alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 13:57
Dernières news
Imed Hammami : la commission de conciliation pénale est incompétente !
22/09/2023 | 10:10
2 min
Imed Hammami : la commission de conciliation pénale est incompétente !

 

L'ancien ministre et dirigeant nahdhaoui, Imed Hammami, a estimé, vendredi 22 septembre 2023, que les membres de la commission de conciliation pénale sont incompétents.

Au micro de Wissal Kasraoui, dans la Matinale de Shems Fm, M. Hammami a affirmé que « l’erreur n’est pas celle du président de la République en ce qui concerne la conciliation pénale, mais celle de l’équipe chargée, qui a été engloutie dans les questions procédurales », alors qu’il suffisait selon lui de « mettre en place une matrice et des critères puis les appliquer sur tous les dossiers et déterminer aléatoirement les montants à payer. En une seule séance, le concerné doit soit payer, soit voir son dossier transféré à la justice ». Une affaire qui devait être résolue en quelques jours, selon ses dires.

Et de marteler : « Si cela avait été appliqué, plusieurs auraient payé et la situation aurait été améliorée ».

Pour lui, « cet argent est celui du peuple ». Le politicien a souligné que « le chef de l’État n’a pas dit que ces fonds vont régler les problèmes de la Tunisie mais il avait expliqué que c’est une question de principe, que cet argent appartient aux Tunisiens et que les concernés doivent leur rendre via des projets d’investissement ou via la justice ».

 

En ce qui concerne la commission, Imed Hammami s’est référé à un dicton pour faire le parallèle : « "Celui qui n’a pas une chose, ne peut pas la donner". Pour lui, celui qui n’a pas la compétence, devait démissionner depuis le début dès que le chef de l’État lui a proposé le poste ». Et d’ajouter : « C’est la faute de l’équipe qui faisait du surplace depuis des mois : Ils n’ont pas la compétence ! ».

Pour lui, « le responsable doit être évalué selon son bilan et non pas sentimentalement ».

Interrogé sur les difficultés des finances publiques et le non bouclage de la loi de finances 2024, Imed Hammami a estimé que c’est une chose normale après deux années de pandémie et ce qu’il qualifié comme une troisième guerre mondiale pour décrire les divers conflits à travers le monde. Pour lui, tous les pays, même développés ont des problématiques, que la Tunisie s’en sort bien et que l’État est en train de bien tenir son rôle. Et d’affirmer qu’il est optimiste pour l’avenir du pays.

 

I.N.


22/09/2023 | 10:10
2 min
Suivez-nous
Commentaires
MFH
'? priori...
a posté le 23-09-2023 à 08:23
Pour une fois il a raison.
Hassine
Pauvre ga
a posté le 22-09-2023 à 17:53
Qui va vous entendre
Personnes
vous avez un proverbe tun qui illustre bien vitre etat
Foued
@Hassine
a posté le à 23:35
oui c vrai je suis d accord avec vous Mr Hassine , personne ne l entendra .
Ce monsieur est une véritable catastrophe .
Adil
Kwenji un jour Kwenji pour toujours
a posté le 22-09-2023 à 14:19
De plus tu es un lèche cul
mtz
perroquet
a posté le 22-09-2023 à 10:58
un nouveau perroquet qui imite la voix de son maître
Houcine
Un regard intelligent.
a posté le 22-09-2023 à 10:53
Depuis que cet homme a pris ses distances avec le dogme, il se montre ouvert, intelligent et honnête.
Lire une séquence, une situation en la plaçant dans son contexte, et regarder les faits non sous le prisme de la personnalisation, cela permet de rendre compte, au moins interroger, les institutions.
Ainsi, on a une chance de situer les difficultés, relever ce qui produit les effets attendus, et de revoir l'organisation.
Si une commission ne réalise pas son travail, s'embourbe, ou ne parvient pas à produire de résultats, c'est qu'elle n'a pas focalisé son activité sur son objet, ne s'est pas donné les bons outils, ou encore s'est laissée noyer dans des conflits de personnes.
En somme, elle a dysfonctionné.
Et dans ces cas, ce n'est jamais qu'une question de personne, et par conséquent individualiser les problèmes, c'est refuser de voir la problématique dans son ensemble.
Ceci peut être dit valable pour toute institution.
Jean Neymar
Faux-cul
a posté le 22-09-2023 à 10:26
Voilà ce Faux-cul lèhhas de Imed Boumadha qui y va de son mot en prenant bien soin de caresser au passage dans le sens du poil son nouvel emir.....