieux Routier
Tout est écrit
a posté le 07-05-2024 à 11:07
Tout est dit dans le titre ... Encore des criminels vendus à pourchasser et à vilipender !
Derrière tout ce branle bas réside la politique politicienne populiste tuniso-tunisienne très bien analysée par Si Nizar Bahloul dans sa chronique hebdomadaire du lundi 06 mai 2024.
Seul Dieu est Unique ... les humaine sont par définition multiples et variés.
Houcine
Associations etc....
a posté le 07-05-2024 à 11:06
Les associations, groupement d'individus ou groupes d'intérêts, il n'est d'associations qu'autour ou en vue d'objectifs enrobés dans un projet, certains appellent cela ainsi.
En réalité, les bonnes intentions proclamées peuvent agoniser dans des pratiques de moins finir trahies ou détournées de leur but y compris par les plus tonitruants des des membres actifs ou de leurs représentants salariés par eux choisis et installés aux postes de commandement, au centre du dispositif.
Comme il n'existe pas d'actes désintéressés, les discours y suppléent par des poncifs et les formules aussi bien générales que généreuses sont le menu ordinaire.
N'en déplaise à Tocqueville, il est plus que recommandé d'instituer dans la loi les moyens et les procédures de contrôle afin de se prémunir contre le risque de voir l'espace social ordonné par des intérêts privés, les domaines les plus variés pénétrés et dominés par des idéologies aussi désintéressées que verbeuses.
Et ce n'est pas pour rien que l'on a vu éclore des écoles maternelles,cdes crèches, d'ériger les mosquées et croître les officines en tout en mêle temps que s'étendait le domaine de la lutte pour tout maîtriser ou garder sous la main.
Ainsi, il est tout autant nécessaire de faire un bilan de cette décennie en ce domaine, comme celui de la culture, de la religion....et de l'économie.
Et quiconque participe de cette pensée est réputé prudent.
Et les barbus ont eu leurs le lèche-bottes,cet nombreux au point qu'il était bien difficile, et le reste encore, de trier le grain de l'ivraie.
Un 2ème lecteur
Tôt ou tard..
a posté le 07-05-2024 à 10:54
..avec ce type, la Tunisie se réveillera, un jour, sur le bruit des tambours de la guerre ! Pas au sens figuré, une vraie guerre ! Celui qui sème le vent, récolte la tempête ! Qu'il continue à jouer avec le feu.. Ce jour là, ça sera trop tard, le point du non retour atteint et les dégâts irréversibles !
Pauvre Tunisie, vraiment pas de chance ! Tu as mérité mieux que ce destin tragique !
Hassine
(Comment ont-ils pu entrer et affluer par milliers? Comment ont-ils pu être implantés en dehors de tout cadre légal?)
a posté le 07-05-2024 à 10:36
Bonne question.mais il fallait la poser aux gens concernés
Ghrtty
Totalement raison
a posté le 07-05-2024 à 10:06
Le président a totalement raison et il est soutenu par 99, 99% de tunisiens
...les traîtres vermines escrocs des fameuses associations de malfaiteurs touchent de l'argent des pays prédateurs européens et ces malfrats veulent tout faire pour laisser ces clandestins criminels rentrer et s'installer en tunisie..
Carthage
11%
a posté le à 11:54
L audace et rokhs intakom sans limites....pffff le peuple se jette a la mer sauve qui peut min bhametkom et rokhskom
veritas
Archi vrai
a posté le 07-05-2024 à 09:50
il ne faut pas oublier certains dirigeants des partis politiques'?'oh mon dieu que la liste est longue a commencer par zakzouki kheriji et ses alliés élargis (hezgui chebbi '?'..)'?'.etc
Un Patriote
Bravo Président
a posté le 07-05-2024 à 09:30
Je dédie ce poème à notre Président Kais Saied.

-------------
Kais Saied, gardien de la Tunisie chérie,
D'un pays égaré, il a rallumé la vie.
Contre la corruption, un guerrier déterminé,
Il forge une ère de justice, pure et affirmée.

Protège les frontières avec un '?il vigilant,
Face aux vagues qui défient, il est le rempart constant.
Un nouveau monde il aspire à établir,
Où l'ordre et la paix peuvent s'épanouir.

Défenseur des opprimés, sa voix porte au loin,
Pour que triomphe toujours le sort des moins bien.
Vers la Palestine, il tend une main forte,
Espérant libérer ce peuple de sa sorte.

Kais Saied, vision et action entremêlées,
Sous son égide, la Tunisie peut rêver.
Un dirigeant audacieux, par ses idéaux porté,
Un espoir renouvelé pour la liberté convoitée.
veritas
aucune autre alternative
a posté le à 14:19
Soit saied soit l'armée à toi de choisir '?'tout les autres ont prêté allégeance aux pays de l'otan (ainsi que leur caniches du golfs et autres )pays ennemis de la Tunisie et des tunisiens .
Le beaux monde à qui tu pense sont à la solde de leur maitres de eux même pour s'enrichir et tirer profit du pays .
Vieux Routier
Les habitudes
a posté le à 11:10
Ya Rayèes Erriès Ya Mnajina.
Paul Verlaine
Je suis ébloui !
a posté le à 11:06
Quel poème merveilleux ! Chapeau ! Félicitations à vous, à votre patron et à la virtualité éblouissante de vos talents !
Carthage Libre
Bagla 3ala lounek pauv'type
a posté le à 10:31
Si seulement tu savais mon pauv'type....si seulement....

ton poème pour ton Diktatour te poursuivra même après ta mort, petit lèche cul.
carthage
ha ha
a posté le à 10:14
c incroyable mais je croyais que cette race de LAHASSA a disparue depuis de belles lurettes ....juste markhsek wbara ..lahastou pour bourguiba puis ben ali puis les islamistes de merde et mnt saied ..pffffffff markhaskom
veritas
La Libye source de gros problèmes.
a posté le 07-05-2024 à 09:16
Depuis que les criminels islamistes tunisiens ont été mis aux calandres grecques leur collègues islamistes libyens au pouvoirs ne cesse de créer des tensions avec la Tunisie pour emboîter le pas à l'état tunisien,la Libye représente un grand danger pour la Tunisie car il est commandé par l'otan et ne leur refuse rien '?'la plus grande fermeté doit être appliquée avec la Libye la tunisie a plus de moyens de pression contre la Libye que la Libye a sur la Tunisie .
L'Algérie voisine doit arrêter de lever le pieds sur les frontières communes avec la Tunisie et doit faire obstacle aux immigrés qui veulent s'infiltrer en Tunisie ,entre 1990 et l'année 2000 la Tunisie de ben Ali a bien empêcher toute infiltration depuis la Tunisie vers l'Algérie pour soutenir le fis algérien et son bras armée le Gia ,l'Algérie a le devoir de renvoyer l'ascenseur durant ces moments difficiles pour les 2 pays qui sont narguer par plusieurs pays ennemis aux 2 pays suite à leur coopération et leur rapprochement.
il ne faut pas se laisser intimider par l'Europe qui fait tout pour porter le chapeau à la Tunisie et oublie volontairement la Libye qui répond à tout leur caprices