alexametrics
Dernières news

Hamma Hammami : Chaque partie politique présentera les grandes lignes de sa vision pour le futur gouvernement (vidéo)

Hamma Hammami : Chaque partie politique présentera les grandes lignes de sa vision pour le futur gouvernement (vidéo)
Dans une interview accordée aujourd’hui, jeudi 8 janvier 2015, à Mosaïque Fm, Hamma Hammami, est revenu sur la fusillade qui a fait 12 morts hier au siège de l’hebdomadaire français, Charlie Hebdo. Le porte-parole du Front populaire a déclaré « qu’on ne peut pas réagir surtout lorsque certaines des journalistes tués ont soutenu les démocrates tunisiens lors de leur persécution sous la dictature ».
Il ajoute, par ailleurs, que « le journal est célèbre pour son soutien aux victimes de la répression et de la dictature. Il s’agit [la fusillade d’hier] d’un crime grave, d’un véritable massacre offrant un cadeau aux mouvements racistes et d’extrême droite. A la lumière de la crise que vit l’Europe actuellement, ce sera pour certains une occasion de mettre dehors les arabes et les étrangers et de s’attaquer aux musulmans. L’islam n’est qu’une couverture idéologique à ce genre de crimes mais leur motivation est purement politique ».

D’un autre côté, au sujet de la situation politique en Tunisie, Hamma Hammami est revenu sur la réunion tenue aujourd’hui entre Front Populaire et Habib Essid, futur chef du gouvernement. Une réunion qui s’inscrit, selon ses dires, dans le cadre d’une série de réunions prévues avec tous les blocs parlementaires. Selon Hamma Hammami, les discussions ont porté sur la structure ainsi que le programme du nouveau gouvernement, mais sans entrer dans les détails. Il explique, par ailleurs, que le FP présentera un document dans lequel il exposera les grandes lignes de sa position quant au programme du gouvernement. Un gouvernement qui sera « restreint et réunira des compétences et des personnalités politiques tout en assurant une présence féminine et une certaine équité régionale », explique-t-il se basant sur les dires de Habib Essid. Et d’ajouter : « Nous nous sommes mis d’accord pour que chaque partie politique présente un document dans lequel elle exposera sa vision pour le gouvernement à venir ». Au sujet de son éventuelle participation au gouvernement Essid, Hamma Hammami n’a ni confirmé ni nié affirmant que, pour l’instant, le Front Populaire se contente de donner son avis sur la structure et le programme.

S.T.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3) Commenter
éternel contestataire
sassi
| 09-01-2015 12:15
mr hamma ne mettez pas les batons dans les roues ne dites pas toujours non pour vous démarquer du lot
on sait que le communisme tend toujours vers un anarchisme d'éternels contestations de ce que font les autres
Le chef de Gouvernement idéal!
Dr. Jamel Tazarki
| 09-01-2015 11:27
Un Chef de Gouvernement doit avoir une idée du projet socio-économique qu'il voudrait réaliser pour notre pays. Un projet socio-économique, c'est avant tout des moyens humains et matériels. La responsabilité du chef de gouvernement est de s'assurer que tous ces moyens sont disponibles. Et si ce n'est pas le cas, sa responsabilité est de faire en sorte que l'ensemble de ces moyens soient disponibles en temps voulu.

Il est aussi de la responsabilité du Chef de Gouvernement de définir (avec l'aide de nos hauts fonctionnaires et de nos différents ministres et ministères) l'ensemble des coûts qu'il juge nécessaire pour réaliser son projet pour la Tunisie et de chercher des financements à l'extérieur et à l'intérieur de la Tunisie.

Une fois le budget est disponible, le chef de gouvernement est responsable de l'usage qui est fait des moyens financiers, techniques et humains mis à sa disposition. En cas de dépassement, sa responsabilité est engagée.

Le chef de gouvernement est responsable de la réalisation du projet socio-économique qu'il a lui-même élaboré. C'est à lui de mettre en place les moyens nécessaires pour contrôler la progression de son projet pour la Tunisie. C'est à lui que revient la responsabilité de coordonner les différents ministères, de gérer la communication afin que ses choix socio-économiques aient du succès.

Certes, Notre Premier Ministre Mr. Habib Essid à d'extraordinaires compétences de gestion, de très bonnes capacités relationnelles et beaucoup d'expériences politiques. Il représente statistiquement 90% des facteurs de succès des choix socio-politiques de notre pays.

Un comportement du gentil Chef de Gouvernement qui est un peu mou, pas très réactif et non affirmé ne fera jamais résoudre les problèmes socio-économiques de la Tunisie. Il faut souvent savoir agir de manière combative pour arriver à ses fins en matière de décisions politiques.

Nidaa Tounes doit arrêter de chercher par tous les moyens des compromis exagérés. Nidaa Tounes n'est pas le toutou du parti politique Ennahdha ou du Front Populaire.

Notre Premier Ministre Mr. Habib Essid, est dans une situation où il faut montrer beaucoup d'énergie et d'initiative. Et s'il n'arrivait pas à se confirmer vis-à-vis des partis de l'opposition, eux le contrôleraient. Il y'a même des politiciens de l'opposition qui vont tout faire pour lui barrer le chemin et saboter ses initiatives.

La Tunisie a besoin d'un Premier Ministre héros, créatif, qui sais faire le show et capable de réaliser ce qu'il est nécessaire de faire pour la Tunisie, en assumant les conséquences.

@Mr. Hamma Hammami: Mais enfin Mr. Hamma Hammami , nous ne sommes pas au marché aux puces pour que chaque parti politique présentera les grandes lignes de sa vision pour le futur gouvernement. Soyons sérieux!

Dr. Jamel Tazarki
www.go4tunisia.de

http://www.go4tunisia.de /PDF/Pronostics_excerpt.pdf

http://www.go4tunisia.de/PDF/idees_personnelles.pdf

C'est dans l'intensité, la régularité et le renouvellement du débat socio-politique que se forge le gouvernement du peuple. La bonne santé de notre jeune démocratie tunisienne se mesure à ses contre-pouvoirs. Voilà pourquoi l'indépendance des médias, de la justice, l'activité syndicale et la qualité du débat parlementaire concernent tous les Tunisiens.
Parti et non Partie
Omdadesousse
| 08-01-2015 19:44
Brabbi BN, rahou femma des erreurs de frappe qu'on a de plus en plus du mal à accepter. Donc, avis à tous les journalistes : On dit "Un parti politique" avec un "i" à la fin et non "une partie politique"... Merci !

A lire aussi

ces accusations ont été formulées sur la base d’un mail fuité sur les réseaux sociaux, selon lequel

19/06/2019 00:53
0

La Haica a ajouté que les médias publics ne sont pas à l’abri en raison de nombreux dossiers en

18/06/2019 21:25
0

3ich Tounsi a souligné que ces amendements ont été commandités par des partis politiques « rejetés

18/06/2019 21:21
2

Des dizaines de dirigeants, membres et sympathisants d’Ennahdha ont effectué, ce mardi 18 juin 2019,

18/06/2019 20:33
1

Newsletter