alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:08
Dernières news
Libération d’une jeune étudiante gabonaise après dix jours d’arrestation
19/10/2021 | 21:21
1 min
Libération d’une jeune étudiante gabonaise après dix jours d’arrestation


Les forces de sécurité au gouvernorat de Sousse, ont arrêté, le samedi 9 octobre 2021, l’étudiante gabonaise inscrite dans une faculté privée à Sfax, Tonda Issoughi Walvina Fransca, à cause de l’expiration de sa carte de séjour.

Une vive polémique s’est déclenchée sur le réseau sociaux à la suite de l’incarcération de la jeune femme à la prison de La Manouba, d’autant plus que la loi lui permet de bénéficier d’un mois de grâce afin de régulariser sa situation.


Après dix jours d’arrestation, son collègue, Scotty Pambou a annoncé, ce mardi 19 octobre 2021, la libération de la jeune étudiante, remerciant toutes les personnes qui se sont mobilisées pour défendre sa cause.


S.H


19/10/2021 | 21:21
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Si les Européens entrent en Tunisie même par leurs cartes d'identité, il n'est pas normal du tout d'enfermer un Arabe ou un Africain chez lui dans son deuxième pays la Tunisie.
a posté le 20-10-2021 à 19:49
La loi, elle est faite pour tout le monde ou pour personne!!!
Il est inéquitable d'emprisonner n'importe quel Arabe ou n'importe quel Africain, chez lui dans son deuxième pays la Tunisie. Il faut annuler les visas entre les pays arabes et entre les pays africains. Ces mouvements migratoires ont toujours existé de par le monde entier. Attendez que la Libye se stabilise et ouvre ses portes aux travailleurs tunisiens et vous verrez, que vous n'aurez plus de main d'oeuvre dans le bâtiment, que nos frères les Noirs africains.
Je dirais à ces menteurs qui pleurent leur "décennie noire" d'Azlèms, qui ont perdu leurs privilèges depuis janvier 2011, de nous expliquer la raison de cet exode de nos frères les Africains, vers la Tunisie actuelle et non pas vers la Tunisie de la misère chez Ben Ali, d'avant la Révolution du 14 janvier 2011!!!
Vive la Révolution tunisienne.
Nazih
Solidarité
a posté le 20-10-2021 à 18:28
En tant que tunisien je ne peux que présenter toutes les sincères excuses à l'étudiante Tonda Issoughi Walvina Fransca '?
De tels agissements de la part des autorité de mon ays me font honte ...
Et font honte au pays.
Be zen
A nos amis africains
a posté le 20-10-2021 à 14:49
A l'image de la population, une bonne partie de la police et de l'administration sont racistes. Je le déplore et j'assure TOUS nos amis africains de ma compassion, de mon amitié et de ma totale solidarité.
Je regrette aussi le ton et le contenu de certains commentaires qui m'ont précédé.
Larry
La flicaille raciste tunisienne
a posté le 20-10-2021 à 10:46
Tout le monde le sait.... Personne ne fait rien !....

Par contre nous sommes les premiers à gueuler si de telles choses arrivent à notre racaille tunisienne en Europe....
Peuple d'incultes et de débiles racistes !
(c'est exactement ce que nous sommes)

Pfffff.................
Geronimo
Travailleurs irréguliers Tunisiens au Gabon
a posté le 20-10-2021 à 08:05
Je suis Tunisien au Gabon. Vous seriez surpris par le nombre de travailleurs Tunisiens irréguliers ici au Gabon. Pourtant on les met pas en prison.

Les Tunisiens sont vraiment des sauvages, sales et méchants.
ines
très bonne votre blague !!
a posté le à 13:07
Pour appuyer ce que vous dites : on vois souvent des tunisiens prendre la mer clandestinement pour se rendre en .......... Au Gabon !!!!!!
Allez raconter vos salades à d'autres loin d'ici. Que Celui qui a un permis reste, et celui qui n'a pas de permis parte, et c'est valable pour tout le monde, même pour les tunisiens en Europe, Pardon, je voulais dire Europe !!!
Correction
Je suis Gabonais en Tunisie
a posté le à 10:23
et je me fais passer pour un Tunisien pour mieux débiter ici mes sales mensonges sur les Tunisiens. Je raconte des débilités sorties tout droit de ma petite cervelle et j'y peux rien, je suis malade.

Les Gabonais resteront toujours ingras, arriérés et sanguinaires comme Ali Bongo.