alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 13:45
Dernières news
Ces fausses informations circulant sur l'attaque de la Ghriba à Djerba
10/05/2023 | 11:57
3 min
Ces fausses informations circulant sur l'attaque de la Ghriba à Djerba

 

 

Dès les premières heures de l'attaque qui s'est déroulée sur l'île de Djerba dans la soirée du 9 mai 2023, de nombreuses fausses informations ont été répandues sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Twitter, créant ainsi la crainte et la panique. 

 

L’identité de l’assaillant :

Tout d'abord, l'identité du présumé assaillant a été largement relayée sur les réseaux sociaux. Des photos prétendaient qu'il s'agissait d'un certain « Wissem Kharzi », un policier limogé qui aurait voulu se venger de ses collégues. Ces images ont été largement partagées et même relayées par certains médias sans vérifier la véritable identité du tueur. En réalité, il ne s'agissait pas du véritable assaillant. 

L'homme sur la photo a même été obligé de faire un live Facebook pour contredire ces allégations et assurer qu'il n'avait rien à voir avec l'attentat. De plus, certains internautes ont prétendu que l'assaillant était un policier limogé, alors qu'il était en service (en congé le jour de l’attaque) et travaillait sur place depuis quatre ans.

 

 

Lieu de l’attentat :

Ensuite, le lieu de l'attentat a également fait l'objet d'imprécisions. Des vidéos Facebook ont prétendu que l'attentat avait eu lieu à l'intérieur de la Ghriba, où l'on voit clairement la panique des pèlerins. Des commentaires ont même assuré que l'attaque s'était déroulée à la Ghriba. Cependant, l'attentat a eu lieu aux abords de la synagogue, à environ 800 mètres, et quelques tirs ont atteint le parking de la Ghriba.

 

 

 

 

Le bilan de l'attaque : 

Enfin, le bilan de l'attentat a été le sujet de nombreux récits et hypothèses et les internautes ont avancé des chiffres erronés quant au nombre de blessés et décès.

En réalité, le bilan de cette attaque est le décès de trois agents sécuritaires : deux agents décédés sur place, et un autre qui a succombé à ses blessures ce matin, à l'hôpital. On compte aussi le décès de deux pèlerins civils qui se trouvent être de la même famille, Benjamin Haddad, un commerçant français âgé d'environ quarante ans, et Aviel Haddad, un pèlerin tunisien. L'assaillant, un agent sécuritire, a aussi été tué lors de l'attaque. Huit blessés sont actuellement admis dans les hôpitaux, entre civils et sécuritaires.

Ben et Aviel Haddad


Les fausses informations ont donc malheureusement semé la confusion et la désinformation autour de cet événement tragique.

R.A


10/05/2023 | 11:57
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Zarbout
Le journal le monde l´avait bien écrit avant vos rectifications assez tardives!
a posté le 10-05-2023 à 17:39
...
Zetto
Victimes
a posté le 10-05-2023 à 12:51
D'après des médias étranger:

Les deux victimes sont cousins d'origine juive tunisienne.

L'un est de nationalité française (il n'est pas indiqué s'il dispose d'autres nationalités) résident à Marseille en France, propriétaire d'une boulangerie Cacher.
L'autre, ayant la double nationalité tunisienne et israélienne (peut être d'autres nationalités) résident à Netivot en Israel