alexametrics
samedi 15 juin 2024
Heure de Tunis : 09:24
Dernières news
La Tunisie présente ses condoléances au Bahreïn
28/09/2023 | 21:54
1 min
La Tunisie présente ses condoléances au Bahreïn

 

Le ministère des Affaires étrangères a rendu public un communiqué, jeudi 28 septembre 2023, indiquant que la Tunisie présente ses sincères condoléances et exprime sa profonde sympathie au Royaume du Bahreïn suite au décès de militaires de la force de défense de Bahreïn sur la frontière terrestre sud de l'Arabie saoudite.

La Tunisie réitère son soutien constant aux efforts onusiens et régionaux visant à promouvoir les pourparlers de paix en vue d'une résolution politique de la crise yéménite.

Lundi 25 septembre, deux soldats bahreïnis ont été tués dans le sud de l'Arabie saoudite, près de la frontière avec le Yémen. Les rebelles Houthis sont accusés par le Bahreïn d'attaquer ses troupes. Le pays est engagé militairement aux côtés de l'Arabie saoudite contre ce groupe qui a pris le pouvoir dans le nord du Yémen. 


S.H

28/09/2023 | 21:54
1 min
Suivez-nous
Commentaires
1/3i
et rien pour les civils Yéménites assassinés quotidiennement ?
a posté le 29-09-2023 à 11:09
C'est bizarre ce choix.

des dizaines de civils sont tués chaque jour par cette guerre inhumaine. Mais personne n'en parle.
ourwa
Et les condoléances de la Tunisie aux pays africains d'origine des migrants assassinés en Tunisie, celle-ci les oublie?
a posté le à 19:49
" et rien pour les civils Yéménites assassinés quotidiennement ?", vous interrogez-vous ? Si, par le silence de la Tunisie à propos de ce massacre, le silence de KS, massacre opéré par l'Arabie S et ses mercenaires émiratis, bahreïnis, omanais, égyptiens... Et alors, ces immenses défenseurs des droits de l'homme ne sont-ils pas tous musulmans sunnites accomplis qui n'ont jamais soutenu al-kaéda, ni l'EI, à l'instar de leur alter égo iranien, qui n'a jamais sniffé les pratiques terroristes de part le monde ? Qui soutiendrait les Houthis chiites du Yémen à part l'Iran chiite, comme il soutient le Hezbollah chiite du Liban et le Hamas chiite palestinien de Gaza ? Toute cette salade infecte, à présent sanglante depuis longtemps, s'inscrit en plein dans l'ignoble géostratégie politique mondiale, du moins dans cette partie du monde et le pilotage principal de cet ouragan abject ne revient à aucune puissance autre que les USA, épaulés par l'UE et surtout par son mercenaire en chef au Moyen Orient, Israel et son poison nommé " Accord Abraham", initié par Trump, mais maintenu dernièrement par Biden, campagne électorale et idéologie prosioniste obligent... Si KS voulait garnir sa caisse de 1,9 milliards du FMI, il n'aurait qu'à signer ces criminels " accords d'abraham", car des migrants africains noirs sur " son" territoire, objets de violences racistes à Sfax et ailleurs, KS semble s'en foutre comme d'une guigne, à l'instar de Meloni, Macron et autres chefs d'Etat de l'UE; leur jeu à tous, KS y compris, serait de trouver un traité en bonne et due forme pour protéger, et l'UE et la Tunisie, de ces "hordes barbares" qui seraient " plus nuisibles qu'un immense nuages de criquets pèlerins" selon l'inconscient politique tuniso-européen bien clair...
Lotfih
Ils sont en guerre ?
a posté le 29-09-2023 à 10:59
Donc on présente nos condoléances pour la mort de deux soldats engagés de plein gré dans une offensive militaire contre un pays voisin. C'est une première
ourwa
La Tunisie présente ses condoléances au Bahreïn, après avoir félicité le président nord-coréen....
a posté le à 19:54
Oui, le Bahrein et le Yemen du Nord, à présent Houthi, seraient toujours en guerre. Je croyais que cette guerre sanglante était en pose (cessez-le feu), du moment que les deux géants de la Démocratie et des Droits de l'Homme, l'Arabie saoudite avec ses mercenaires bahreïnis, émiratis, omanais, égyptiens...au Yemen et l'Iran, s'étaient rabibochés... Bref, ça semble être une affaire entre Etats limitrophes, l'Etat houthi du Yemen du Nord et l'Arabie saoudite sur la frontière de laquelle les deux mercenaires bahreïnis sont passés de vie à trépas... Si leurs palabres venaient à trainer...ils penseraient peut être à faire appel à la légendaire sagesse des juges israéliens... sous l'égide de Biden, bien entendu...