alexametrics
mardi 18 janvier 2022
Heure de Tunis : 15:08
Dernières news
Instructions judiciaires contre Ennahdha, Qalb Tounes, l'IVD et l'Inlucc
28/07/2021 | 10:28
1 min
Instructions judiciaires contre Ennahdha, Qalb Tounes, l'IVD et l'Inlucc

 

Le pôle économique et financier a pris, entre la date du 1er et du 14 juillet 2021, une série de décisions dans des dossiers concernant des partis politiques, des personnes connues et des institutions et entreprises publiques. C’est ce qu’a indiqué, mercredi 28 juillet 2021, le responsable de l'unité d'information et de communication et substitut du procureur de la République près Tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Dali, dans une déclaration à Business News.

 

Parmi les dossiers déférés dernièrement devant le ministère public du pôle, ceux relatifs aux contrats de lobbying, comme publié par le journal arabophone Al Maghreb le 28 juillet. Après étude des dossiers, le parquet avait décidé l’ouverture d’une enquête contre Ennahdha, Qalb Tounes et l’association 3ich Tounsi pour avoir profité de financements étrangers et de financements illicites pour leurs campagnes électorales, a précisé M. Dali.

L’autre affaire mentionnée est celle de l'Instance vérité et dignité (IVD) et concerne la falsification de son rapport final en relation avec l'affaire de la Banque franco-tunisienne (BFT). La plainte a été déposée, rappelons-le, par le chargé du contentieux de l’Etat.

 

Mohsen Dali a indiqué à Business News que le pôle a aussi examiné l’affaire des soupçons sur des dépassements concernant les moteurs d’avions de Tunisair. Et de noter qu'une enquête préliminaire a été ouverte dans un dossier de corruption à l'Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc) et qui concerne une mauvaise gestion des fonds pendant le mandat de Chawki Tabib.

 

I.N

28/07/2021 | 10:28
1 min
Suivez-nous
Commentaires
cesarios
bien exploiter le contenu du rapport du pôle.......
a posté le 28-07-2021 à 19:17
Se débarrasser et dissoudre l'actuelle défaitiste et catastrophique ARP ne pourra réaliser que lorsque M. le président de la REPUBLIQUE exploite légalement le contenu du rapport du pôle judiciaire économique et financier, il contient des preuves criantes et solides pour décider l'arrêt de son fonctionnement et donner ses instructions pour des nouvelles élections transparentes , dépourvues de toute falsification et de tout dépassement et la remplacer par une autre formation de représentants du peuple, dignes de ce nom et mérite tout le respect en exigeant des conditions bien précises et bien établies pour tous ceux ou celles qui désirent présenter leurs candidatures....Notre transition démocratique n'avancera qu'avec un parlement de respectueux députés qui sont conscients de leurs devoirs et de leurs droits..... Voir des voyous , des bandits, des faux jetons qui se croient des cowboys à l'hémicycle et qui s'en foutent éperdument de ce que le peuple est en train de subir , de souffrir, et encore le pire, la majorité de ces députés ne se sentent pas bien engraissés , et bien chouchoutés par des avantages et des privilèges payés par les sueurs de leurs concitoyens qui n'ont pas pu arriver à subvenir à leurs besoins les plus primaires et les plus nécessaires, et s'assurer d' un réel et prompt avenir de leurs progénitures
AVERROES
LE MOMENT EST VENU POUR RENDRE DES COMPTES
a posté le 28-07-2021 à 14:52
Le passage en force du président n'est une surprise pour personne, sauf peut être pour la confrérie et ses alliés. Les frères musulmans sont surpris par l'agenda et la préparation sans faille et sans bavure de ce coup de force bien accompli accompli. Qui aurait pu imaginer ne serait ce que un instant que K. SAIED novice en politique allait réussir un coup maitre de cette ampleur. Un 25 juillet de surcroit un jour de commémoration nationale où ennahdha et ses partisans satellitaires sont tous sans exception aucune confinés chez eux K. SAIED leur ferme tout accès aux institutions sécuritaire civile et militaire. BRAVO L ARTISTE. les condamnations internationales tant attendues par MONCEF MARZOUKI et RCHID GHANNOUCHI pour l'instant restent molles et faibles. Ces deux derniers endossent toutes les responsabilités du déclin du pays. Ils ont institutionnalisé et répandu la corruption à travers le pays. MONCEF MARZOUKI le maoïste léniniste de Strasbourg devenu président provisoire s'en est servi et empiffré de la république Tunisienne comme un bourgeois corrompu.
L'insulaire
Devoilez TOUT SVP....
a posté le 28-07-2021 à 14:10
Les tunisiens ont SOIF de verites (au pluriel)......
Qu'on deballe LE TOUT maintenant,c'est le bon moment pour le faire afin que toute la population le sache. De plus,on espere que cela nous evitera de vivre dans le futur de pareilles situations.
Un Tunisien
Allez fouiller au QG de Montplaisir !
a posté le 28-07-2021 à 13:55
Et vous ne serez pas déçu du résultat mais grouillez vous on voit de la fumée s'échapper des toits ce matin ...
MFH
La quête d'un véritable '?tat de droit.
a posté le 28-07-2021 à 13:39
Un plaisir de voir toutes ces affaires sales de gros maffiosis , ressurgir et remonter à la surface.
mansour
Rached Ghannouchi+Nabil Karoui+Seifedine Makhlouf se croyaient insaisissable par la justice
a posté le 28-07-2021 à 13:31
Nos héros et sauveurs le Président Kais Said, l'Aemée nationale, nos force sécurité et Le comité de défense de Belaïd et Brahmi feront tomber ces lâches islamistes dans le filet de la justice indépendante libérée des juges islamistes corrompus aux ordres qui taisait les noms des commanditaires du ravage islamiste des freres musulmans salafistes
The Mirror
Chawki Tabib et SIihem Bensedrine corrompus, oh mon Dieu
a posté le 28-07-2021 à 12:30
Ennahdha a corrompu tout le monde.
- L'Etat a confié les dossiers de corruption à Chawki Tabib, Chawki Tabib devient à son tour corrompu,
- L'Etat a confié les dossiers de justice transitionnelle à Sihem Ben Sedrine, Sihem Ben sedrine devient à son tour corrompue.

Il faut reconnaître que dans le domaine de la corruption, Ennahdha est une sommité internationale. Pour apprendre la corruption, une seule adresse à l'échelle mondiale: Rached Ghannouchi, Ennahdha, Montplaisir, Tunisia.
Madou
Rebelotte
a posté le 28-07-2021 à 12:26
OK,mais faut pas passer tout le temps à cela.
Le dossier économique est aussi, si non plus urgent.
On va voir maintenant si Saied a vraiment des couilles.
Wait and see
L'Irrévérentieux
Mieux tard que jamais !
a posté le 28-07-2021 à 12:02
Monsieur Dali oublie juste de rappeler que ces affaires dormaient tranquillement dans des tiroirs depuis octobre 2019 !!!

Bon réveil !
Jupiter
Une procédure normale
a posté le 28-07-2021 à 11:54
C'est une procédure normale puisque il y a une plainte et la justice dira a la fin qui est coupable et qui est innocents. Cette procédure et déjà ouverte avant le gel du parlement mais les médias rcdiste qui n'aime pas kais said et non jamais voter pour lui veulent profiter du moment juste je vous informe que quand le président il parle des valeurs qui ont volé l'argent du peuple il parle des financiers de la majorité des médias tunisien célèbre qui était la cercle protégé de ben ali et ca famille et qui ont échapper a la justice ou bien leurs dossiers dorme vous
A4
Criminels !
a posté le 28-07-2021 à 11:48
Mais il y a pire que les criminels: les juges corrompus !
A Montplaisir, dans les locaux de la secte des assassins, c'est le sauve qui peut. Dans quelques jours ils vont se mettre à s'accuser mutuellement et à se distribuer de gentils noms d'oiseaux . . .
Remarquez que le morveux bouchléka n'a rien dit depuis 3 jours ! Est-il habillé en "niquabée" et en train de tenter de franchir la frontière algérienne ?
DHEJ
De même pour les associations...
a posté le 28-07-2021 à 11:07
Un grand travail et la justice doit éviter les pas de la tortue...
Bourguibiste nationaliste
La justice a été dévoyée par les Khwanjias
a posté le 28-07-2021 à 11:04
Depuis 2011, la justice tunisienne a été dévoyée par les Khwanjias et leur accolites. Détournement des fonds publics (l'aide chinoise et l'affaire Bouchlaka qui semble actuellement en fuite), financements illégaux venant de puissances étrangères, dépassements illégaux de l'IVD (qui en réalité n'au aucune dignité). C'est contre ces scandales que le peuple s'est mobilisé le 25 juillet, ce qui a amené le président de la République de prendre les décisions qu'il a prises et que les Khwanjias appellent « coup d'Etat ». Il s'agit simplement de restaurer la puissance et l'autorité de l'Etat, bafouées par les Khwanjias et par Kalb Tounes. Il était temps d'instaurer la justice en Tunisie et demander des comptes aux Khwanjias dont certains sont déjà en fuite.
DHEJ
La Cour des Comptes aux abonnés absente!
a posté le 28-07-2021 à 10:48
Art. 27 du décret-loi N°2011-87 du 24septembre 2011, portant organisation des partis politiques. -

Le parti présente à la cour des comptes un rapport annuel comprenant un descriptif détaillé de
ses sources de financement et ses dépenses.

D'ailleurs ou sont la conformité des partis politique à cette disposition:

"Le parti publie ses états financiers accompagnés par
le rapport du commissaire aux comptes dans un
quotidien paraissant en Tunisie et sur le site électronique
du parti s'il en existe, et ce, dans un délai d'un mois à
compter de la date d'approbation de ces états financiers."

Dernier paragraphe de l'article 26 du même décret-loi cité en haut!!!


Ah cette notion de LEGIDYMANIQUE qui fait défaut à nos juges TO GET THINGS MOOVE!
Magon Le Carthaginois
@ DHEJ
a posté le à 11:22
Merci de nous rappeler "L'Art. 27 du décret-loi N°2011-87 du 24septembre 2011, portant organisation des partis politiques".

Aucun parti (et en premier lieu Le parti Annahdha) n'a publié ses états financiers.
Et dire que le parti de Annakba parle de
transparence et de démocratie et accuse Le Président de "coup d'état".

Il faut que Ghannouchi et co. soient juger.

Permettez-moi de corriger une partie de votre dernière phase. On dit :
TO GET THINGS Moving et non
TO GET THINGS MOOVE!

Cordialement







Permettez-moi de corrigé votre
DHEJ
Merci
a posté le à 11:51
Cordialement!