alexametrics
Dernières news

Naoufel Amira : la pénurie de médicaments persiste toujours

Temps de lecture : 1 min
Naoufel Amira : la pénurie de médicaments persiste toujours

Le vice-président du Syndicat des propriétaires de pharmacies privées, Naoufel Amira, a affirmé que la pénurie de médicaments persiste toujours compte tenu de la crise dans les caisses de sécurité sociale.

« La situation s’est un petit peu améliorée mais la crise est toujours là. S’il n’y a pas de réforme dans les caisses de sécurité sociale, la Pharmacie centrale de Tunisie fera toujours face à des difficultés, notamment le non-paiement de ses factures auprès de la Cnam », a-t-il aussi expliqué dans une déclaration accordée , vendredi 18 octobre 2019, à Shems FM.

Naoufel Amira a, par ailleurs, indiqué qu’une séance de négociation entre le Syndicat et la Cnam se tiendra avant le 30 janvier 2020 concernant la convention signée il y a plusieurs mois entre les deux parties.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Limou
| 20-10-2019 09:05
La pénurie de médicaments est là depuis plusieurs années sauf qu'on en parle plus ou moins selon que ceux qui gouvernement nous (vous) conviennent ou pas. Pareil pour l'insécurité, la saleté... je crois que les lecteurs ne sont plus aussi manipulables qu'avant.

Samir
| 19-10-2019 19:08
@ Aldo
Moi , je pars d'une situation bien défini à savoir Nahdha est majoritaire donc elle aura le droit de choisir un chef de gouvernement Nahdhaoui .
Je pense que pour cette fois - ci , il en faut finir avec cette histoire parce que :
Actuellement la situation socio-économique est précaire et C'est la responsabilité entre autres de Nahdha qui a gouverné sous le nom d'un couplage tantôt avec COR et rakatroul et tantôt avec Nida puis Tahya Tunis.
Donc, à chaque fois qu'on le vise , Nahdha se débarrasse de cette responsabilité .
Il est temps maintenant que Nahdha assume entièrement ses responsabilités pour gouverner le pays et toutes les conséquences bonnes ou mauvaises vont en être supportés.
Voilà , J'espère que vous avez saisi la démarche .Sur ce, j'opte pour Mekki médecin de formation et avec son expérience et non pour un autre qui n'a aucune expérience

antireligion
| 19-10-2019 17:09
tunisiens une grande partie des médicaments viennent de France ou fabriquer en Tunisie sous licence française et vous avez le culot de vouloir tout couper avec la FRANCE pour finir par mourir comme des rats

Aldo
| 19-10-2019 16:04
Le mekki peut faire les 2 a la fois , chef du gouvernement et a la santé , d ailleurs c est comme ça qu il faut faire , chaque nahdhaouis doit prendre 2 ou 3 ministères , le problème est résolu , et tout le monde content , comme ça c est plus rapide pour nous enterrer .

Samir
| 19-10-2019 15:07
S'il ne serait pas désigné chef de gouvernement, Abdellatif El Mekki pourrait assurer le ministère de santé convenablement.
D'ailleurs, lorsqu'il était à la tête de ce ministère, ses résultats étaient bons dans l'ensemble et il n'y avait pas eu ni ruptures de stocks de médicaments et ni des gaffes à signaler.
Il mérite amplement ce ministère, il sera opérationnel dès le premier jour s'il n'est pas désigné bien sûr chef de gouvernement !

Aldo
| 19-10-2019 14:32
On se comprend , vous voyez on trouve toujours une SOLUTION .

Aldo
| 19-10-2019 14:24
Mon commentaire sur ce sujet , n avait aucune raison d être censurer , sauf si j' ai ecrie que certains pharmaciens pratiquent des ventes non correct et en quantité importante de medoc pour destination l etranger .

Ammar
| 19-10-2019 13:27
La santé ,
Voilà ce qui est intolérable !
Voilà ce qui est inadmissible !
Voilà ce qui est inconcevable !
Voilà ce qui est très inquiétant !
Voilà ce qui fait peur tout le monde ( père, mère, petits, vieux, vieilles , toutes générations confondues ) !
Voilà ce qui fait augmenter le stress, la tension artérielle, la vitesse du sang, la glycémie ,...avec tous les risques conséquents !
Un manque de médicaments , avec des ruptures totales intermittentes depuis -- le ministre Nahdhaoui Imed Hammami2017/2018 - voilà déjà 02 ans environ !
Nahdha a promis d'améliorer ce secteur mais comment sachant que son ministre ( ancien ) a fait dégringoler davantage la situation !

veritas
| 19-10-2019 13:22
encore un suicide ...

https://www.tunisienumerique.com/tunisie-un-eleve-de-11-ans-met-fin-a-sa-vie/

veritas
| 19-10-2019 13:00
-pas de médicament
-pas de lait
-pas d'eaux
-pas de cigarettes
-pas semoule
-pas de farine
-pas de sucre
-pas de pomme de terre
-pas de médecin dans les hôpitaux et des rdv dans 6 ou 8 mois.
-saleté des rues à gogo
-criminalités a gogo (insécurités).
-transports publics en état de délabrement totale .
-justice aux ordres .
-économie aux abois .
-les mines de phosphate à l'arrêt .
-tourisme atteint de pleins fouet.
-système éducatif défaillant
-assassinats politiques
-intimidations de journalistes et autres
Si avec tout cela vous croyez aux hasards tant pis pour vous .
Le résultat de la torture psychologique cause chaque année des dizaines de suicides ,le pouvoir en place depuis 2011 interdit de publier aucun chiffre à ce sujet ,le nombre de suicide dans le pays dépasse le nombre de morts pendant la lutte contre l'occupation .
Merci qui ....?

A lire aussi

La présidente du PDL, Abir Moussi a publié, ce mercredi 30 septembre 2020, une vidéo en direct sur

30/09/2020 23:17
0

Agression commise hier

30/09/2020 21:50
0

une plate-forme de correspondance

30/09/2020 21:38
0

Nawel Chaouch, chef de service et professeur en pneumologie, à l’Hôpital Abderrahmen Mami a lancé un

30/09/2020 21:13
1