alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 06:34
Dernières news
Kaïs Saïed s’entretient avec Abelfatteh Al Sissi à propos des aides à Gaza
28/11/2023 | 23:44
1 min
Kaïs Saïed s’entretient avec Abelfatteh Al Sissi à propos des aides à Gaza

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a tenu une conversation téléphonique, mardi 28 novembre 2023, avec le président égyptien Abelfatteh Al Sissi, annonce ce soir un communiqué de Carthage.

Les deux présidents ont discuté des relations entre les deux pays. À cette occasion, le président de la République a salué le rôle joué par l’Égypte dans l'acheminement de l'aide humanitaire à Gaza après les destructions subies par toutes ses infrastructures suite à l'agression sioniste. 


Il a également exprimé la disposition de la Tunisie, en coordination avec les autorités égyptiennes et le Croissant-Rouge palestinien, à accueillir un certain nombre de blessés pour recevoir des soins en Tunisie. Il a précisé qu'en cette période de cessez-le-feu, de nombreuses personnes ne bénéficient pas du minimum de soins, et certaines perdent la vie chaque jour en raison de cette situation catastrophique inhumaine. 

Selon le communiqué, "les ministres des Affaires étrangères des deux pays coordonneront dans les plus brefs délais afin que le peuple tunisien puisse remplir son devoir sacré envers le peuple palestinien".


S.H
28/11/2023 | 23:44
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Ce qui me choque beaucoup et ce que je n'arrive pas à comprendre chez le président tunisien Kaïs Saïed, dont la légitimité ne repose que sur sa qualité d'homme de principe, comment il trouve la principale force de son Consciencieux, jusqu'à oser serrer la main ou nouer la moindre amitié avec un tel génocidaire de son propre peuple égyptien, le Saffah Sissi, dans l'attente qu'il le fasse avec l'autre Saffah Bachar Assad de Syrie !!!
a posté le 29-11-2023 à 13:10
D'un côté, le président Kaïs Saïed, dénonce les «virus, les cafards et les chauves-souris des grottes» en Tunisie, tout en les combattant par ses fameuses «missiles nucléaires» et de l'autre côté, il noue relation «amicale» et «fraternelle», avec les pires dictateurs arabes génocidaires de leurs propres peuples, le Saffah Sissi d'Egypte et le Saffah Bachar Assad de Syrie.
Comprend qui veut. Comprend qui peut.
Allah yostir Tounes.
FALLAG
Et pourtant c´est simple à suivre M. Chater!
a posté le à 14:05
"Comprend qui veut. Comprend qui peut."

On nous a dit et chanté depuis les Pharaons : Ettouourou Ta3ahou 3lè Emthalihè, Sobg7ènè Rabbi Al3athim!