alexametrics
vendredi 21 juin 2024
Heure de Tunis : 01:41
Dernières news
La CIJ ordonne à Israël de stopper « immédiatement » son offensive militaire à Rafah
24/05/2024 | 15:35
1 min
La CIJ ordonne à Israël de stopper « immédiatement » son offensive militaire à Rafah

 

La plus haute juridiction des Nations unies (ONU), a ordonné vendredi 24 mai 2024 à Israël de stopper « immédiatement » son offensive militaire à Rafah. 

La Cour internationale de justice (CIJ), a déclaré qu'«Israël doit arrêter immédiatement son offensive militaire, et toute autre action menée dans le gouvernorat de Rafah, qui serait susceptible d’infliger au groupe des Palestiniens de Gaza des conditions d’existence capables d’entraîner sa destruction physique ou partielle ». 

 

Elle a, également, déclaré qu’Israël doit maintenir le passage de Rafah ouvert pour une aide « sans restriction », tout en  appelant à la libération immédiate des otages pris par le Hamas depuis l’attaque du 7 octobre. 


Le 20 mai, la Cour pénale internationale (CPI) a demandé un mandat d'arrêt contre le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou et le ministre de la Défense, Yoav Gallant pour crimes de guerre et des crimes contre l'humanité commis à la bande de Gaza.

Dans un communiqué, le procureur de la CPI, Karim Ahmed Khan a déclaré avoir de : « bonnes raisons de penser que la responsabilité pénale de Benjamin Netanyahou, le premier ministre d’Israël, et de Yoav Gallant, ministre de la Défense d’Israël, sont engagés pour les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité commis sur le territoire de l’État de Palestine (dans la bande de Gaza) à compter du 8 octobre 2023 au moins ».


 

S.H

 

 

24/05/2024 | 15:35
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Le Droit international.
a posté le 24-05-2024 à 23:46
La CIJ vient d'ordonner à un pays de mettre un terme à sa guerre contre une population dans un espace géographique donné.
Cette décision est contraignante.
Toutefois, ladite Cour ne dispose pas de moyens pour la faire appliquer.
C'est pourquoi le secrétaire général de l'ONU, dont elle est un organe, vient de faire savoir qu'il ferait appel au Conseil de sécurité.
On sait que ledit Conseil est dominé par des pays disposant du "droit de veto" dont les USA, qui en feront usage pour venir au secours de leur protégé.
On nous a fait tous les coups, des plus hardis des sophismes jusqu'aux plus subtiles des distinctions entre l'un et les autres, mais ici les petites ruses et les grossières ficelles se fracassent au mur du réel.
Ce sont vos lois et normes, messires, que vous videz de leur substance en les voulant appliquer aux autres sans vous y soumettre.
Beaucoup de fanatiques vous croient, et ici croire dit bien ce dont il s'agit, et les peuples que vous appelez barbares, sauvages ou sous-développés rient de vous voir ridicules .
Parce que pour les larmes, ils auront assez pleuré.
Désormais, même à mains nues, ils vous regardent droit dans les yeux et vous désignent barbares.
Je reprends cet attribut en hommage au texte de Youssef Seddik.
Et à sa civilité.


Zarzoumia
Viva palestina
a posté le 24-05-2024 à 19:48
La conscience du monde se réveille timidement. Elle tente de s'extirper d'une chape de plomb qui n'arrive plus à éclipser la nature des horreurs commises par Israël. Ni la désinformation, ni la culpabilité, ni "l'antisémitisme ", ni la répression, ni le harcèlement médiatique ne peuvent cacher les atrocités perpétrées par un régime israélien suprématiste, colonialiste et génocidaire vis-à-vis d'un peuple qui aspire à la liberté et à la dignité.
Les positions géopolitiques ne tiennent pas face à la force de la morale et du droit.
Le géant américain veuillera au verrouillage du conseil de sécurité mais peu importe, la défaite morale et politique est retentissante.
Tous les artefacts, l'armada médiatique et sa rhétorique ne peuvent égratiner la justesse de la cause palestinienne.
FALLAG
The Democrats' response
a posté le 24-05-2024 à 17:33
Israel's response: "The ICJ is Hamas and antisemetic"
America's response: "Whatever Israel says is true"
The UK response: "Whatever the US says is true"
Germany's response: "Whatever Israel says is true because we're still sorry about WWII"
France response: "We want to build a new generation of nuclear facilities as a gift to celebrate the founding of Israel"
Juan
france sionisée, zammourisée ... tfooooh ....
a posté le 24-05-2024 à 17:19
en france, un imam menacé d'expulsion pour avoir soutenu Palestine.
salahtataouine
un esprit libre
a posté le 24-05-2024 à 17:03
Vice President of Spain, Yolanda Diaz:

Today, we welcome the fact that Spain recognizes the State of Palestine, but we cannot stop there.

Palestine will be free from the river to the sea.



God bless you MADAME !!!!!!
salahtataouine
GAZA for ever and PALESTINE
a posté le 24-05-2024 à 16:59
TRAINER l etat colon devant les tribunaux est un acte sans precedent
des manifestations partout dans le monde scandant "free palestine" est sans precedent
la reconnaissance par l espagne l irlande et la norvege de la palestine est un grand pas
ce peuple heroique resiste depuis 75 ans et ces 8 derniers mois est sans precedent malgré la sauvagerie et les bombes 4 fois hirochima
ces yemenites pauvres font de la resistance et deviennent une puiissance controlant la mer
des changements geostrategiques et geopoltiques devant nos yeux et la "minorité"(2 millions) est une partie prenante de ce nouveau monde mais aussi GAZA est l accelerateur depuis le 7 octobre !!
Tounsi Tounsi
Un pays dit "occidental" devant les Tribunaux internationaux
a posté le à 19:03
Nous sommes à la croisée des chemins. C'est la première fois qu'un mandat d'arrêt international concerne les dirigeants d'un Etat du monde occidental.

Des dirigeants occidentaux ont dit à Karim Khan, le procureur de la CPI, que celle-ci n'est faite que pour les africains, les dictateurs et les pays pauvres.

Soit ces occidentaux qui nous bassinent avec leurs valeurs humanistes les appliquent pour de bon à leur allié, soit ils ne le font pas. Et dans ce cas, l'équilibre du monde basé sur le droit international est rompu.

Au passage, c'est drôle de voir que ces colons se prétendre occidentaux alors qu'ils font tout pour s'approprier la culture palestinienne.
Gg
Et la CIJ...
a posté le 24-05-2024 à 16:18
...n'a aucun mandat pour ordonner quoi que ce soit. Ce n"est pas Interpol, la CIJ est juste un organe consultatif.
Tounsi Tounsi
Mauvaise foi...
a posté le à 17:46
Peu importe. Un état colonial se comporte tel un génocidaire aux yeux du monde. Le deux poids deux mesures en faveur de cette monstruosité est flagrant.
CHKOBBA
WOW !!
a posté le à 17:12
C'est bien clair que les Français sont nés souvent avant la honte.
salahtataouine
delire sur bn et ses commentataires!!!!
a posté le à 16:46
Le statut de la CIJ est calqué sur celui de la Cour permanente de justice internationale (CPJI). Il lui donne les instruments nécessaires pour appliquer le droit international, même si l'activité juridictionnelle de la CIJ reste tributaire du consentement des '?tats. La CIJ est l'un des six organes principaux de l'ONU. Elle est son seul organe judiciaire, ce qui la rend souveraine dans son ordre juridique. Elle a compétence universelle, puisque tous les membres des Nations unies sont de ce fait parties à son statut. Les '?tats n'appartenant pas à l'ONU peuvent devenir parties au Statut sous certaines conditions. C'est un organe permanent composé de 15 juges élus pour 9 ans par un double scrutin de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité. Pour être élu, un candidat doit obtenir la majorité absolue dans ces deux organes. Les juges sont renouvelés par tiers, pour assurer une continuité de jurisprudence.
Gg
Ce sera fait immédiatement...
a posté le 24-05-2024 à 15:45
...lorsque le hamas se rendra ou lorsqu'ils seront tous morts.
Tounsi Tounsi
Encore la rhétorique coloniale... t'en as pas marre ?
a posté le à 17:41
Que les colons commencent déjà par libérer les otages palestiniens. '?a kidnappe des gosses au calme et ça vient chouiner quand un groupe de résistants fait pareil.

Le crif n'a pas autorité ici.