alexametrics
Dernières news

Mohsen Marzouk : BCE a violé la constitution !

Temps de lecture : 1 min
Mohsen Marzouk : BCE a violé la constitution !

« Le président n'a pas le droit de ne pas signer la loi ... Il avait le droit de retourner le projet au parlement ou de demander un référendum si la loi ne lui plaisait pas mais il n’a rien fait de cela et c’est pourquoi il était de son devoir légal de ratifier la loi » a écrit le président de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, dans un post partagé ce samedi 20 juillet 2019, sur les réseaux sociaux.

Mohsen Marzouk a estimé, qu’en refusant de signer l’amendement de la loi électorale, le chef de l’Etat s’est placé hors du cadre de la constitution et a violé la loi. Il a précisé que ceux qui sont contents de cette situation appellent à l’anarchie.

« Que le président, garant de la constitution, soit celui qui la viole est très grave ! » a-t-il souligné.  

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (58)

Commenter

J.trad
| 21-07-2019 17:58
La Moisson exceptionnelle ,est quand même venue comme hômage au chef du gouvernement ,(housn elkhawatim), à mon avis ,(innaha karamaton ) qui doit compter (bay3a )de la part du seigneur ,pour défier les opposants qui ne cessent de mettre les échecs sur le dos du chef du gouvernement , le premier mandat ,doit tenir lieu de STAGE , l'expérience obtenue ne doit pas être jetée ,comme la pierre de Sysiphe ,les conditions de grèves ,et l'insécurité qui a mis les entraves aux investissements , ont causé les difficultés ,la moisson xeptionnelle ,est une bénédiction pour le chef du gouvernement ,pour qui les Tunisiens doivent voter ,pour remercier le ciel .

Justinia
| 21-07-2019 17:29
Le forum de Business News n'est pas une mosquée pour que vous dialoguez avec l'islamiste intégriste votre ami Chater.Donnez vous rendez vous ailleurs pour préparer vos méfaits.Vous citez le coran comme si vous étiez dans un Kouttab.Le forum de BN est neutre et doit le rester.

lechef
| 21-07-2019 17:25
En D'autres termes , et après ' ce fait : non signature du texte par le Président ' faut-il en tenir compte ou non par l'isie dans les élections? Quelles sont les conséquences légales et juridiques de la non signature de ce texte ?
Dans ce contexte les analyses des experts de droit constitutionnel sont très divergentes et chacun interprète à sa façon .Et ceci est grave pour la suite

Justinia
| 21-07-2019 17:01
Je vous cite: (sans rien changer)
"Or il me semble que les spécialistes de la loi constitutionnel trouvent des difficultés pour une sortie légale et ceci est plus grave que le fait".
On se fait tous plaisir d'échanger des idées,mais ce que vous écrivez est incompréhensible.Que voulez vous dire très exactement? On n'a vraiment rien compris.

veritas
| 21-07-2019 15:27
Essaye de suivre les déclarations des ...tout va le sens d'accuser bce d'avoir violé la constitution pour le faire dégager car il n'a pas répondu positivement à leurs caprices .
Demain les choses vont être plus clair.

Hannibal
| 21-07-2019 15:16
Vous et ceux ont voté la loi sont des tricheurs. Vous n'êtes pas différent d'un voleur, l'un vole pour manger car vous l'avez plongé dans la misère, vous, vous voulez voler le pouvoir en changeant les règles, un luxe pour vous.

je dis la vérité
| 21-07-2019 15:09
Aucune crainte pour BCE.

BCE a été élu Président de la Rep. Tunsienne, au suffrage universel direct. Transparence totale.
De ce côté-là, pas de problème.
Manifester, courir les rues pour tenter de destituer un Chef d'Etat, c'est se mettre aux travers de la Constitution tunisienne.

Ce n'est parce que BCE, a levé sa plume et rejeté la signature d'une loi contreversée, qu'il risque la destitution.
La destitution d'un Président, ne se fait que s'il trahit le pays avec des Etats ennemis.
La Tunisie n'est pas en guerre. En temps de paix, il y a d'autres considérations qui rentrent en jeu.
N'oubliez pas que le Chef de l'Etat a des prérogatives importantes :
*Diplomatie.
*Défense.
*Proclamation de l'état d'urgence.
*Sécurité nationale.
*Acceptation ou rejet des lois.
*Dissolution du parlement.
S'ils ne narguait, BCE pourrait dissoudre le parlement et appeler à des nouvelles élections.
Je sais, que ce scénario n'a jamais été envisagé par BCE.

monia
| 21-07-2019 15:07
La loi c'est la loi un président doit respecter la loi donc la constitution

Justinia
| 21-07-2019 14:53
Or donc,vous êtes à 100/100 d'accord avec un autre anti démocrate.Vous n'arrêtez pas de dénigrer un démocrate comme BCE qui refuse la logique de l'exclusion.A quoi peut on s'attendre de la part d'un antisémite,nazi et antidémocrate.Vous criez sur touts les toits que tout ce qui n'est pas islam c'est mécréant.Comment pouvez vous vivre avec des Allemands "mécréants".Ces Allemands qui vous ont reçu,Qui vous ont donné à manger,aidé à vous installer,donner du travail etc...Mais comme dit le proverbe tunisien "vous mangez leur fruit et vous insultez leur religion".Votre cynisme, votre hypocrisie n'ont pas de limites.
"Il existe une sorte d'homme toujours en avance sur ses excréments" ( René Char )

veritas
| 21-07-2019 14:51
Ennahba,Les partis de Abbou de Marzouk de Chahed et tout les autres sont entrain de s'organiser pour destituer BCE par ce qu'il a refusé la promulgation de la loi car la non promulgation va provoquer l'effacement de tout ses protagonistes de la scène politiques,ça va bien merder la semaine prochaine ,il faut s'attendre même à des manifs des lpr et de tout les autres contre Bce.

A lire aussi

Le député Tahya Tounes Hichem Ben Ahmed est intervenu, ce mardi 10 décembre 2019, lors de la séance

10/12/2019 23:30
0

La mesure imposant une taxe douanière aux produits trucs a été prolongée de deux ans à la suite de

10/12/2019 22:56
5

Myriam Belkadhi est intervenue immédiatement en direct et a présenté des excuses aux

10/12/2019 22:09
5

Le dirigeant Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem a été l’invité de Myriam

10/12/2019 21:33
28

Newsletter