alexametrics
mardi 27 février 2024
Heure de Tunis : 04:43
Dernières news
Kamel Feki s'entretient avec son homologue italien Matteo Piantedosi
23/10/2023 | 16:24
1 min
Kamel Feki s'entretient avec son homologue italien Matteo Piantedosi

 

Un entretien téléphonique s’est tenu, lundi 23 octobre 2023, entre le ministre de l'Intérieur Kamel Feki et le ministre italien de l'Intérieur Matteo Piantedosi, où les deux hommes ont évoqué « la réalité et les perspectives de coopération ainsi que les programmes de partenariat liant les deux structures des deux pays, notamment dans les domaines de la migration et du crime organisé ».

À cette occasion, les deux parties ont réitéré leur volonté de consolider davantage leurs relations. Ils ont aussi passé en revue les efforts déployés par les deux parties pour soutenir les capacités des unités sécuritaires dans la lutte contre les réseaux actifs dans le domaine de la traite humaine et l'organisation de la migration irrégulière.

Les deux ministres, précise un communiqué, ont salué les résultats accomplis dans ce domaine ainsi que les progrès enregistrés dans la réalisation des projets convenus entre les deux parties.

 

I.N.

23/10/2023 | 16:24
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
ourwa
Que les Italiens se débrouillent pour garder leurs frontières !
a posté le 23-10-2023 à 19:09
" '? cette occasion, les deux parties ont réitéré leur volonté de consolider davantage leurs relations. Ils ont aussi passé en revue les efforts déployés par les deux parties etc..." En somme, ce passage du compte rendu de l'entretien est on ne plus plus bateau, insignifiant, ridicule... Néanmoins, il est intéressant de relever cette phrase :" « la réalité et les perspectives de coopération ainsi que les programmes de partenariat liant les deux structures des deux pays, notamment dans les domaines de la migration et du crime organisé ».sic. Toujours la même rengaine italienne; l'Italie insiste pour que la Tunisie ratifie ce fameux mémorandum de juillet dernier obligeant la Tunisie de faire le garde-frontière sud de l'UE en général et de l'Italie en particulier et de faire de son territoire un camp de concentration pour les migrants africains irréguliers. Il faut bien que l'Italie comprenne bien le NON tunisien à ce propos... Ce Matteo Piantedosi avait annoncé dernièrement sa venue en Tunisie, qu'en est-il ? Nous supposons que la Tunisie a refusé sa visite et à présent, il se contente d'appeler Feki, comme si Feki avait un quelconque pouvoir de convaincre KS de consentir aux abjectes exigences italiennes !... Boycottons les produits européens !