alexametrics
jeudi 02 février 2023
Heure de Tunis : 02:51
Dernières news
Kaïs Saïed portera-t-il plainte contre Najla Bouden ?
26/08/2022 | 09:31
3 min
Kaïs Saïed portera-t-il plainte contre Najla Bouden ?

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, s'est entretenu, jeudi 26 août 2022, avec la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, pour débattre d'un ensemble de sujets d'actualité dont la pénurie observée au niveau de quelques marchandises et la hausse des prix. Le chef de l'Etat a appelé à poursuivre en justice toute personne impliquée dans la provocation de crises par la dissimulation de marchandises, des actes de spéculations ou pour avoir opéré des hausses des prix.

 

La déclaration de la présidence de la République vient répondre aux nombreux ras-le-bol et cris d'indignation lancés par les citoyens en raison des pénuries observées au niveau d'une grande partie des produits alimentaires de base et de premières nécessités. En effet, depuis plusieurs semaines, les Tunisiens n'arrivent plus à s'approvisionner en sucre, en café, en farine, en riz et en carburant. Le président semble déterminé à faire la guerre à ceux qui contrôlent ce secteur. Seul hic, il devra se faire la guerre à lui-même. Ces produits font l'objet d'un monopole de la part de l'Etat. C'est le gouvernement en place qui se charge d'importer les quantités nécessaires. Grâce à notre bonne et vieille bureaucratie, l'Etat garde le contrôle sur le marché puisqu'il s'occupe du stockage des réserves nationales mais aussi de la distribution. L'absence de réformes économiques profondes a renforcé le système en place faisant de lui un ensemble de mécanismes presque opaque et impénétrable.

 

Pour lutter contre la spéculation et les hausses des prix, Kaïs Saïed devra faire la guerre à l'Office du commerce rattaché au ministère du Commerce et le poursuivre en justice, car c'est cette entité qui contrôle absolument et jusqu'au moindre détail les importations de riz, de sucre et du café. Pour ce qui est des prix, il n'y a vraiment pas de surprise quant à la hausse ou à la baisse. Aucun acteur économique tunisien ne peut influencer la chose. Les prix de vente sont fixés par l'Etat et c'est ce dernier qui décide des augmentations chaque année. Encore une fois, Kaïs Saïed devra poursuivre en justice le gouvernement Bouden pour avoir procédé à ces augmentations. Son gouvernement n'aurait qu'à lui rappeler que les prix d'achat sont soumis au principe de l'offre et de la demande. Par ailleurs, ils devront, également, lui rappeler que certains produits font l'objet d'une pénurie mondiale. C'est le cas du café, qui en raison des météorologiques extrêmes, a vu sa récolte considérablement régresser.

 

Pour ce qui est des carburants, il ne faut pas être un génie pour savoir qu'il s'agit encore une fois d'un secteur faisant l'objet d'un monopole de l'Etat. Le gouvernement contrôle absolument tout le processus, de l'importation à la livraison dans les stations-service. L'opération est réalisée sous la tutelle et le suivi de plusieurs entités étatiques dont le ministère de l'Industrie, des Mines et de l'Energie ou encore l'Entreprise tunisienne d'activités pétrolières. Cette entreprise étatique a été créée en 1974 principalement dans le but de gérer la commercialisation du pétrole brut et des produits pétroliers pour le compte de l’Etat. L'importation des produits pétroliers est, quant à elle, exclusivement opérée par la Société tunisienne des Industries de raffinage depuis 2015. Concernant les prix, ils sont fixés par le gouvernement et les augmentations sont, aussi, effectuées par ce dernier dans le cadre d'un mécanisme d'autorégulation mis en place par les différentes lois de Finances successives, notamment, celle promulguée par le chef de l'Etat en 2021. Une petite recherche Google permet à n'importe quelle personne possédant un téléphone portable et une connexion internet de comprendre la chose. Encore une fois, Kaïs Saïed devra porter plainte contre le gouvernement et Najla Bouden pour avoir introduit des augmentations sur les prix des carburants et pour ne pas avoir fourni les quantités de carburant nécessaires aux Tunisiens...

 

S.G

26/08/2022 | 09:31
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Letranger
Ne vous plaignez pas...
a posté le 28-08-2022 à 10:27
"... depuis plusieurs semaines, les Tunisiens n'arrivent plus à s'approvisionner en sucre, en café, en farine, en riz et en carburant..."

La France souffre d'une pénurie quasi totale de moutarde. Si ,si....
Les drames ne sont pas que chez vous. Je veux dire en Tunisie...
Foutage
De gueule
a posté le 27-08-2022 à 06:32
Arrêtez de faire imputer la faute aux autres. Vous êtes tous responsables, vous gouvernants et assimilés. Pour rappel vous êtes monopolistiques dans l'importation des produits de base et hydrocarbures. En plus vous êtes de fait l'Etat est seul et unique distributeur de ces produits. Donc assumez votre responsabilité et arrêtez de faire croire au peuple que ces les autres qui mettent le désordre. Mettez donc la responsabilité sur un '?tat défaillant, incompétent et incapable de résoudre la guabégie depuis onze années.
R.T.
Fakidou chay la yootih .
a posté le 26-08-2022 à 23:03
Tout ceci s'agit de ce qu'on appelle "une fuite en avant" . La gouvernance de notre pays est devenue comme un jeu de hasard ! L'avenir de nos enfants est noir !!!!!!!!!!!!!!!!!
Tunisino
Porter plainte!
a posté le 26-08-2022 à 18:05
Zakafouna doit porter plainte contre lui-même. Il s'est trempé de priorités, il préfère les incompétents, et souffre d'incompétence, d'irresponsabilité, et de déséquilibre. Le littéraire traître Ghannouchi a appauvri les tunisiens alors que le littéraire psychopathe les a affamé. Merci à la république des imbéciles, de tout bord!
Fares
Ce n'est qu'un mauvais quart d'heure
a posté le 26-08-2022 à 17:54
Kaisollah ne fait que passer par un petit mauvais quart d'heure.

Le Dieu de Carthage a toujours réussi à détourner l'attention des médias et des citoyens : référendum, consultation, lutte contre les spéculateurs, arrestations de khwanjias...

Mais à chaque fois que le pays n'est pas sous l'emprise de l'une de ces distractions, les vices de Kaisollah refont surface et son incompétence divine est révélée à la populace toute nue dans toute sa laideur.

Dans quelques jours, Kaisollah sortira sa prochaine distraction: la nouvelle loi électorale. Tout le monde tombera dans le piège et on ne parlera plus que de cette loi qui viendra compléter les dix commandements de Yahvé. Entre temps, Adios l'économie.
Elamami
Penurie
a posté le 26-08-2022 à 17:30
Quand on ne plus payer les fournisseurs il y a penurie pas de stock on peut rien stoker ni cacher pour 12 million d habitants les fournisseurs veulent être payer rubis sur ongle vus la note catastrophique de Modus c'est leur droit
Daoudaou
La cause c'est le massacre de nahdha depuis 2012 jusqu'à 2016 et plus
a posté le 26-08-2022 à 17:00
Le clan nahdha s'est permis de recruter anarchiquement et pêle-mêle, des milliers de leurs partisans, et dont ghanouchi la clairement divulgué qu'ils s'agit de sudiste de sa région qui sont avec lui et qui les a donc récompensés, donant-donnant, par ces innombrables recrutements extravagants pour qu'il devienne chef de l'arp, s'agissant d'une assemblée fantoche qui a été à l'origine du massacré socio-économique de la Tunisie pendant dix ans.
Il est à rappeler que cinq sociétés pétrolières, appartenant à l'origine à l'ENI, ont été achetées en 1976 par l'état tunisien et ce suite à un accord plus qu'exceptionnel et à un prix très profitable pour la Tunisie voire historique.
Et, en fin de compte, c'est le clan nahdha, venu de Londres en intru au cours de l'année 2011 qui profita de ces sociétés nationales pour les adjuder et les inclure dans ses nouvelles propriétés acquises au nom du printemps arabe. Une mafia comme on nen à jamais vu.
Et maintenant, le résultat, c'est que l'état tunisien devient du jour au lendemain déficitaire, pour ne dire de regretter avoir réussi une telle acquisition en 1976.
Le clan nahdha, et d'après ce que l'on sait de leur sabotage, devrait être en principe, content.
gabsi
dramaturge
a posté le 26-08-2022 à 15:50
il fait du théâtre il n a aucune vision de sortie de crise ni pour rien d autre. à si comment prendre le pouvoir seul.
comment peut-on laisser la Tunisie à une personne incompetente.
cavalero
vous écrivez n'importe quoi
a posté le 26-08-2022 à 15:23
le président va porter plainte contre son chef de gouvernementdu n'importe quoi une poursuite judiciaire avec peut etre un motif de corruption de tous les ministres du gouvernement
1/résonnable
l'autocrate prédateur
a posté le 26-08-2022 à 15:06
Kaeis devra porter plainte contre lui même car le gouvernement n'avance d'aucun pas sans l'avis du dictateur vicieux déguisé en savant.
Petit x
@S.G
a posté le 26-08-2022 à 15:03
Tout ce que vous dites est tout à fait vrai, mais il va tomber à coup sûr dans l'oreille de notre "Sourd-Muet" à la tête de l'Etat en l'occurence Le locataire du palais de Carthage.

Donc à quoi bon se casser la tête avec ce Président qui se mure derrière le silence en ce qui concerne les problèmes réels des tunisiens, sans oublier les bla bla bla qui n'ont ni tête ni queue qu'il débite au gré de l'instant, depuis qu'il a accédé au trône d'autant plus que la majorité des gens le soutiennent sans réserve bien qu'il ne s'est jamais occupé concrètement de leur calvaire au quotidien ?

La vraie question est quand est-ce que le peuple va se réveiller et comprendre que Sa Majesté par son inertie et son autisme ne fait qu'accélérer sa descente en ENFER ?

C'est l'amère réalité de cette Tunisie; martyrisée par les Khouanjias et en passe de l'être encore une fois avec K.Saeid.
Scorpio
le despote suprème et sa nounou .........................
a posté le 26-08-2022 à 14:27
s'il porte plainte contre sa nounou, qui va s'occuper de ses couches ?
pwahahahah
Ok
Le "tout sauf Kais Said" détourne les tunisiens des élites
a posté le 26-08-2022 à 14:21
détourne les tunisiens des élites, le fossé s'élargie entre le peuple et l'élite privilégiés
Med
Precision
a posté le 26-08-2022 à 13:51
Pour la commercialisation et la distribution c,est la SNDP plutôt que l,ETAP.
Med
Precision
a posté le 26-08-2022 à 13:48
La commercialisation c,est la SNDP et non l,ETAP
Djodjo
Excellent article
a posté le 26-08-2022 à 13:22
Tout est dit, le cas de kaisoullah relève plus de la psychiatrie que d'autre chose, psycho-rigide, paranoïaque et manipulateur, alors que l'on a besoin d'un homme charismatique, gestionnaire et éthique/honnête.
Fares
Le seul responsable
a posté le 26-08-2022 à 12:25
Il faut que les citoyens comprennent que Kaisollah est le premier responsable de leurs malheurs. Combien de fois a-t-on tiré la sonnette d'alarme sur une éventuelle famine en Tunisie? Cependant, les priorités de Kaisollah étaient ailleurs : mettre ses pattes sur la justice, consultation nationale, constitution et référendum. Le tout financé par l'argent public. Cet argent aurait pu être utilisé pour nourrir les citoyens, espèce de voleur.

En vrai fdp et suivant les pas de Khadafi, Kaisollah finira par encourager les pauvres à piller les riches. Allah yihklou, il a complètement détruit notre pays et affamer son peuple.
aliocha
l'ennemie
a posté le 26-08-2022 à 11:43
Une certaine personne a dit que le meilleur ennemie de KS est lui même, ...à méditer
TAHAR
Malla Gazelle et quel carisme !
a posté le 26-08-2022 à 11:32
-
Houcine
Dictionnaire de la bêtise.
a posté le 26-08-2022 à 11:01
La littérature est riche de cette matière rare qu'est la bêtise.
Des écrits où l'humour voisine avec l'ironie jusqu'aux récits donnant à voir et lire le grotesque, le ridicule, que certains à l'exemple de Flaubert en a produit une recension située, mais avec un petit effort on pourrait lire le présent au prisme de son regard aiguisé et assassin.
Je reprends ici, sans prétendre à l'exhaustivité, quelques mots fétiches dont la signification semble faire consensus dans l'idiome d'une secte qui se répand sans tarir.
Azlem, Taghout, Zakafouna, Zaghrata, Machllah, etc.
J'ajoute que dabs un souci sans doute louable de contribuer à la culture locale, ces idéologèmes sont publiés avec une passion qui confine à la gourmandise.
C'est probablement comme cela qu'on conçoit la culture.
Je n'ose pas parler de pensée.
Et, surtout ne publiez pas, ce n'est pas dabs la ligne.
???
Tu es comme
a posté le à 16:14
un coq ,les pieds dans la merde et ça ne l'empêche pas de chanter.
Tu parles pour rien dire ,tu cherche des mots compliqués pour étaler ta culture mais en faite tu es le plus bête sur ce forum , un homme intelligent ne defend jamais un dictateur débile mental.
Je te conseille d'aller en Iran juste pour nous laisser en paix.
M.G
Poursuive l'Etat,
a posté le 26-08-2022 à 10:58
Le président est en colère et veut poursuivre ceux qui ont la main mise sur les produis alimentaires de première nécessité....
Eh bien Monsieur le Président c'est l'état qui gère, commande,stock et distribue
Allez-vous vous poursuivre ?!
Lotfih
Zakafouna mis à nu !
a posté le 26-08-2022 à 10:27
lisez les commentaires sur la page de la présidence de la république, les pros zakafouna comme les antis zakafouna, les tunisiens ont le ras de bol, il va finir mal ce mec ! le problème c'est qu'il emporte tout le monde avec lui, triste.
Ancien '?lu de la république française
souvenez-vous de vos insultes envers l'élu de la république française d'origine tunisienne
a posté le à 18:33
Mr le retraité de l'armée française selon ses propres dires, il ne faut jamais rajouter la b pour égarer la vérité, il faut rester sois même, il ne faut pas apprendre à vieux singe de la politique à faire des grimaces Mr lotfi, il faut savoir les insultes, elles ne sont que l'arme des faibles et des traîtres de la Nation Tunisienne