alexametrics
Dernières news

Menzah7 et Ennasr : Démolition de plusieurs constructions anarchiques

Menzah7 et Ennasr : Démolition de plusieurs constructions anarchiques

 

La mairie a entrepris de démolir, ce jeudi 5 mai 2016, des constructions anarchiques dans les quartiers d'El Menzah7 et d'Ennasr, où plusieurs commerçants ont vu les engins de la mairie débarquer pour détruire la partie de leurs commerces construite sans permis et de manière illégale sur le domaine public.

 

http://www.businessnews.com.tn/images/album/BN28150demolition7.jpg

 

http://www.businessnews.com.tn/images/album/BN28143demolition2.jpg

 

Parmi la liste des commerces touchés par cette ordonnance, il y a le vieux café du centre l’Emir qui s’est vu enlevé la partie construite de manière anarchique, il y a une dizaine d’années, sur le parking du centre.

 

http://www.businessnews.com.tn/images/album/BN28145demolition3.jpg

 

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une campagne entamée cette année pour lutter contre le phénomène des constructions anarchiques qui s’est intensifié après le soulèvement du 14 janvier 2011.

 

http://www.businessnews.com.tn/images/album/BN28146demolition4.jpg

 

http://www.businessnews.com.tn/images/album/BN28147demolition5.jpg

 

http://www.businessnews.com.tn/images/album/BN28148demolition6.jpg

 

S.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (38)

Commenter

medeve
| 26-11-2016 13:13
La ville de Bizerte souffre des dépassements de la réglementation et du laisser aller affiché par les autorités locales. En effet, on remarque que certains commerçants ont annexés les trottoirs et même construit en dur sans crier gare! C'est pour quant une intervention de ce genre?

Ar
| 08-05-2016 20:38
Il est temps pour frapper fort contre les "bafoueurs" de la loi par toutes les municipalité svp

'
| 07-05-2016 10:00
Brobbi passez faire un tour sur les trotoires de L Aouina !

espoirtun2011
| 06-05-2016 15:54
La loi est dure mais c'est la loi, si ça pouvait se généraliser on ne serait pas loin de se sortir d'affaire.

pi
| 06-05-2016 15:24
Give me five men...y'en a toujours quelques uns pour lancer de faux débats...leurs chevaux de bataille préférés: la religion et la colonisation (sauf celle opérée par les chameliers bien entendu)...leur seul but, nous diviser...entièrement d'accord ils n'ont qu'à repartir chez leurs maîtres, dans le désert, si la Tunisie ne leur convient pas...et si la langue de Molière les dérange que font-ils sur un site en langue française???

Citoyen_H
| 06-05-2016 14:42

99% des bénéficiaires de ce genre de passe droits sont issues des nouveaux parvenus ayant spontanément vu le jour, une certaine année 2011.
Ceci est le fruit du laxisme observé durant le règne chaotique des chameliers traitres imposteurs qui avaient laissé volontairement l'anarchie s'instaurait pour s'attirer les bonnes grâces des bouseux et des corrupteurs "new wave".

Malheureusement, ce n'est que partie remise.
Le "retour prochain" des chameliers au pouvoir avec leurs plans perfides de "calife-isation" du bled, fera réintroduire exponentiellement ce genre d'expansions anarchiques au vu et au su de tout le monde.

Le fléau chamelier s'est profondément enraciné dans l'ADN des ploucs congénitaux.
Seul le retour des pratiques de la bonne vieille époque pourraient définitivement enrayer le développement de notre sous-développement.

Dans tous les cas, bravo à tous ceux qui ont pris la sage décision de donner un coup de propre au paysage.

Quant aux complexés, porteurs de pensées haineuses vis à vis d'autres cultures, essayez un peu de parcourir le Coran et de comprendre pourquoi notre créateur nous a recommandé de tirer profit de l'apport de toutes les différences civilisationnelles, si vous avez les capacités bien entendu.

Pour vous aider à surmonter l'insurmontable.
Ceci est valable pour la majorité du fan club des camélidés.

http://reprogrammez-vous.com/la-jalousie-la-rancoeur-la-haine-une-astuce-pour-les-dominer/#.VyyeGvIuetM



kom kom
| 06-05-2016 14:18
il ne faut pas oublier d enlever. surtout les baraques construites en plein centre de sidi bou said devant les escaliers du Mausolee sidi el beji.bravo pour le gouverneur de Tunis.

Malek
| 06-05-2016 14:17
Sayyeb El trottoir, un slogan efficace et un appel au civisme.

Sur un sujet il y a encore des trolleurs qui veulent nous emmener par le fond avec la langue des colons arabes. Soyons clairs, on n'est pas arabes et on est nombreux à ne pas aimer ces analphabètes vulgaires.
Quand en plus on apprend que ces incultes nous méprisent alors c'est de la folie de rester courir après ces arriérés.

Si vous voulez remplacer le français par l'anglais, codifier le tunisien, ok mais la langue des éleveurs de chameaux obèses et go3r on n'en veut pas.

pit
| 06-05-2016 14:06
IL serait peut-être temps d'en finir avec le syndrome du colonisé...de plus vous êtes totalement hors sujet...allez cracher votre haine ailleurs...dois-je vous rappeler que nous sommes censés être un pays touristique? Tahia Tounes!

pit
| 06-05-2016 13:52
...pourvu que ça dure! Les trottoirs sont tous gangrénés par des commerçants peu scrupuleux et peu soucieux de l'avis (et de la vie) des piétons (nous sommes souvent obligés de marcher sur la route faute de place sur les trottoirs) et de l'esthétique urbaine. A quand les démolitions d'étages anarchiques? Il faudrait également mettre un terme aux possesseurs de commerces qui s'arrogent un droit inaliénable sur la portion de route qui se trouve devant leur magasin réduisant de façon considérable les places de stationnement.

A lire aussi

Mohamed Abbou a indiqué qu’il se présente à la présidentielle afin de changer la situation actuelle

22/08/2019 23:58
0

S’occuper de sa campagne électorale n’entre pas dans ses prérogatives de chef du gouvernement

22/08/2019 21:57
0

Le candidat à la présidentielle, Abdelkrim Zbidi a été présent, ce jeudi 22 août 2019, sur le

22/08/2019 20:43
5

Les parlementaires ont approuvé, ce jeudi 22 août 2019, deux propositions concernant la modification

22/08/2019 20:00
0

Newsletter