alexametrics
mercredi 29 juin 2022
Heure de Tunis : 04:28
Dernières news
Hammadi Bousbia aux actionnaires : il n’y a pas de meilleurs placements que le titre SFBT
18/05/2022 | 19:17
7 min
Hammadi Bousbia aux actionnaires : il n’y a pas de meilleurs placements que le titre SFBT


2021 a été un bon cru pour la SFBT. 2022 sera une année difficile mais, Hammadi Bousbia s’attend à ce que la société réalise un bénéfice égal ou supérieur à celui de l'année dernière, et cela malgré la hausse des prix de la matière première. En outre, il a tenu à rassurer les actionnaires : la relation contractuelle avec Coca-Cola Cie ne sera pas rompue. Au contraire, elle devra se développer davantage.

 

C’est ce qui ressort de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la Société de fabrication des boissons de Tunisie (SFBT) tenue, mardi 17 mai 2022 à l’hôtel Golden Tulip Gammarth, sous la houlette de Hammadi Bousbia, son président du conseil d’administration et de Mustapha Abdelmoula, son directeur général.

 

 

Comme à son accoutumée, la SFBT a réalisé globalement de bons résultats et ce, bien que la conjoncture soit de plus en plus difficile. De quoi ravir les actionnaires qui auront droit, cette année, à un dividende de 715 millimes par action mise en paiement à partir du 24 mai 2022.

La société affiche ainsi un résultat net de 223,02 MD fin 2021 contre 201,12 MD fin 2020, en hausse de 10,89%, grâce notamment à la baisse du taux d’impôt sur les sociétés passant de 25 à 15%. Elle a payé 27,07 MD d’impôt sur les sociétés, 3,44 MD d’impôt sur les revenus des capitaux mobiliers et 1,80 MD de contribution de solidarité sociale.

Ses revenus ont atteint 750,73 MD, en baisse de 2,69%. Le plus gros du chiffre d’affaires est réalisé par la bière (541,01 MD, en baisse de 7,10%). Des performances accomplies malgré la crise Covid-19 qui a impacté toute l’économie nationale, l’effet négatif de l’augmentation du droit de consommation sur la bière et la baisse des ventes au premier trimestre 2021 due aux achats spéculatifs de la fin d’année, explique le management.

 

En outre, la société a indiqué qu’elle a fait le choix de ne pas réévaluer ses actifs immobilisés (terrains, bâtiments, matériels et fonds de commerce). Et donc, l’application des normes IFRS, reportée à 2023, n’aura pas d’effet significatif sur le bilan consolidé et sur l’état de résultat consolidé.

 

 

D’emblée, Hammadi Bousbia a voulu mettre les points sur les "i" et a évoqué le sujet du moment, à savoir la fin du partenariat entre le groupe américain Coca-Cola Company et le français Castel dans certaines pays africains et les rumeurs ayant circulé sur une possible rupture de contrat en Tunisie. Le président du Conseil d’administration a soutenu que « l’information qui a circulé est fausse » et que la SFBT n'est pas concernée par cette rupture, le contrat d'embouteillage étant signé directement entre elle et The Coca-Cola Cie. Mieux encore, la SFBT précise qu’elle vient de renouveler son contrat de concession.

« Nous n'avons aucun problème avec Coca-Cola Company », a-t-il martelé. Et d’expliquer que « si la rupture de contrat a eu lieu, c’est que le groupe Castel a ses propres produits, qui représentent dans les marchés concernés la majorité des ventes. Ce qui ne sied pas à la compagnie américaine qui veut le développement de ses propres produits et qui a proposé l’achat des licences du groupe Castel, qui a refusé ».

Le président du conseil d’administration a souligné : « Lorsque le groupe Castel est entré dans le capital, la SFBT avait ses propres contrats et engagements. Pour nous, il y a aucune raison de mettre fin à la concession de Coca-Cola vu qu’elle représente 80% des ventes de boissons gazeuses de la société ».

 

S’adressant aux actionnaires, M. Bousbia a affirmé : « Je vous rassure : il y a aucun problème avec Coca-Cola Company. Au contraire, nous sommes en négociation pour ajouter d’autres produits à notre gamme ».

En réponse à une interrogation d’un actionnaire, inquiet de la réaction de l’actionnaire de référence qui pourrait obliger la SFBT à mettre fin à son contrat avec les Américains, le président du conseil a expliqué que l’intérêt supérieur de la société prime et dans ce cadre le groupe Castel est conscient que l’intérêt de la SFBT est de préserver le contrat de concession avec Coca-Cola Compagny.

 

Hammadi Bousbia a rétorqué à un commentaire de l’actionnaire Sélim Riahi qui a souligné la nécessité de vérifier les informations avant de réagir : « Moi aussi je suis un petit porteur. Dès que la fausse information a circulé et qu’on a commencé à vendre l’action SFBT, moi j’en ai acheté pour les membres de ma famille. Je pense qu’il n'y avait aucune raison pour la panique qui a eu lieu. Je voulais laisser un patrimoine à mes enfants et je ne pouvais pas trouver de meilleurs placements que le titre SFBT. Malheureusement, certains petits porteurs ont été induits en erreur ! ».

 

 

Habib Bouzouita s'est exprimé sur le cours de l’action qui est passé de 21 dinars en 2020 à 16,2 dinars en 2021, soit une perte de 25% de la capitalisation, formulant la requête que le cours doit être soutenu à moyen terme. Ce à quoi M. Bousbia a précisé que le management a un moyen de soutenir le cours car le groupe Castel veut augmenter ses parts dans la société, chose que pour l’instant le management refuse.

 

Notons qu’au cours de l’assemblée, plusieurs actionnaires minoritaires ont réclamé une augmentation du dividende distribué au titre de l’exercice 2021, surtout que la société, qui est habituée à opérer des augmentations de capital par incorporation des réserves et donc par la distribution d’actions gratuites ne le fera plus, l’Etat ayant retiré l’avantage fiscal de cette opération.

En réponse, le président du conseil d’administration a noté que vu la situation difficile du pays, la société a décidé de ne pas distribuer un gros dividende pour le soutenir, car une partie importante est expatriée et en devise.

« Je ne serai pas parmi ceux qui portent atteinte au pays », a-t-il déclaré. Il a aussi spécifié : « J’ai fait mes comptes et pour ceux qui sont entrés avec nous dans le capital de la société dès le départ et jusqu’à aujourd’hui, leur capital a augmenté de 600 fois ! ».

En outre, M. Bousbia a évoqué les appréhensions exprimées quant à la hausse des prix et au manque de matières premières : « Les prix sont de 40 à 50% plus chers », pour certains éléments. Et d’ajouter : « Le prix de l’orge a par exemple nettement augmenté ».

« 2022 sera très difficile », a commenté, dans ce cadre, Mustapha Abdelmoula.

 

 

Interpelé par Mustapha Chouïeb qui pense que la situation va s’aggraver, le président du conseil d’administration a rétorqué : « Ne soyons pas défaitistes. Ceux qui ont des fonds doivent investir car c’est le moment de le faire. Avec ce qui se passe ailleurs notamment en Chine et en Ukraine, on aurait dû profiter des opportunités qui se présentent en Tunisie. Mais parfois, nous œuvrons contre nos intérêts ! ».

 

En ce qui concerne les perspectives, les deux dirigeants a souligné le manque de visibilité vu la guerre en Ukraine, grand fournisseur du pays en céréales, et vu les nouvelles taxes imposées. Pour les quatre premiers mois 2022, il a indiqué que malgré le mois de ramadan, les performances de 2022 sont meilleurs que l’année dernière. 

En réponse à une interrogation de Business News, Hammadi Bousbia a affirmé : « Je suis optimiste. Nous sommes couverts au niveau des matières première pour une grande partie de l’année 2022. Nous espèrons que les résultats de 2022 soient équivalents ou meilleurs que ceux de 2021 ».

 

Chaque année apporte son lot de surprises à la SFBT. Malgré cela, la société a démontré sa résilience. 2022 s’annonce très difficile pour la société vu la hausse des prix de la matières premières. Son management compte relever le défi et réaliser un résultat équivalent à celui de 2021.

 

Imen NOUIRA

18/05/2022 | 19:17
7 min
Suivez-nous
Commentaires
Yassine
Castel est le propriétaire de la SFBT
a posté le 18-05-2022 à 21:44
C'est honteux que le groupe le plus valorisé en bourse et qui a une situation de monopole appartient à en majorité à des étrangers ( groupe Castel )
Ce Bousbia n'a même pas un pour cent .
DHEJ
Le titre SFBT est le meilleur...
a posté le 18-05-2022 à 20:22
Le produit SFBT est le pire du pays!
Hermès
Ce Hammadi chrab!
a posté le 18-05-2022 à 20:18
Même s'il est est homme d'affaires en vue de pas mal de gens, mais enfin de compte, il n'est qu'un vendeur de bières !!! Point à la.. bière !!
Chevy
SFTB
a posté le 18-05-2022 à 20:11
Pas étonnant, avec ce que chacun écluse....Des trous