alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 23:00
Dernières news
Enseignement : La Tunisie parmi les cinq derniers dans le classement PISA
04/12/2013 | 1
min
Enseignement : La Tunisie parmi les cinq derniers dans le classement PISA
{legende_image}
L'OCDE a publié, mardi 3 décembre 2013, les résultats de l'enquête triennale du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA).
L’enquête PISA évalue dans quelle mesure les élèves âgés de 15 ans ont acquis des connaissances et compétences essentielles pour pouvoir participer pleinement à la vie de nos sociétés modernes, en particulier en compréhension de l’écrit, en mathématiques, en sciences et en résolution de problèmes.
Pour cette enquête PISA 2012, les mathématiques ont été choisies comme le domaine majeur d’évaluation et la compréhension de l’écrit, les sciences et la résolution de problèmes comme domaines mineurs. 65 pays ont participé à l’évaluation PISA 2012, soit quelque 510.000 élèves, dont l’âge est compris entre 15 ans et 3 mois et 16 ans et 2 mois, et qui sont représentatifs des quelque 28 millions d’élèves âgés de 15 ans scolarisés dans ces pays.

Cette cuvée 2012 démontre que les économies asiatiques sont loin devant les autres, prenant les sept premières places du classement mondial : Shanghai (avec un score 613), Singapour (avec un score 573), Hongkong (avec un score 561), Taipei chinois (avec un score 560), Corée (avec un score 554), Macao (Chine) (avec un score 538) et Japon (avec un score 536).
Avec un score de 388 en mathématiques, la Tunisie est 59ème. Elle se place derrière la Turquie (44ème avec un score de 448) et les Emirats Arabes Unis (48ème avec un score 434) et devance la Jordanie (61ème avec un score386) et le Qatar (62ème avec un score 376).
La Tunisie obtient un score de 404 en compréhension de l’écrit et de 398 en sciences. Avec ses note, elle fuguer parmi les pays dont le pourcentage d’élèves très performants sont inférieurs à la moyenne de l’OCDE.

Notons que l’enquête PISA ne cherche pas simplement à évaluer la faculté des élèves à reproduire ce qu’ils ont appris, mais vise aussi à déterminer dans quelle mesure ils sont capables de se livrer à des extrapolations à partir de ce qu’ils ont appris et d’utiliser leurs connaissances dans des situations qui ne leur sont pas familières, qu’elles soient ou non en rapport avec l’école. Cette approche reflète le fait que les sociétés modernes apprécient les individus moins pour leurs connaissances que pour leur capacité à utiliser ces dernières.
Les résultats de l’enquête PISA identifient les compétences des élèves dans les pays et économies les plus performants et dans les systèmes d’éducation qui progressent le plus rapidement pour révéler tout le potentiel de l’éducation. Les décideurs du monde entier utilisent ces résultats pour comparer les connaissances et compétences de leurs élèves à celles des élèves des autres pays et économies participants, pour fixer des objectifs chiffrés d’amélioration en fonction des accomplissements mesurables d’autres systèmes d’éducation et pour s’inspirer des politiques et pratiques en vigueur ailleurs.

Cliquer ici pour consulter le rapport en entier


I.N
04/12/2013 | 1
min
Suivez-nous