alexametrics
Dernières news

Levitte : Trump veut casser les chaines de valeurs mondiales qui partent de la Chine !

Levitte : Trump veut casser les chaines de valeurs mondiales qui partent de la Chine !

 

En janvier dernier l’Université Centrale a lancé un Short MBA en diplomatie économique et lobbying : un cursus qui a été animé par 10 sommités tunisiennes et étrangères, dont Jean-David Levitte, ambassadeur de France Dignitaire, qui vient clore cette session, par deux conférences. La première sur le thème « Quel ordre mondial pour le 21ème siècle ? » s’est tenue ce vendredi 24 mai 2019 à l’Utica, la seconde est prévue pour demain, samedi 25 mai 2019, et portera sur le thème « Dans ce nouveau contexte mondial, comment la Tunisie et ses entreprises peuvent-elles au mieux jouer leurs atouts ? ».

 

Profitant de cette occasion et de la présence des deux éminents diplomates Habib Ben Yahia et Ahmed Ounaies, l’euro-lobbyiste et conseiller spécial du secrétaire général de l’UMA Ghazi Mabrouk, l’un des initiateurs du projet a annoncé la fin du cursus : « La première promotion du Short MBA en diplomatie économique et lobbying "Mongi Slim" vient de clôturer sa formation, par un mémoire qui va prendre la forme d’un mémorandum pour un cas d’espèce qui concerne le prochain sommet du G7 ».

Et d’affirmer : « Nous aurons l’occasion de prendre des initiatives au courant du mois prochain, qui seront dévoilées par la suite ».

La directrice générale du Honoris Tunisie Houbeb Ajmi a précisé, pour sa part, que l’université est pluridisciplinaire, accueille plus de 1.500 étudiants et fait partie de Honoris United Universities, le premier réseau panafricain spécialisé dans l’enseignement supérieur et l’enseignement technique avec 32.000 étudiants en tout. « Nous sommes principalement présents en Tunisie, au Maroc et en Afrique du Sud et dans 7 pays autour de l’Afrique du Sud. Nos projets vont s’étendre évidement sur tout le continent. Nous avons comme vocation l’éducation de cette jeunesse africaine », a-t-elle indiqué, en soulignant que l’objectif de ce Short MBA est d’avoir plus de lobbyistes tunisiens.

Et d’expliquer : « Nous avons beaucoup d’atouts en Tunisie, mais nous passons parfois par de bonnes opportunités parce que nous n’avons pas suffisamment de personnes pour défendre ces atouts et ces avancées que le pays n’a pas arrêté d’enregistrer ».

 

 

En ce qui concerne sa participation à ce Short MBA, Jean-David Levitte a confié à Business News : « Il est très important que la Tunisie forme ses élites mais au-delà les élites du Maghreb, de l’Afrique de demain. Avec les talents que vous avez, avec la qualité de l’enseignement délivrée dans cette université, ces élites de demain ont toute les cartes en main pour réussir et pas seulement en Tunisie ou dans leur pays d’origine mais ailleurs si elles le souhaitent. Et moi, je suis convaincu qu’on va vers une intégration croissante entre l’ensemble européen, le Maghreb et l’Afrique, c’est le pilier central de l’économie de demain. A l’ouest les Etats-Unis, à l’est la Chine et au milieu cet axe central, Europe-Maghreb-Afrique qui a toute ses chances s’il parvient à bien s’organiser, d’où l’importance de ce MBA ».

 

Jean-David Levitte a évoqué des transformations profondes dans l’ordre mondial, mettant fin à 4 siècles de domination occidentale. Pour lui, 1979 a été l’année qui a amorcé des changements majeurs, avec notamment l’arrivée de Khomeini en Iran, l’amorçage des réformes économiques en Chine, l’invasion URSS en Afghanistan (etc.) D’autres événements ont façonné notre quotidien, la chute du mur de Berlin, la chute de l’URSS et le 11 septembre 2001.

L’invasion de l’Irak a permis de prouver que les Etats-Unis ne pouvaient pas régler ses conflits par la force de l’armée et qui a débouché sur un changement d’esprit, notamment chez les pays émergents : oui pour la mondialisation et la globalisation des économies, non à l’occidentalisation du monde. C’est dans ce cadre que Poutine veut restaurer l’empire Russe, Erdogan ériger l’empire ottoman, Xi Jinping l’empire de Chine.

 

M. Levitte estime qu’on va vers un monde multipolaire où les règles du jeu sont contestées. Il a évoqué, dans ce cadre, le retrait des Etats-Unis du leadership mondial, qui a commencé avec Obama. "Ce dernier a voulu que le pays bâtisse un ordre mondial plus équitable. Une initiative positive qui pouvait aboutir, mais c’était sans compter sur l’arrivée de Trump qui a accéléré le désengagement des Etats-Unis et la désoccidentalisation. Trump préfère la jungle et rejette les règles du jeu".

De l’autre côté, on retrouve une Chine aux 4 millénaires et pour qui toutes les routes mènent à Pékin. " La Chine est en train d’investir notamment dans l’intelligence artificielle, la robotique et dans les sciences de la vie.

La confrontation grandissante entre ces deux géants est très dangereuse ", a estimé Jean-David Levitte, " car Trump veut casser les chaines de valeurs mondiales qui partent de la Chine et priver cette dernière de continuer à être l’atelier du monde. Ce qui est très grave et aura de lourdes conséquences sur tous les pays, notamment la Tunisie ".

Ceci dit, pour lui, il ne faut jamais désespérer, des Etats, villes et grandes organisations américaines étant en train de résister. En outre, l’Union européenne qui est le premier marché de consommation du monde, a son mot à dire grâce à sa force de négociation ainsi qu’aux normes et règles qu’elle impose pour l’entrée à son marché.

Pour lui, l’Union européenne doit participer à la mise en place de règles de jeu équitables et tendre la main à ses partenaires pour préserver l’ordre mondial.

 

 

En réponse à une question sur la place de la Tunisie dans ce nouvel ordre mondial, M. Levitte a soutenu : « L’avenir de la Tunisie est dans la main des Tunisiens pour êtes un exemple de transformation démocratique qui a impressionné le monde entier. Vous avez un partenariat avec l’Union européenne qui est en cours de renégociation, il faut que cette négociation ambitieuse réussisse parce que ma conviction profonde est que nos destins sont liés, la réussite de la Tunisie sera un message formidable pour le monde entier pas seulement pour le monde arabe, pour l’Europe aussi et donc nous avons un intérêt profond à vous aider à réussir. Ayez confiance en votre avenir il vous appartient et nous sommes à vos côtés, nous les Français, nous les Européens pour vous aider à transformer l’essai de la démocratie vers la réussite économique ».

 

Imen Nouira

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

nidaoui
| 26-05-2019 08:44
Ils en ont rien a faire de la tunisie et du reste du monde, ce qui compte pour eux c est affaiblirla chine et la russie et ceux qui echappent au dictak des usa , vive poutine vive assad

EL OUAFFY Y
| 25-05-2019 18:37
La chine et sa technologie compliquée ,la maintenance devenue incertaine il me semble que ceux qui ont l'inventée ont un but bien précise l'usine et la vente les risques sont très nombreux ( Le TV Plasma ).

DHEJ
| 25-05-2019 15:18
On parlera des CHINES...

A défaut c'est l'UE qui éclatera

Pourquoi faire
| 25-05-2019 14:36
D'où d'ailleurs l'ALECA et l'utilisation de la main d'oeuvre agricole Tunisienne dans les unités industrielles occidentales qui vont être transférées de Chine vers la Tunisie entre autres.
Le nouvel ordre mondial auquel la Tunisie devra s'adapter.
L'affaire se prépare depuis une vingtaine d'années.

rz
| 25-05-2019 11:56
L'idée de faire de l'axe Europe-Maghreb-Afrique un Empire du milieu, entre l'Est (Chine & Russie) et l'Ouest (usa- Canada) est juste génial. L'Europe est enfin de course alors que le Magreb et l'Afrique ont un potentiel de jeunesse formidable sont prêts à emprunter cette voie avec enthousiasme et les petits problèmes de l'Europe et des africains disparaitront pour laisser place à la monté d'un nouveau géant mondial!

J.trad
| 25-05-2019 07:03
Votre nom et prénom Monsieur l'ambassadeur ,est ce qui m'a impressionné ,le plus ,dans cette sauce mondiale ,mais quand je me rappelle ,le nom d'un intellectuel tunisien ,(feu mouhammad charfi) cet universitaire avait dépouillé son nom de ses gènes ,il a affiché un horrible déni au prestige ,que comporte son prénom ,chacun ses préoccupations ,la mienne est une islamisation universelle , l'argent n'est qu 'un échange terre à terre ,le nécessaire mais absolument pas suffisant .

kamel
| 25-05-2019 01:36
Je soutiens vivement Trump de procéder cette démarche car les chinois sont les plus grand voleurs du monde entier même nos produits artisanaux sont volés par ce pays de Hijouj et Majouj.

Forza
| 24-05-2019 21:22
L'Amérique freine la Chine sur le court terme mais accélère sa victoire sur le Long terme. Les décisions de Trump vont obliger la Chine à développer son propre OS, ses propres chips. Trump freine Huawei sur les deux ou trois ans et accélère sa suprématie dans 10 ans. La Chine bien sur n'est pas un ange comme on constate en Afrique. Nous aussi, nous avons un déficit astronomique avec eux, 5 milliards des échanges officiels et 5 milliards du marché parallel. Une Afrique unie peut appliquer des stratégies comme celle de la Chine mais le continent est trop heterogene et régi par des élites corrompues pour qu'une telle union puisse voir le jour.

HatemC
| 24-05-2019 21:17
La Tunisie manque cruellement de compétences '?' les diplômes Tunisiens ne sont pas adaptés au monde du travail et aux entreprises.
Raison pour laquelle nos entreprises ne s'émancipent pas et reste à dimension réduite '?'
Il est nécessaire de réfléchir sur les enjeux, comment réer de la valeurs '?'.
Les diplômes qui donnent du travail
Les métiers qui recrutent ?
Le problème reste l'environnement familiale qui n'aide pas les jeunes dans leur orientation .. des parents pour la plupart analphabètes ou illettrés ne sont pas outillés pour accompagner leurs enfants dans le choix des études et des diplômes qui ouvrent des perspectives '?'
Nos diplômes sont dépassés et trop dépassés et incompatibles avec le monde des entreprises '?'
Le peu de compétences partent à l'étranger, la Tunisie devrait s'orienter vers l'Afrique pour débaucher des compétences '?' HC

A lire aussi

La rencontre a débattu des affaires arabes et régionales actuelles concrétisant ainsi les liens

22/08/2019 14:23
0

Le Tribunal administratif a accepté ce jeudi 22 août 2019 le recours de 4 candidats éliminés à la

22/08/2019 14:10
0

Ces services ont, jusqu’à présent, récupéré environ 256 hectares de terrains domaniaux spoliés à

22/08/2019 12:31
1

Le ministre de la Défense nationale et candidat à la présidentielle anticipée de septembre,

22/08/2019 12:23
6

Newsletter