alexametrics
Sur les réseaux

Les ministres nahdhaouis ont la cote !

Temps de lecture : 1 min
Les ministres nahdhaouis ont la cote !

Depuis l'annonce du limogeage de ses ministres du gouvernement, l’équipe de communication du parti Ennahdha mène une campagne sur les réseaux sociaux pour leur réhabilitation.

 

En ce jeudi 16 juillet 2020, la page officielle du parti a été décorée par les photos des ex-ministres nahdhaouis au-dessus desquelles il est écrit : « Merci pour votre intégrité » et « votre cote est élevée ».  Le parti adresse ainsi une pique à Elyes Fakhfakh en le taclant sur le dossier de conflit d'interêts dans lequel il est embourbé et qui lui a coûté sa place.

Une allusion, très peu subtile, aux actions que le chef du gouvernement détient dans une société ayant conclu des marchés avec l’Etat.

 

 

Cette publication vient s’ajouter au slogan « Nous continuons notre guerre contre la corruption » lancé depuis hier devenant la risée de la toile.

 

Rappelons que la démission du chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh ne l’a pas empêché de procéder au remaniement ministériel et d’exclure les ministres nahdhaouis du gouvernement. Chose dont Ennahdha s’est indigné en les qualifiant d’atteinte aux institutions et de réaction énervée.

I.M

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

rayma
| 18-07-2020 10:41
Mais Maarouf ça m'étonnerait beaucoup. Ceci dit Zitoun a été en 2011 l'instigateur du mouvement ekbess donc il était rangé parmi les faucons tout comme Mekki qui a fait un premier passage catastrophique au ministère de la santé et a été extrémiste dans ses déclarations concernant l'école de Regueb. Ce dernier est en conflit avec Ghannouchi car le gourou mène la barque à la dérive. Zitoun et Makki ont peut-être évolué mais beaucoup d'autres c'est non et non.

Citoyen_H
| 17-07-2020 17:36
certainement !!!.

Se lancer des fleurs, comploter, magouiller et diffamer leur prochain, ont toujours été leurs principales bouées de sauvetage.
'?a ne pourra pas durer éternellement, même si la majorité de leurs fans sont issus du croisement, entre l l'ignorance et la cupidité.
Un jour ou l'autre, ils auront faim, eux aussi.


TAW TCHOUFOU
| 17-07-2020 11:43
Depuis plus de 10 ans , les médias et leurs journalistes d'investigation ( voir l' affaire du don chinois avec Bouchléka , affaire du Sheraton , etc .... ) , les hommes politiques de l'opposition , les observateurs politiques ..... et maintenant nombres de contribuables , savent et surtout voient et " constatent de visu " , que beaucoup d' hommes et de femmes du parti Ennahdha se sont enrichis illicitement et très rapidement , se retrouvent à la tête de plusieurs biens immobiliers par exemple , de voitures de standing , de divers privilèges indus , sans aucun lien réel avec leurs salaires ou revenus !
Mieux , le parti lui-même ne publie pas ses comptes ( pourtant obligatoire par la loi ) et ne précise pas la provenance de certains fonds occultes !
Alors pour la " lutte contre la corruption " , il repassera !
Ce qui est incompréhensible par contre , c'est qu'aucun gouvernement ou chef de gouvernement , n'a même pas pensé à constituer une cellule secrète d'enquêteurs fiscaux , pour pister le réseau d'Ennahdha , lister toutes les fraudes et détournements , vérifications des patrimoines ...... non , personne n'a eu ce courage élémentaire !
Pourtant Ennahdha ne s'est jamais " gêné " , et le dernier exemple est parlant .... le sieur Bhiri lui-même savait que Mr Fakhfakh était en conflit d'intérêt avec l'état , savait ce que possédait le PM , bref ... il avait un dossier sur lui , mais il le gardait sous le coude pour pouvoir avoir " un moyen de pression " sur lui !
Et si cette affaire est sortie , on sait par qui et qui est derrière , car cette manoeuvre porte toujours la même signature !
Ennahdha a toujours eu un coup d'avance sur les amateurs qu'il a en face et qui n'anticipent sur rien , en croyant que " tout le monde est beau , tout le monde il est gentil ".
Si Fakhfakh les avait vu venir , c'est lui qui aurait dû leur présenter l'addition , et non le contraire !
La seule à ne pas être naive et à jouer cartes sur table et à les prendre à leur jeu , est Mme Moussi , avec tout ce qu'elle a pu constituer comme documentation sur eux et c'est ce qui explique qu'elle soit devenue toxique à leurs yeux , mais n'empêche , même devant une juridiction internationale , les preuves qu'elle a amassé sont " irréfutables " !
Quand on voit l'énergie et les moyens ( d'où viennent-ils ) que déploie actuellement l'équipe de communication d' Ennahdha ( eh oui , eux , ils ont une équipe dédiée à ça ) avec ces publications ( en Tunisie , mais surtout à l'étranger - Al Jazeera et autres médias ... ) pour défendre les siens , se refaire une virginité et dénigrer l'actuel Pm , le président , le PDL .... , c'est une honte sans nom !
Le linge sale Tunisien se lave en Tunisie !
Et pendant ce temps , ça ronfle dur à Carthage et Mr Fakhfakh expédie les affaires courantes !

takilas
| 17-07-2020 07:34
Malla khoummaj.
Que Dieu parfldonne Feu de leur avoir donné par pitié la carte d'identité.

Gg
| 17-07-2020 07:13
Bonjour,
Juste une petite remarque amicale sur une faute qui revient souvent dans vos articles, qui concerne la dernière phrase : " Chose qu'Ennahda s'est indigné..."
On s'indigne DE quelque chose, il faut donc écrire : "chose DONT Ennahda s'est indigné..."
Bien amicalement,
Gg


B.N : Merci d'avoir attiré notre attention

Lol
| 17-07-2020 07:09
La secte n'a rien à offrir au pays.
Ses ministres incompétents et populistes traînent le pays tous les jours un peu plus bas depuis 10ans.
Bon débarras même si c'est temporaire

takilas
| 17-07-2020 07:02
Les sociétés de nahdaouis à Paris et à Tunis sont innembrables et toutes leirs familles vivent dans le confort à Paris.

Nagi
| 17-07-2020 00:31
Il faut toujours sortir sa poubelle quand elle déborde

kamel
| 16-07-2020 23:32
Bien que je ne suis pas partisan d ennahdha mais M Zitoun mérite tout le respect des tunisiens surtout qu'il a quitté son poste en annulant la circulaire date depuis 1965 qui limites certains liberté personnelle. C'est un vraiment super ministre

Ridha_E
| 16-07-2020 22:45
Les autres ministres nahdhaouis, OK mais avec des réserves !
Mais, Anouar Maârouf, il faut être fêlé pour le remercier.
Il suffirait de lire tous les articles le concernant pour se rendre compte que c'est un pourri jusqu'à la moelle (Q5, Tunisair, etc...) !
Que vous faut-il pour avoir un peu de lucidité ?
Et les dernières nominations et destitutions de Mekki, qu'en pensez-vous ?
Il ne faut pas nous prendre pour des benêts !

A lire aussi

Le bilan du ministère est de moins en moins précis.

22/09/2020 15:19
10

Depuis l’après-midi d’hier, la vidéo de l’agression de deux ressortissants ivoiriens par leur

20/09/2020 18:26
24

Pour inciter les autorités à

19/09/2020 22:38
19

L’affiche indique que l’accès est interdit aux femmes vêtue d’une robe courte et aux hommes en

18/09/2020 20:06
6