alexametrics
samedi 18 septembre 2021
Heure de Tunis : 14:16
Dernières news
Des syndicats et des organisations demandent une feuille de route
27/07/2021 | 14:55
2 min
Des syndicats et des organisations demandent une feuille de route

 

Dans un communiqué commun rendu public le 27 juillet 2021, le SNJT, la LTDH, UGTT, ONAT, ATFD, AMT, FTDES se sont exprimés sur la situation actuelle du pays ainsi que leur implication dans la suite des évènements.

Suite à leur réunion consultative qui a eu lieu hier, ces organismes nationaux ont adopté les revendications légitimes du peuple tunisien et salué les manifestations pacifiques contre l’échec du système en place dans la gestion des crises nationales : politique, sociale et sanitaire.

Ils ont aussi déclaré qu’un changement de politique publique s’impose afin d’éviter la résurrection des crises qui durent depuis des années suite à des décisions contraires à la volonté populaire tout en appelant les citoyens au calme et à la préservation des institutions nationales en priorisant l’intérêt général et privé des citoyens.

A travers ce communiqué, ces organismes ont incité toutes les entités politiques concernées à aborder les questions controversées à travers le dialogue et loin de toute incitation à la haine et la violence.

Par la même occasion, ils ont souligné leur adhésion à tous les acquis de la révolution tunisienne en précisant la nécessité d'adhérer aux principes suivants : l'égalité, la parité et la participation exprimant de fait la volonté populaire.

Ces instituions ont souligné l’importance du respect du délai d’un mois en insistant sur l’éviction de toute propagation illégale et illégitime autour des mesures exceptionnelles afin d’éviter la concentration du pouvoir exécutif entre les mains du président de la République.

Ils ont aussi insisté sur le respect du pouvoir judiciaire en tant qu'autorité totalement indépendante du pouvoir exécutif et législatif en indiquant que les dossiers relatifs aux assassinats, au terrorisme et à la corruption doivent être pris en charge le plus tôt possible.

Les signataires du communiqué ont déclaré la mise en place d’un comité de travail dont la mission se focalisera sur l’évaluation de la situation politique et la préparation d’une nouvelle feuille de route qui sera partagée avec la société civile et soumise à l'opinion publique ainsi qu’au président de la République.

J.B

 

 

27/07/2021 | 14:55
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisino
ZABA
a posté le 27-07-2021 à 18:31
ZABA est nettement plus intelligent que Saied, il a bien préparé son coup d'Etat, alors que Saied n'a rien préparé, il est trop long, peu pédagogique, peu convaincant, alors que la situation chaotique n'attend pas!
halasneb
Prémices de l'echec
a posté le 27-07-2021 à 18:13
Les prémices d'un nouveau échec commencent à apparaître. Comme en 2011 ces types vont faire détourner et s'approprier les aspirations des jeunes mais aussi de sauver les responsables des
10 années de braise (2011-2021). Alors soyez très prudents Mr Le Président
Renardine
La vérité
a posté le 27-07-2021 à 17:32
Ce qui handicape la Tunisie c'est ce syndicat corrompu et bien entendu ennahdha et ses acolytes. Ils doivent se taire car la justice va instituer sur des dossiers de corruption
Forza
ghir stanaw
a posté le 27-07-2021 à 17:10
C'est zaba bis. L'histoire ne donne pas la chance aux peuples plusieurs fois. Une chance et il faut marquer le but, sinon la dictature pour des décennies car les armées et les polices aux 21 siècles ont tellement d'équipements et de ressources qu'ils peuvent étouffer toute demande de liberté voir Chine, Syrie, Myannmar etc. Les chinois ont des systèmes reconnaissance faciale, les Israéliens des systèmes d'écoute et tous sont disponibles pour aider les dictatures de la région pour rester en place. Les Tunisiens ont perdu leur chance, ils vivront en misère et chômages le bâton en plus. Dans quelques mois, vous n'ouvrerez vos bouches que chez le dentiste et l'Egypte d'Essissi vous salue.
Agatacriztiz
Jouez votre rôle la prochaine fois
a posté le 27-07-2021 à 16:01
La prochaine fois, au lieu de faire toutes ces simagrées et ronds-de-jambes et vous tortiller entre le marteau et l'enclume, tout en craignant lequel des deux fera le plus mal, incitez vos adhérents et les tunisiens à voter lors des prochaines législatives au lieu de supputer des éventuels dégâts qui risqueront de se produire suite à ce qui se passe en ce moment...
Tounsi Le Vrai
MERCI de proposer à KS une feuille de route (sans impliquer les partis actuels)
a posté le 27-07-2021 à 15:54
Après 30 jours, on ne peut pas revenir à la constitution actuelle ... les structures actuelles : gouvernement, parlement, etc ... On a besoin de faire un grand "nettoyage" .... et un changement de cap ....

Sous 30 jours, KS devrait ... avec le quartet du dialogue national : l'UGTT, l'UTICA, la LTDH et l'ordre national des avocats .... plus d'autres si requis (mais sans les partis) .... définir :

- une organisation temporaire des pouvoirs pour 6 à 12 mois ..
* mise en place rapide d'un gouvernement temporaire,
* mise en place rapide d'une structure temporaire remplaçant le parlement,
* nettoyer la justice, l'administration tunisienne (gouverneurs, directeurs, .....)
* juger de suite ceux qui ont déjà des dossiers chez la justice (avec des juges "propres" ... et indépendants)
* plan de travail pour : gérer la crise COVID, redémarrer l'économie, rassurer nos partenaires, préparer la rentrée scolaire, ...

- une feuille de route (pour ces 6 ou 12 mois) incluant :
* rédaction d'une nouvelle constitution,
* rédaction d'une nouvelle loi électorale,
* définir un processus pour juger ceux qui ont fauté ces dix dernières années + les années précédentes (depuis l'indépendance): corruption, terrorisme, assassinats, non respect des règles électorales, enrichissement illégal, non application des lois, ...

- élections municipales, législatives, présidentielles dans 12 mois.
Magon le Carthagénois
Bonjour tristesse
a posté le 27-07-2021 à 15:44
Saha ennoum messieurs dames c'est maintenant que vous réagissez. Où êtiez vous pendant toutes ces dernières dix années?
Pourquoi n'avez vous rien dit quand Annakba et ses satellites avaient commencé à détruire l'ARP et les institutions du pays. Sous vos yeux.
Antoum koullou taraaoun wa tamna3oun alma3oun.