alexametrics
Dernières news

Habib Jamli se dit pour la neutralité des ministères de souveraineté

Temps de lecture : 1 min
Habib Jamli se dit pour la neutralité des ministères de souveraineté
 
Le candidat d’Ennahdha à la présidence du gouvernement, Habib Jamli a annoncé, mardi 19 novembre 2019, qu’il est pour la nomination de ministres indépendants à la tête des ministères de souveraineté. 
 
Dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm, Habib Jamli n’a pas écarté la possibilité d’une neutralité des portefeuilles de souveraineté (Défense, Intérieur, Justice, Affaires étrangères). 
Les pourparlers avec les partis politiques ont débuté dans le but de former le prochain gouvernement. Habib Jamli a été chargé de présenter son équipe dans un délai ne dépassant pas un mois comme le dispose la constitution. Le candidat à la Kasbah avait affirmé qu’il sera ouvert à tous les partis.
 
I.L


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

observator
| 19-11-2019 14:42
Normalement cette fausse question n est plus d actualité. Le peuple tunisien a voté pour une lutte sans merci contre la corruption et les corrompus priorité contre les gros.
Voilà ce qu'attend le peuple tunisiendu prochain gouvernemental en plus des autres priorités que sont l amélioration de ses conditions de vie et
l'entreprise des grandes réformes et a leur tête celle de l education
Et on est encore là comme depuis 2011
à parloter de la neutralité des ministères de souveraineté.

O il faut écouter les tunisiens et former un gouvernement dans ce sens et celui qui n est pas content doit la fermer.
Et si certains essayent de mettre le désordre dans le pays contre la volonté populaire alors l Etat doit être sans pitié pour appliquer la loi et au besoin le peuple sera là pour mettre de l'ordre.
Jusqu'à quand on va continuer ainsi, en regardant le pays s'enfoncer sous la coupe des clans mafieux criminels qui pillent dans une impunité totale le peuple a dit son mot, il faut le respecter.
Celui qui a peur de la mafia et de toute organisation qui se veut au-dessus des lois n a que ne pas accepter de faire partie du gouvernement.


DIEHK : WW Ghannouchi, WW NK et vive MOI?
| 19-11-2019 13:46
ça dépend de quelle neutralité:
1) Celle de Jomli?
2) Celle de Jemli ?
3) Celle du chameau ?
4) Celle de Ghannouchi ?
5) Celle de Hamrouni ?
Ou bien celle de mon chien qui porte le doux prénom de :
Misère!!!!
Ainsi va votre monde, condamné à vous farcir ou il vous farcisse comme métisse ou pour moi "pisse"!!!
Normal, vous ne connaissez rien à la transportation politique?
C'est votre destinée: vous étiez des maîtres!!
Today you are the slave!!!

Tronçonneuse
| 19-11-2019 12:57
Il faut arrêter ce cirque... les frérots vous avez gagné les élections vous assumez jusqu'au bout... tout le monde sait que votre but est de devenir des dictateurs alors ayez des c... et allez-y ! De toute manière le peuple est drogué par la religion et il ne vous fera rien... jusqu'au jour où vous serez accrochés à des crocs de boucher !

Bourguibiste nationaliste
| 19-11-2019 12:56
C'est un honneur d'être interpellé par vous.
Je me dois donc de vous répondre.
Les islamistes n'ont pas gagné les élections mais ils ont réussi à faire élire le nombre de dépuités le plus important au parlement. Ils n'ont don pas la majorité et ne peuvent prétendre gouverner.
D'autre part, je n'ai jamais cru et je ne crois pas aux vertus démocratiques des islamistes qui ont toujours craché sur la démocratie représentative.
Enfin, je connais autant que vous et même plus sur la démocratie, et permettez-moi de vous dire qu'il y a des conditions nécessaires au fonctionnement démocratique et ces conditions n'existent pas en Tunisie.
A bon entendeur.....

Aymen J
| 19-11-2019 12:37
Les islamistes comme vous dites,ont gagnés les élections.

Gagner les élections veut dire que c'est à eux ( Les islamistes dont vous parlez) de mettre en place un premier ministre.

Les élections sont le moyen le plus démocratique que l'humanité a trouver afin de choisir qui va gouverner au sein d'un groupe (ethnie différente,couleurs différentes,religions différentes etc...)...C'est ce que nous appelons communément LA MAJORIT'?.

Pour revenir à votre commentaire,dégager tout ce beau monde ne peut être fait que par deux méthodes ,soit par la force et là nous sortons du cadre démocratique et nous revenons aux lois de la jungle ( beaucoup de partisans de l'idée en Tunisie,mais pas LA MAJORIT'?,qui elle a choisi "les islamistes").
Soit par les urnes en 2024,qui est en passant les processus le plus abouti démocratiquement parlant.

A bon entendeur.

Momo
| 19-11-2019 11:49
Comme lui.

Bourguibiste nationaliste
| 19-11-2019 11:43
Ce Monsieur est un incompétent qui a été posé là par les islamistes et le Qatar.
Il faut DEGAGER tout ce monde.

Janus
| 19-11-2019 11:39
Accepter de mener une action politique signifie avoir des convictions , vouloir agir sur le vécu des hommes , être propulsé par une machine voulant realiser ses ambitions ,voire se servir et s'enrichir surtout dans les pays sous-développés. Parler d'indépendance en politique est une véritable imposture . Un indépendant ne fait pas de politique , il doit s'occuper de sa famille et de ses propres affaires .