alexametrics
vendredi 22 janvier 2021
Heure de Tunis : 02:09
Dernières news
Près de 40 cas de contamination au Covid-19 dans la prison de Mornaguia
29/09/2020 | 15:43
1 min
Près de 40 cas de contamination au Covid-19 dans la prison de Mornaguia

 

Trente-quatre détenus et cinq agents ont été testés positifs dans la prison d'El Mornaguia, a indiqué aujourd'hui, mardi 29 septembre 2020, à la Tap, le porte-parole de la direction générale des prisons, Sofiene Mezghich annonçant que « la source de contamination n’a pas été encore identifiée ».

« Sur les cent-trente-deux tests effectués, les résultats des soixante-cinq tests de dépistage ont été révélés avant-hier dimanche 27 septembre. Trente-neuf fonctionnaires et quatre-vingt-treize détenus ont été placés en auto-confinement », a-t-il précisé.

 

La situation sanitaire générale dans la prison est stable, souligne Sofiene Mezghich, ajoutant que des mesures préventives drastiques ont été prises afin de lutter contre la propagation du virus au sein de l’établissement pénitentiaire.

 

 

 Tous nos articles sur le Coronavirus

I.M

29/09/2020 | 15:43
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Microbio
Contrer Covid-19 dans les prisons et assurer les soins médicaux..
a posté le 29-09-2020 à 18:34
Mettre en oeuvre des mesures d'hygiène
Les détenus doivent avoir libre accès au savon et aux désinfectants, aux masques et aux teste-corona.

Faciliter les visites et les conseils
Le nombre minimum de visites statutaires et l'accès aux conseils doivent être autorisés, après test rapide d'antigène Corona des visiteurs, ou par exemple par des visites derrière des écrans de verre ou l'extension des options de conseils téléphoniques ou vidéo dans un cadre protégé.

Améliorer la prévention et les soins médicaux
Afin de protéger la santé des détenus et du personnel, les services médicaux dans les prisons doivent être renforcés. Sinon, des soins médicaux adéquats ne sont pas possibles.

Pour les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques et d'autres infections chroniques (par exemple l'hépatite C ou le VIH), la vaccination contre le pneumocoque et la grippe, l'oxygénation, la ventilation des cellules et l'apport de vitamine D doivent également être rendus possibles.

Un traitement de substitution doit également être proposé aux détenus dépendants de l'héroïne non substitués auparavant(?!). Corona a exacerbé la situation des toxicomanes.

Une action immédiate est requise sur le plan éthique et épidémiologique. Nous ne devons pas oublier les gens dans les prisons maintenant.